•  

    Les mijotés, encore meilleurs au BBQ !

     

    Pan with Mushrooms in Sauce

     

     

    On pense souvent que lorsque qu’il y a du liquide dans une recette, elle doit se faire dans un four intérieur ou dans une mijoteuse. Cependant, si on regarde nos voisins du Sud, et spécialement ceux complètement au Sud comme la Louisiane et le Texas, faire mijoter un plat dans un chaudron pendant de longues heures est très commun.

     

    En effet, le gombo est très apprécié dans ce coin de pays. Il consiste à faire mijoter pendant au moins 3 heures un mélange de légumes, de viandes ou fruits de mer et un épaississant. On utilise des brûleurs au gaz avec un gros chaudron pour préparer plusieurs livres de gombo en même temps, car simple et délicieux, il est la plupart du temps utilisé pour nourrir des grands groupes.

     

    Sur le grill, on peut tout aussi facilement que sur la cuisinière ou dans le four prendre un chaudron (faire attention qu’il soit 100% en métal) et y déposer des grosses pièces de viande qui mijoteront dans un jus ou une marinade. L’avantage du barbecue, c’est qu’on peut ajouter des copeaux pour fumer le bouillon pendant la cuisson…

     

    Il ne faut pas oublier qu’un barbecue est une source de chaleur intense et que vous pouvez décider de l’utiliser comme bon vous semble, alors n’hésitez pas à y déposer chaudrons, casseroles ou autres et y cuire tout ce qui vous passe par la tête, car tout est meilleur sur le BBQ !

     

    Donc cet hiver, sortez vos marmites et amusez-vous !

     

    Par Maxime Lavoie, BBQ Québec

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Savez-vous mesurer une portion?

    La version originale de cet article a été publiée sur Servicevie.com


     

    Que vous tentiez de perdre du poids, de manger plus sainement ou simplement d'évaluer si vous mangez suffisamment ou pas assez de certains groupes d'aliments, il peut être utile de connaître à quoi ressemble la taille d'une portion.
     

    Des conseils pour déterminer les portions

     

    Que vous tentiez de perdre du poids, de manger plus sainement ou simplement d’évaluer si vous mangez suffisamment ou pas assez de certains groupes d’aliments, il peut être utile de connaître à quoi ressemble la taille d’une portion Le Guide alimentaire canadien utilise des mesures comme les grammes, les onces, les millilitres, les cuillerées à table et les tasses afin d'indiquer exactement quelle quantité est considérée comme une portion. Mais comment évaluer le nombre de portions qui se trouvent dans la montagne de pâtes que contient votre assiette hors de la maison? La diététiste de la Fondation des maladies du coeur, Carol Dombrow, dit que l'idéal consiste à mesurer ses portions, surtout au début des efforts pour se conformer au Guide alimentaire. « Mais il est beaucoup plus pratique, une fois qu'on en a pris l'habitude, de juger à l'oeil de la taille des portions, dit-elle. Au restaurant, vous n'irez pas demander à la serveuse de vous apporter une tasse à mesurer, alors il est bon de compter sur des références visuelles. » Voici quelques conseils pour déterminer ce que représente une portion de vos aliments favoris :
    • Une balle de base-ball, une ampoule électrique ou la taille moyenne d'un poing représente une portion de légumes et de fruits de taille moyenne, comme les poivrons, les tomates, les pommes, les poires, les bananes, les pêches et les oranges.
    • Une demi-tasse (125 ml) de pâtes représente une portion de produits du grain, mais la plupart des gens en consommeront deux portions par repas. Surveillez la quantité abondante de pâtes que servent les restaurants: parfois, une seule assiette peut contenir jusqu'à six portions!
    • Quatre dés, deux piles de neuf volts ou deux fois la taille du pouce représentent l'équivalent d'une portion de fromage ferme ou mi-ferme (comme le cheddar, la mozzarella, le paneer ou le Colby). Rappelez-vous de choisir des fromages faibles en gras (20 % de m.g. ou moins).  
    • La taille d'un CD correspond à une portion de crêpe. Aussi, une tranche de pain, la moitié d'un pita ou d'une tortilla correspond à une portion.
    • Un jeu de cartes a la même taille qu'une portion de poulet, de viande ou de poisson (75 g ou 2,5 oz).
    • Une souris d'ordinateur représente la taille d'une portion de pommes de terre ou de tout autre légume racine.
    • Une portion de lait ou de substitut est équivalente à une tasse (250 ml ou 8 oz).
    • Une rondelle de hockey est de taille comparable à une portion de produits du grain, comme une moitié de bagel, de pain à hamburger ou une tranche de pain complète.
    • Votre poing a environ la même taille qu'une portion de légumes verts en feuilles, soit autour d'une tasse (250 ml).
    • Une demi-tasse (125 ml) de petits fruits et légumes, comme des baies hachées, des cerises, des carottes tranchées ou des haricots verts.
    • Une balle de ping-pong a la même taille que deux cuillerées à table (soit 30 ml) et représente une portion de beurre d'arachides ou d'amandes, deux substituts de la viande.
    • Afin de préparer une assiette contenant des portions des quatre groupes alimentaires, remplissez la moitié de l'assiette de légumes et de fruits, surtout des variétés orangé et vert foncé, et divisez le reste entre la viande et les substituts et les produits du grain, comme le riz brun, l'orge et le quinoa.  
    Une fois qu'on a déterminé le nombre de portion qui se trouvent dans notre assiette, il reste à arrimer l'information aux recommandations du Guide alimentaire canadien.  
     
    Source Fondation des maladies du coeur

    Alimentation:  Savez-vous mesurer une portion?

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    24 cocktails délirants fabriqués avec des

    ingrédients pour le moins extravagants

     

     

    Arnaud 

    Oubliez les cocktaiks typiques. Car quand ils sont classes, créatifs, avec le bon dosage d'alcool, alors ces cocktails pour le moins décadents doivent être absoluments essayés si vous en avez l'occasion... et les moyens !

     

    1.Gâteau au martini

    Bar d'origine : Seredipity 3's, Miami, Etats-Unis
    Prix : environ 10 €
    Ingrédients : gâteau d'anniversaire à la vanille et vodka parsemé de paillettes arc en ciel.

    yelp.com
     

    2.Cocktail BLT

    Bar d'origine : Bar PX, Alexandria, Etats-Unis
    Prix : environ 10 €
    Ingrédients : Cubes au bacon, salade et tomate, vodka, eau de tomate

    womansday.com
     

    3."La mort avant dîner"

    Bar d'origine : Zentan Restaurant, Washington DC, Etats-Unis
    Prix : environ 10 €
    Ingrédients : Rhum, marasquin, sirop d'orgeat, sirop de pamplemousse, jus de citron vert, pincée de charbon de bois.

     

    r2-store.distractify.netdna-cdn.com
     

    4.Cocktail jambon fromage

    Bar d'origine : Nacional 27, Chicago, Etats-Unis
    Prix : inconnu
    Ingrédients : Cognac, jambon ibérique, miel, cannelle, jus de citron vert, fromage

    womansday.com
     

    5.Sabrinatini

    Bar d'origine : Barton G. The Restaurant, Miami, Etats-Unis
    Prix : 15 €
    Ingrédients : Vodka orange, liqueur de pastèque, champagne chargé en azote, singe en chocolat

    zagat.com
     

    6.Cocktail Commonwealth

    Bar d'origine : Mr Spence's Kelvingrove Café, Ecosse
    Prix : échantillons donnés gratuitement !
    Ingrédients : 71 ingrédients ! (dont poire namibienne, baies canadiennes, pommes rouges anglaises, whisky écossais)

    telegraph.co.uk
     

    7."The World Cocktail"

    Bar d'origine : World Bar, New York City, Etats-Unis
    Prix : 40 €
    Ingrédients : Jus de raisin, jus de citron, liquide d'or comestible, Pineau des Charentes, Champagne Veuve Clicquot.

    cnn.com
     

    8.Le rêve de la femme du pêcheur

    Bar d'origine : Restaurant Fork and Juniper , Atlanta, Etats-Unis
    Prix : Inconnu (Mais probablement pas donné !)
    Ingrédients : Rhum, bière de malt de chocolat, ensemble de bébé pieuvre fumé

    zagat.com
     

    9."Ultimate Caesar Bloody Mary"

    Bar d'origine : Waterlot Inn, Bermuda, Etats-Unis
    Prix : 80 €
    Ingrédients : Vodka, jus de tomate, jus de citron, gouttes de tabasco, sel, poivre, mini hamburger, queue de homard, tranches de bifteck poêlées.

    bermudasun.bm
     

    10."The Benjamin Margarita"

    Bar d'origine : Red O Restaurant, Los Angeles, Etats-Unis
    Prix : 80 €
    Ingrédients : mélange de tequilas (Patron Burdelos , Herradura sélection Suprema et Partida Elegante), Grand Marnier Cuvée du Cent Cinquentanaire , sirop d'agave, jus de citron vert frais, cognac Louis XIII, caviar d'orange sanguine.

    societeperrier.com
     

    11.Truffes de chocolat au martini

    Bar d'origine : Donovan Bar, Londres
    Prix : 100 €
    Ingrédients : Truffe noire d'Alba, vodka, martini, liqueur de chocolat, lamelles de truffes.

    womansday.com
     

    12."The Bottle Rocket"

    Bar d'origine : GEM Italian Kitchen, Boston, Etats-Unis
    Prix : 120 €
    Ingrédients : Liqueur de Pavan, club soda, fraises, oranges, bouteille de champagne Moët renversée.

    zagat.com
     

    13."Drinking The Stars"

    Bar d'origine : The Starlight Room, San Francisco, Etats-Unis
    Prix: 530 €
    Ingrédients : Armagnac Château de Ravignan, gousse de vanille de Madagascar, zeste d'orange, raisins secs, Dom Pérignon

    sfgate.com
     

    14."Woodford Reserve Mint Julep"

    Bar d'origine : Kentucky Derby, Churchill Downs, Etats-Unis
    Prix : 800 €
    Ingrédients : Bourbon de la réserve de Woodford, sucre turbiné, menthe Louisville, glace recueillie auprès d'un glacier d'Alaska. Le tout servi dans une tasse édition limitée en argent Tiffany & Co.

    bourbonblog.com
     

    15."Original Mai Tai"

    Bar d'origine : Merchant Hotel, Belfast, Irlande
    Prix : 1100 €
    Ingrédients : Rhum jamaïcain J.Wray & Nephew, rhum ambré, triple sec, sirop de sucre de canne, jus de citron vert, sirop d'orgeat.

    financesonline.com
     

    16.Ritz-Paris Sidecar

    Bar d'origine : Bar Hemingway à l'Hotel Ritz, Paris
    Prix : 1350 €
    Ingrédients : Cointreau, jus de citron, champagne Cognac de 200 ans d'âge.

    delish.com
     

    17.Ménage à trois

    Bar d'origine : Wynn Resort, Las Vegas, Etats-Unis
    Prix : 2450 €
    Ingrédients : Champagne Cristal rosé, Cognac Hennessey Ellipse, Grand Marnier, sirop d'or liquide, paillettes d'or.

    vegasmagazine.com
     

    18."Diamond Cocktail"

    Bar d'origine : Hotel Sheraton Park , Londres
    Prix : 3500 €
    Ingrédients : mélange de Cognacs, Champagne Charles Heidsieck Millésime 2001, diamant au choix.

    thebluefish.com
     

    19."Salvatore's Legacy"

    Bar d'origine : Le Club Playboy, Londres
    Prix : 7500 €
    Ingrédients : Vieux Cognac Clos de Griefier 1778, liqueur de kummel 1770, curaçao d'orange 1860, Angostura Bitters 1900.

    cntraveller.com
     

    20.Cocktail "Ono Champagne"

    Bar d'origine : Encore Wynn, Las Vegas
    Prix : 8100 €
    Ingrédients : Cognac Black Pearl Louis XII, Champagne Charles Heidsieck 1981, purée d'abricot, nectar rose, jus d'orange fraîchement pressé.

    eater.com
     

    21."The Winston"

    Bar d'origine : Club 23, Australie
    Prix : 9720 €
    Ingrédients : Cognac Croizet 1858, Grand Marnier Quintessence, Chartreuse Vieillissement Exceptionnellement Prolongé, Angostura Bitters, sucre au chocolat, noix de muscade, écorces d'agrumes et épices. ( 2 jours de préparation)

    bornrich.com
     

    22."The Gigi"

    Bar d'origine : Gigi, Londres
    Prix : 11 600 €
    Ingrédients : Champagne Cristal Millésime 1900, Armagnac Vieille Relique 1888, feuilles d'or, Angostura Bitters, sucre.

    mirror.co.uk
     

    23."Diamonds Are Forever Martini"

    Bar d'origine : The Ritz-Carlton, Tokyo, Japon
    Prix : 18 250 €
    Ingrédients : Vodka Grey Goose, citron vert, diamant 1 carat.

    wehoville.com
     

    24."Ruby Rose"

    Bar d'origine : The White Barn Inn, Kennebunk, Etats-Unis
    Prix : 32 300 €
    Ingrédients : Hanger One Vodka, Saint Germain, jus de pamplemousse frais, grenade, cuillère à soupe d'eau de rose, rubis 4 carats.

     
    thejewelerblog.wordpress.com
     

    Alimentation:  24 cocktails délirants fabriqués avec des ingrédients pour le moins extravagants

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Tour du monde des boissons

    traditionnelles de Noël

     

     

    Marie-M.
     
     

    Les fêtes de fin d'année approchent ! Partout en France on réfléchit déjà au menu du repas de Noël, aux amuse-bouches qui garniront la table du réveillon.  

     

    Si l'envie vous prend de rendre visite à un ami à l'étranger, de passer le jour de l'an à l'autre bout du monde, cet article vous donnera une idée de LA boisson à ne pas manquer. En route pour un petit tour d'horizon des boissons traditionnelles de Noël, avec en bonus les recettes, pour surprendre vos proches le soir du réveillon :

     

    Cuba : la creme de vie

    À Cuba, personne ne résiste à la "crème de vie". Une sorte de Grog à la cubaine, ce cocktail est l'un des piliers gastronomiques des fêtes de Noël.

    La recette (pour 12 verres) :

    • 10 oeufs 

    • 2 verres de sucre en poudre 

    • 400 ml de lait concentré sucré 

    • 2 verres de lait entier 

    • 1 verre de crème fraîche 

    • 1 cuillère à café d'extrait de vanille 

    • 1 bouteille de rhum ambré

    Dans un mixer, mélangez d'abord les oeufs et le sucre jusqu'à obtenir une texture crémeuse. Ajoutez ensuite graduellement le reste des ingrédients (le lait concentré, le lait entier, l'arôme de vanille et le rhum). Mixez le tout jusqu'à ce que le breuvage soit lisse et homogène. Servir de suite.

     

    Allemagne : le Glühwein

    Dès les premières fraîcheurs hivernales, les vendeurs ambulants de Glühwein font leur apparition en Allemagne. On les croise sur les nombreux marchés de Noël typiques de cette région de l'Europe, mais aussi sur les places des grandes villes. Ce vin chaud à l'odeur suave a le mérite de réchauffer les mains grâce à sa tasse fumante... mais aussi les coeurs. Difficile de s'arrêter au premier verre !

    La recette :

    • 1 L de vin rouge

    • 8 morceaux de sucre 

    • 1 orange 

    • 4 clous de girofle 

    • 1 bâton de cannelle

    Versez le vin dans une casserole, ajoutez les morceaux de sucre, l'orange coupée en fines tranches, les clous de girofle et le bâton de cannelle. Faites chauffer jusqu'à frémissement du vin (en aucun cas le vin ne doit "bouillir"). Couvrez et laissez mijoter ainsi, à feu doux, durant 15 minutes. Filtrez les épices et servez dans des tasses en céramique de préférence. Attention : addiction garantie !

     

    Espagne : Agua de valencia

    L'Agua de Valencia est un cocktail emblématique de la gastronomie valencienne. Bien qu'il soit consommé toute l'année il est très apprécié pendant la période de Noël. Cette eau qui, on ne va pas se le cacher n'en est pas vraiment une, coule à flots lors des festivités. À vos shakers !

    La recette pour 1 litre de cocktail :

    • 70 cL de cava 

    • 20 cL de pur jus d'orange 

    • 5 cL de vodka 

    • 5 cL de gin 

    • sucre en poudre 

    • glaçons

    Dans un grand saladier, mélangez le cava, le jus d'orange, la vodka et le gin. En fonction de la qualité du jus d'orange, ajoutez du sucre (attention le cocktail deviendra alors mousseux). Si vous le souhaitez glacé, passez le mélange au shaker avec des glaçons. ¡ Salud !

     

    Colombie : le Canelazo

    La boisson parfaite pour affronter les nuits froides des Andes : le canelazo. C'est le breuvage traditionnel pour rassembler la famille autour d'un feu. Les grands-mères en sont les expertes et de nombreuses variantes existent en Amérique Centrale ou du Sud.

    La recette classique :

    • 3 tasses d'eau-de-vie 

    • 3 tasses d'eau de panela 

    • 6 morceaux de cannelle 

    • sucre en poudre.

    Mélangez les deux alcools dans une casserole, ajoutez les bâtons de cannelle et le sucre (à doser selon les goûts de chacun). Faites chauffer le tout, doucement, au bain-marie. Une variante existe aussi en ajoutant des étoiles d'anis en même temps que les bâtons de cannelle. Il n'y a plus qu'à sortir le plaid et allumer un feu !

     

    Chili : la cola de mono

    "Cola de mono" est la traduction littérale de "queue de singe". Un nom original pour cette boisson typiquement chilienne. On la boit à Noël mais aussi lors du jour de l'an.

    Recette (pour une bonne marmite) :

    • 25 cL d'eau 

    • 4 clous de girofle 

    • 1 pincée de poudre de noix de muscade 

    • 2 bâtons de cannelle 

    • 2 L de lait 

    • 3 cuillères à café de café soluble 

    • 6 cuillères à soupe de sucre 

    • 25 cL de pisco

    Versez l'eau dans une casserole et faites la bouillir durant 10 minutes avec l'ensemble des épices : la cannelle, les clous de girofle et la noix de muscade. Ajoutez dans un deuxième temps le lait puis enfin le café soluble. Une fois que le mélange atteint à nouveau l'ébullition , coupez le feu. Laissez refroidir et ajoutez le pisco. Filtrez ensuite les épices et embouteillez. Laissez au réfrigérateur quelques heures, c'est un cocktail qui se boit très frais, à servir avec des glaçons. 

     

    Suède : le Julmust

    Impossible de passer à côté si vous vous rendez en Suède en période de Noël. Les Suédois sont fous du Julmust et ça se voit ! Les rayons des supermarchés se remplissent de la grande bouteille aux couleurs de noël (kitch à souhait et on aime ça). Boisson sans alcool a l'allure de Coca Cola©, elle détrône la boisson américaine durant la période hivernale.

     

    Si vous n'avez pas l'opportunité de vous rendre en Suède, vous trouverez du Julmust dans les épiceries Ikea. Moins fun que de passer un week-end à Stockholm c'est certain, mais bon, on fait comme on peut !

     

    La recette reste secrète mais on sait qu'elle se compose principalement d'eau gazeuse, de sucre, d'épices, d'arômes de houblon et de malt.

     

    BONUS : nous avons aussi notre boisson de Noël en France, découvrez

    le lait de poule

     


    Le lait de poule est aussi appelé Eggnog et est très apprécié par les américains.

     

    Bien sûr, ce tour d'horizon des boissons traditionnelles de Noël n'est pas exhaustif.  

    À la votre et Joyeux Noël ! 

     

    Alimentation:  Tour du monde des boissons traditionnelles de Noël plus vidéo

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Cinq fausses croyances en nutrition

     

     

    Gluten, aliments légers, cures de détox, fruits surgelés et noix, voici cinq fausses croyances en alimentation dont on devrait se méfier.

     

    Cinq fausses croyances en nutrition

    iStockphoto.com

     

     

    On devrait éviter le gluten 

    Le gluten a bien mauvaise presse. Et pourtant... Seules les personnes souffrant d’intolérance au gluten (maladie coeliaque) et d’hypersensibilité au gluten doivent le retirer de leur alimentation. Sinon, il n’y a aucun intérêt à s’en priver!

     

     

    Les aliments légers sont les meilleurs choix

    Pas souvent... En fait, dans plusieurs cas, les aliments légers contiennent moins de gras mais plus de sucre et/ou de sodium et/ou d’additifs. Il ne faut pas se fier uniquement aux allégations sur l’emballage. La consultation du tableau nutritionnel et de la liste d’ingrédients reste un must!

     

    Les cures de détox sont gages d’énergie

    Les cures de raisins, les tisanes vendues comme étant détox, les suppléments naturels alléguant des vertus purifiantes semblent bien alléchants... Mais aucune étude ne prouve que ces méthodes sont utiles et efficaces. Le corps n’a pas besoin de se purifier... Une alimentation faible en gras et riche en fruits et en légumes est une meilleure stratégie pour optimiser les fonctions de l’organisme.

     

    Les fruits surgelés ont moins de vitamines que les fruits frais

    Les fruits surgelés ont la faveur populaire. Plusieurs doutent cependant de leur valeur nutritive. Or, on se rappellera que ces fruits sont surgelés dans les 24 heures suivant leur cueillette, ce qui permet de préserver au maximum leur contenu en vitamines. Quant aux fruits frais, comme ils sont souvent importés en hiver, ils ont longtemps voyagé et ainsi perdu une partie de leurs nutriments. Donc, pas de raison de se priver des fruits surgelés, surtout lorsque nos petits fruits du Québec ne sont plus sur le marché.

     

    Les noix font engraisser

    Bonne nouvelle: les noix favorisent plutôt le contrôle du poids Une étude récente vient encore de démontrer que la consommation de noix prévient le gain de poids qui survient avec l’âge. Grâce à leur contenu en fibres, les noix favoriseraient la satiété et pourraient améliorer la sensibilité à l’insuline. Voilà un groupe d’aliments qu’on gagne à mettre au menu chaque jour. Les noix étant concentrées en calories, il est toutefois conseillé de limiter sa portion à 30 grammes (1/4 tasse).

     

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique