•      

    Alaskan malamute

     

    Originaire d'Alaska, l'alaskan malamute est le champion des climats froids. C’est un rare exemple de race pure. En effet, l'amélioration de l'alaskan malamute est due à une sélection impitoyable basée sur des standards de résistance au froid et non à des croisements hasardeux.

     

    L'histoire de l'alaskan malamute

    Issu d’une région septentrionale d’Alaska, le malamute fut avant tout un chien de traîneau.
    Ses maîtres esquimaux surent lui témoigner estime et reconnaissance, tout en améliorant, par une sélection naturelle, ses qualités de robustesse et de résistance au froid.

    Alaskan malamute

    Alaskan malamute. By Randihausken

    Il tire son nom de celui d’une tribu esquimaude, les Mahlemuts, terme qui signifie « hommes vivant à l’endroit où il y a de grandes vagues ».
    En effet, ce peuple vivait essentiellement de la pêche. Les chiens étaient surtout utilisés pour haler les barques sur la banquise.
    Le malamute aidait aussi les chasseurs de caribous.

    Alaskan malamute

    Le malamute a besoin de grands espaces. By Randihausken

    Son ossature lourde et sa puissante musculature en font le plus fort des chiens de trait. Il a déjà remporté à plusieurs reprises la course de l’All Alaskan Sweeptstake.

    Alaskan malamute

    Alaskan malamute prénommé Ice. By *Ann Gordon

    Lors de concours de weight-pulling, aux États-Unis , il a réussi à tracter une charge d’une tonne sur 7 mètres !
    Aucun autre chien nordique ne peut faire mieux.

    Comportement et éducation

    Ce très beau chien a évidemment besoin d’énormément d’exercices. Plutôt sociable mais pas forcément avec ses congénères, le malamute doit faire l’objet d’un dressage attentif dès son plus jeune âge.

    Alaskan malamute

    Chiot alaskan malamute. By snappED_up / Edward Corpuz

    L’alaskan malamute n’est pas le chien auquel on pense immédiatement quand on envisage d’adopter un compagnon. Il est pourtant très affectueux et possède une prodigieuse vitalité. Il est réservé aux maîtres très actifs et sportifs et aux régions froides.

    Proportions : 55 à 67 au garrot pour 33 à 38 kg

    V.Battaglia (01.07.2007)

    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •      

    American Staffordshire terrier

     

    L’american stafforshire-terrier est un chien qui est beaucoup décrié et pourtant il possède de nombreuses qualités. Il a la réputation d’être très combatif et parfois agressif avec ses congénères.
    Comme pour tous les chiens qui possèdent un caractère dominant, son comportement social dépend avant tout du maître.
    Bien éduqué par des maîtres responsables, l’american stafforshire est un bon chien de compagnie, très patient avec les enfants.

     

    Ce chien est l’héritier des molosses qui luttaient dans les arènes à Rome.

     

    Depuis fin 2007, la détention d'un American Staffordshire terrier en France est soumise à une règlementation.

     

    Cette règlementation concerne également d'autres chiens considérés comme étant susceptibles d'être dangereux : Tosa, , Rottweiler , Mastiff

     

    L’histoire de l’American Staffordshire

    Jusqu’au XIe siècle, les combats opposant des chiens à des taureaux connurent une grande popularité en Grande-Bretagne.
    C’est de cette tradition barbare que vient l’appellation de « bulldog » (chien de taureau en anglais).
    A partir de 1835, ces affrontements sanglants furent interdits. Organisateurs et parieurs se rabattirent sur les combats de chiens entre eux.
    Cependant, les anciens bulldogs, jugés trop lourds dans la lutte à mort contre leurs congénères, furent remplacés par d’autres races.

    American stafforshire-terrier

    American stafforshire-terrier. By Maurice Koop

    Les éleveurs effectuèrent de multiples croisements dans le but d’obtenir des guerriers plus légers.
    C’est de là qu’apparut le staffordshire-terrier.
    L’espèce est donc issue du croisement entre le bulldog et de petits terriers anglais. D’autres races sont intervenues dans la formation de ce lutteur, comme le fox-terrier.

    La race fut améliorée à partir de 1860 par un éleveur anglais. Plusieurs spécimens partirent aux Etats-Unis à la fin du 19e siècle. Ils développèrent peu à peu des caractéristiques sensiblement différentes de leurs cousins anglais.
    La variété américaine fut entérinée en 1935 par le Kennel Club de Londres.

    Comportement et éducation

    Ce chien est un modèle de docilité totalement dénué d’agressivité. Loyal, obéissant et équilibré, il est proche de ses maîtres et adore la compagnie des enfants.

    C’est un bon chien de garde qui réagit devant toute intrusion qui s’effectue en l’absence de ses maîtres.

    american stafforshire

    L’american stafforshire a besoin de se dépenser. By NetDiva

    Son point faible est d’avoir un caractère dominant, ce qui entraîne parfois des tensions lorsqu’il se trouve face à ses congénères.
    C’est pourquoi, son éducation doit être ferme. Son caractère exige une socialisation précoce. Il est indispensable de convenablement le dresser de manière à pouvoir le maîtriser.

    Ce chien a besoin de se dépenser. Il est d’ailleurs utilisé dans la recherche utilitaire.
    Côté santé, c’est un chien robuste. Son poil ras ne nécessite aucun entretien particulier. Il suffit de bien le brosser en période de mue.

    Dimensions et standard

    Le mâle mesure de 46 à 48 cm et la femelle de 43 à 46 cm. Le poids varie de 18 à 23 kg suivant le sexe.
    Toutes les couleurs sont admises : unicolore, multicolore ou panachée de blanc.

    V.Battaglia (08.11.2005). M.à.J 07.2007

    Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique