• Corythosaurus

    Corythosaurus est un hadrosaure. Les hadrosauridés sont communément appelés dinosaures à bec de canard.

    Comme tous les hadrosaures, Corythosaurus " Lézard au casque corinthien" se déplaçait en cas de danger sur ses longues pattes arrière.

    Sa longue queue lui permettait de garder l’équilibre. En situation normale cependant, Corythosaurus se déplaçait sur quatre pattes. Ses pieds étaient pourvus d’ongles en forme de sabots.

      

      

    Long de 10 m, Corythosaurus pesait plus de 4 tonnes. Ce dinosaure se distinguait surtout par la forme de son crâne.
    Entre les yeux, sur les contreforts agrandis des os nasaux se dressait une crête osseuse creuse contenant des voies respiratoires qui reliaient la pointe de la crête à la gueule.
    Cette crête avait la forme d'un éventail. Ces crêtes variaient selon le sexe.

    Comme ces animaux vivaient principalement au bord de l’eau ou dans l’eau, on avait émis l’hypothèse que ces crêtes étaient des chambres à air servant de réservoir lorsque les bêtes nageaient ou mangeaient sous l’eau. Ceci n’était pas juste, car ces animaux vivaient principalement dans les forêts de pins et de magnolias, où ils trouvaient leur principale source de nourriture.

    Corythosaurus

    Corythosaurus. By EJP Photo . Licence

    Il est certain que si un danger les menaçait, ils pouvaient disparaître rapidement dans les plans d’eau les plus proches. Aujourd’hui, on pense plutôt que les cavités à l’intérieur de la crête osseuse servaient à produire des sons.

    Avec des appels qui devaient résonner comme une corne de brume, les animaux pouvaient entrer en communication sur de longues distances, non seulement entre les membres d’un même troupeau, mais aussi entre les troupeaux.

    Ces appels pouvaient servir en même temps à mettre en garde, mais aussi à effrayer les rivaux et les ennemis tels que les grands carnivores.
    Corythosaurus devait avoir des organes olfactifs très sensibles, lui permettant de repérer l’ennemi à temps. Ses capacités visuelles étaient également particulièrement développées. Ses yeux, dont le diamètre atteignait 10 cm, lui offraient un angle visuel particulièrement large.

    On a retrouvé des restes de peau fossilisée. La peau de Corythosaurus contenait de petites plaques osseuses.

    Peau Hadrosaure

    Empreinte de peau d'un Hadrosaure. By Steve Walready . Licence

    En Amérique du Nord, où l’on découvrit le plus grand nombre de fossiles de Corythosaurus, on constata que la hauteur de la crête était très variable. Ou bien il s’agissait d’espèces différentes, ou bien ces animaux représentaient différents stades d’évolution. Du reste, les femelles possédaient des crêtes plus petites.

    Comparatif cranes Hadrosaures

    Les squelettes ont été découverts au Montana et au Canada. Ils sont tous datés du Crétacé supérieur.

    L'espèce type est Corythosaurus casuarius dont la taille est estimée à 10 m de long.

    Classification: Ornithischia Ornithopoda Hadrosauridae Lambeosaurinae

    V.Battaglia (09.2003

    Pin It

    votre commentaire
  • Cristatusaurus

    Cristatusaurus vivait au Crétacé inférieur en Afrique de l'Ouest. Ce sont des paléontologues français qui le baptisèrent "lézard à crêtes" à partir de morceaux de crâne fossilisé. Quelques temps après, des paléontologues américains trouvèrent un squelette complet d'un nouveau spinosauridé qu'ils baptisèrent Suchomimus "imitateur de crocodile". Il s'agissait en réalité du même animal.

      

      

    Depuis, une paléontologue anglaise a avancé la théorie que devant la grande ressemblance entre Cristatusaurus et Baryonyx, peut-être ces deux dinosaures ne sont en fait qu'un seul et même animal.

    Dent de Cristatusaurus

    Dent de Cristatusaurus. By Funk Monk. Licence

    Il est vrai que comme Baryonyx, Cristatusaurus possède des avant bras très musclés, des mains à trois doigts équipées de grosses griffes recourbées au pouce. Son museau long et étroit est parfaitement adapté à la pêche.

    Cristatusaurus lapparenti n’est donc peut-être qu’un Baryonyx juvénile.

    Classification : Saurischia Theropoda Tetanurae Spinosauroidae Spinosauridae

    Taquet & Russell, 1998

    V.B (12.2003)

    Pin It

    votre commentaire
  • Coelophysis

    L’aspect de Coelophysis est bien connu grâce à une découverte faite en 1947 dans le Nouveau Mexique, à Ghost Ranch.
    On a retrouvé plusieurs squelettes ensemble, de différentes tailles, dont une douzaine complets.

    Il s’agissait de jeunes et d’adultes mesurant de un à trois mètres. Cette découverte laisse penser qu’ils vivaient en groupe.

      

      

    Coelophysis signifie "Forme creuse" . Ce cératosaure vivait au Trias supérieur en Amérique du Nord. Sa taille est estimée à 3 m de long.

    L'espèce type, Coelophysis bauri, a été décrite en 1889. Une autre espèce a été décrite ensuite: Coelophysis longicollis en 1915. Coelophysis willistoni est très probablement un spécimen juvénile de l'espèce type.

    Grâce aux fossiles retrouvés, les paléontologues ont pu démontrer que les pattes de Coelophysis étaient longues et fuselées. Cette caractéristique montre que ce dinosaure était rapide. Les grands prédateurs qui arrivèrent ensuite se basèrent sur cette morphologie. Opportuniste, Coelophysis mange tout ce qui lui tombe sous la dent, des oeufs aux lézards en passant par les charognes.

    Coelophysis

    Fossile et reconstitution Coelophysis. © dinosoria.com

    On a même retrouvé dans l'estomac d'un Coelophysis les os d'un de ses semblables.

    Le corps allongé aux os creux de Coelophysis pesait moins de 30 kg. La tête allongée et étroite avait des mâchoires armées de nombreuses dentes pointues, chacune ayant un bord tranchant et crénelé.

    Les pieds étaient pourvus de trois orteils aux griffes acérées. Chaque main était pourvue de quatre doigts, dont trois étaient suffisamment forts pour saisir les proies.

    Coelophysis

    Coelophysis était un prédateur opportuniste. © dinosoria.com

    Coelophysis ne vivait sans doute pas en solitaire. Soit ces dinosaures vivaient en groupe, soit ils s'alliaient pour attaquer de grosses proies comme Placerias. Etant donné leur taille assez petite, Ils devaient se regrouper, mordre et reculer jusqu'à ce que la proie meurt d'hémorragie.

    Crane Coelophysis

    Crâne Coelophysis. (Musée d'Histoire Naturelle de Londres). © dinosoria.com

    Coelophysis vivait en Amérique du Nord au Trias supérieur. A cette époque, c'était une région chaude et sèche.

    Ses pattes antérieures très courtes se terminaient par trois doigts griffus. Il possédait un quatrième doigt mais sans griffe dont on ignore l'utilité.

    Coelophysis

    Reconstitution Coelophysis. Dakota Dinosaur Museum. © dinosoria.com

    Les Théropodes se developperont ensuite. Ces créatures petites et rapides deviendront plus grandes et plus meutrières.

    Allosaurus règnera sur le Jurassique. Le Crétacé verra apparaître le pire prédateur que la Terre ait jamais connue: le Tyrannosaurus.

    Classification: Saurischia Theropoda Ceratosauria Podokesauridae

    V.Battaglia (10.2003) M.à.J 09.2009

    Pin It

    votre commentaire
  • Psittacosauridés

    Les dinosaures « perroquets » étaient un groupe rare de dinosaures ornithischiens, découverts dans les roches du Crétacé inférieur dans l’est de l’Asie. Cette famille fait partie du groupe des cératopsiens auquel appartiennent également les protocératopsidés et les cératopsidés.

    En effet, le crâne des psittacosauridés présente de nombreuses caractéristiques suggérant qu’ils seraient les ancêtres des dinosaures à cornes ou cératopsiens.
    Cependant, leur longue queue et leur ossature assez légère les rapprochent des hypsilophodontes, souche dont ils dérivent peut-être.

      

      

    Caractéristiques des psittacosaures

    Psittacosaurus est bien connu grâce aux nombreux fossiles mis au jour. Il ne possède pas de cornes, ni de collerette comme les autres dinosaures à cornes, tel Triceratops. Pourtant, comme tous les cératopsiens, il possède un bec recourbé.
    La partie supérieure du bec est formée d’un os, le rostral, typique des dinosaures à cornes.

    Psittacosaurus

    Psittacosaurus. © dinosoria.com

    On pense que l’ancêtre des cératopsiens serait l’un des dinosaures perroquets. Il est peu probable que ce soit Psittacosaurus car ce dernier n’avait que quatre doigts alors que les cératopsiens plus récents en avaient cinq.
    On peut également analyser cette différence en suggérant que les psittacosaures sont à l’origine des cératopsiens primitifs, les protocératopsidés, mais pas à l’origine des cératopsidés plus tardifs.

    Les quinze espèces qui appartiennent au genre Psittacosaurus se distinguent par leurs proportions, leurs dents et la forme de leur crâne:

    • Le crâne ressemblait un peu à un crâne de perroquet
    • Le bec était édenté
    • Les membres postérieurs étaient longs et graciles ce qui suggèrent qu’ils étaient de bons coureurs
    • Ils utilisaient des gastrolithes (pierres) pour broyer les aliments et faciliter la digestion

    Psittacosaurus

    Comparatif entre le crâne de Psittacosaurus et celui d'un perroquet

    On peut observer que les psittacosaures n’ont pas de cornes sur la face, ni de collerette. Par contre, les os des joues de Psittacosaurus formaient deux saillies ressemblant à des cornes. Ces cornes servaient peut-être lors des combats mais leur rôle n’est pas connu.

    A part Psittacosaurus, les psittacosauridés comprennent, à ce jour, une seule autre espèce:

    • Hongshanosaurus houi vivait en Chine au Crétacé inférieur

    Hongshanosaurus

    Illustration Hongshanosaurus. By Arthur Weasley. Licence

    15 espèces de Psittacosaurus ont été découvertes en Chine, en Mongolie et au centre de la Russie. Il semble donc que les psittacosauridés n’ont vécu que dans l’actuelle Asie qui était, au Crétacé inférieur, isolée du reste du monde.

    Le chaînon manquant

    Autant dire que les liens de parentés exacts entre les différents cératopsiens sont mal connus. Le comparatif anatomique permet seulement de faire des hypothèses.

    A ce jour, on sait que l’os rostral ne se rencontre que chez les cératopsiens. Il y a une ressemblance troublante entre Psittacosaurus et les hypsilophodontidés. Les psittacosauridés sont apparus avant tous les autres cératopsiens.

    Hypsilophodon

    Squelette d'Hypsilophodon. © dinosoria.com

    Certains scientifiques ont avancé l’hypothèse que les transformations des proportions du crâne qui découlent du développement du bec de perroquet pourraient être le reflet soit :

    • D’un nouveau type de végétation nécessitant cette forme de bec pour être broyée
    • Le bec de perroquet a été une « invention » des cératopsiens leur permettant de se nourrir de plantes déjà existantes mais immangeables sans un bec approprié

    Torosaurus

    Reconstitution d'un Torosaurus par la BBC. Le bec en forme de perroquet est bien visible sur ce screen

    L’apparition des cératopsiens coïncide avec celle des premières angiospermes, plantes à fleurs, ce qui pourrait être la preuve de cette théorie.

    La crête d’os épais donnait à l’arrière de la tête des psittacosauridés une forme carrée. Elle servait de point d’insertion aux muscles des puissants maxillaires inférieurs. Peut-être qu’au cours des millions d’années de son évolution, cette crête s’est transformée en collerette osseuse, caractéristique des cératopsiens apparus plus tard.

    De minuscules bébés

    Les bébés psittacosaures sont parmi les plus petits fossiles de dinosaures que l’on ait trouvés. L’un des spécimens ne mesurait que 23 cm de long.
    Lors de l’expédition asiatique de 1922-1925, les paléontologues ramenèrent deux spécimens identifiés en 1980.
    Les deux crânes étaient minuscules, 42 mm et 28 mm. Ils ne devaient pas dépasser 40 cm et 25 cm de long.
    Ces fossiles étaient ceux de bébés aux très grandes orbites.

    Malgré leur jeune âge, il semblerait qu’ils étaient déjà assez indépendants. En effet, leurs dents portaient des signes d’usure indiquant qu’ils se nourrissaient de végétaux abrasifs. Depuis, des bébés ont été trouvés fossilisés ensemble.

    Soit, les parents protégeaient leurs petits dans des nids et leur apportaient de la nourriture. Soit, les jeunes se regroupaient mais ne bénéficiaient pas forcément des soins parentaux.
    Cependant, la découverte récente d’un nid de jeunes tendrait à prouver que les parents s’occupaient de leur progéniture. (voir Psittacosaurus).

    V.Battaglia (21.08.2005

    Pin It

    votre commentaire
  • Chasmosaurus

    Chasmosaurus est un cératopsien à collerette longue typique. Sa collerette osseuse est plus longue que le crâne. Sa tête et la collerette mesuraient 2 m de long.
    Ce crâne possède de vastes fenestrations qui devaient être le siège de muscles. Celles-ci étaient sans doute recouvertes de peau. Le crâne de Chasmosaurus est relativement long et étroit.

      

    Chasmosaurus signifie " Reptile à collerette".

    Chasmosaurus belli, l'espèce type, a été décrit en 1914. 8 squelettes assez bien conservés ont été exhumés dans l'Alberta, au Canada. La taille de Chamosaurus est de 5 m de long.
    Il vivait au Crétacé supérieur.

    D'autres espèces ont été décrites et tous les fossiles proviennent du Canada.

    Chasmosaurus a une corne nasale courte et des cornes supraorbitaires effilées.

    Chasmosaurus

    Chasmosaurus. By Zachary Tirrell

    La collerette osseuse est énorme, partant de l'arrière du crâne et couvrant le cou et le haut des épaules. Son bord est garni de pointes et de protubérances osseuses.

    Cette collerette était perforée de grands trous, appelés fenêtres. Ces fenêtres permettaient d'alléger le poids du crâne déjà très lourd. Le cadre osseux était suffisamment léger pour permettre à Chasmosaurus de bouger facilement la tête.

    Certains paléontologues pensent que ces dinosaures à cornes pouvaient courir assez rapidement en cas de nécessité. Les omoplates, par exemple, n'étaient pas solidement fixés au reste du squelette, ni retenus par une clavicule. Ainsi, toute la ceinture scapulaire se serait déplacée vers l'avant et vers l'arrière avec les membres antérieurs, aidant l'animal à courir vite.

    Reconstitution Chasmosaurus

    Reconstitution Chasmosaurus. By mcwetboy

    En revanche, le bassin, fixé à la colonne vertébrale par 8 vertèbres sacrées, était solidement maintenu et servait d'ancrage aux énormes membres postérieurs.

    Toutes les espèces de Chasmosaurus avaient une petite corne sur le nez et deux sur le front. Leur dimension était variable. La collerette, large, ressemblait à un bouclier. Elle était parfois ornée d'une ou deux épines.

    Il est fort probable que, comme pour d'autres cératopsidés, la taille de la collerette, de la corne nasale et des cornes supraorbitaires variait selon l'âge et le sexe.

    Classification: Ornithischia Cerapoda Ceratopsia Ceratopsidae Ceratopsinae

    V.Battaglia (11.2003

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique