• Musique: Carlos Gardel

     

    Je vous présente un

    chanteur et compositeur de tango

    Carlos Gardel

     

    Musique:  Carlos Gardel

     

    Carlos Gardel est un chanteur compositeur de tango, né, à Toulouse en France le 11 décembre 1890. Il meurt le 24 juin 1935 dans un accident d'avion près de Medellin en Colombie.

    Bien que sa musique soit dans l'ensemble assez peu dansable et peu utilisée dans les milongas, il est de loin le chanteur de tango le plus célèbre, ce qui est paradoxal dans un genre où l'essentiel de la musique est consacrée à la danse.

     

    Carlos Gardel était un chanteur et compositeur français, naturalisé argentin, considéré comme le tanguero le plus important de la première moitié du xxe siècle.

    Gardel a grandi à Buenos Aires dans une zone située entre les quartiers d'Almagro et de Balvanera, où se trouvait le fameux Abasto marché central de fruits et légumes, dont le bâtiment style art déco a été conservé jusqu'à aujourd'hui, converti en centre commercial.

    Créée en 1893 la zone deviendra un espace où se concentreront principalement les immigrants, les maisons closes, les conventillos (bâtisses familiales et pauvres), les cantinas (bistrots), et les théâtres. L’Abasto est considéré comme l’un des quartiers les plus tangueros depuis longtemps.

    Dès 1902, Gardel commence à se faire remarquer dans ce quartier comme un grand interprète du tango.

    Le payador (troubadour) José Betinotti lui donnera alors un surnom qui deviendra vite populaire, El Zorzal Criollo (La grive créole ?) et il motivera Gardel à chanter dans les centres politiques. On le connaîtra aussi comme El Melenas (le chevelu ?), El Morocho del Abasto (Le brun de l’Abasto) et comme Le Muet, jeu de mot qui fait référence à une voix exceptionnelle !

    Pendant son adolescence, en quête d'indépendance, il abandonna son foyer et fit divers petits boulots pour subsister. Il fut toujours attiré par le chant, s'amusant à imiter les grands ténors et chantant aussi dans un café nommé O'Rondeman en échange de ses repas.

     
    Plaque commémorative au Mexique.

     

    Devenu adulte, il donna ses lettres de noblesse à ce mode culturel de musique et de danse qu'est le tango argentin. Ses grands débuts ont lieu à la Saint Sylvestre 1913 dans un grand cabaret appelé Armenonville en duo avec le guitariste José Razzano. Ils participeront largement à la renommée de ce cabaret avant de connaître un succès mondial.

    Il tourna dans de nombreux films à succès de cette époque, dont les scénarios étaient pour lui prétexte à chanter.

    L'une des plus belles salles de danse à Paris (Rue de Lappe), le Bal à Jo, fut décorée en mode kitch et dédiée à sa mémoire en 1936. Cette salle, dont on a conservé la décoration d'origine, est toujours fréquentée ; on y danse notamment le tango argentin en alternance avec la salsa.

    Sa dernière grande tournée de spectacles s'est déroulée en novembre 1933, à Paris, puis à New York, et dans les grandes villes d'Amérique du Sud. Le lundi 24 juin 1935, Carlos Gardel meurt au sommet de sa gloire près de Medellin en Colombie, dans l'accident de l'avion où il avait pris place. Il ne devait pas revoir sa ville de Buenos Aires. L'un de ses grands succès, Volver (en français Le retour), fut pour lui l'impossible retour et c'est par bateau, mode de transport qu'il avait toujours préféré, que son corps fut ramené en Argentine. Il est enterré dans le cimetière de la Chacarita à Buenos Aires. Sa tombe est visitée par des admirateurs venant des quatre coins du monde.

     

    Carlos Gardel Abasto Buenos Aires.jpg
     

    Argentins et Français ont souvent eu des relations amicales, ainsi au cours de la Première Guerre mondiale la cause de la France fut soutenue par le peuple argentin et Carlos Gardel composa un tango en hommage aux soldats de cette guerre alors qu'il tournait en 1932 dans les studios Paramount à Joinville-le-Pont. Ce tango se nomme Silencio. La couverture de la partition originale représente un soldat penché sur un bébé dans son berceau.

    La qualité de sa voix et sa mort prématurée vont être les éléments déterminants qui feront de lui un mythe populaire. Tous ceux qui parlent du tango ou entendent parler de cette musique vont l'associer immédiatement à son nom. Carlos Gardel incarne désormais, et de façon indiscutable, le tango.

    Sa voix a su charmer tous les publics, bien au-delà des barrières linguistiques. Son charme et sa prestance ont fasciné les femmes. Son attitude fraternelle a attiré les hommes du monde entier, qui ont pris du plaisir à écouter sa voix unique et éternelle gravée sur les sillons des disques de vinyle.

    Carlos Gardel restera à jamais dans le cœur des Argentins le plus grand mythe de Buenos Aires.

     

    Compositions

    Parmi ses nombreuses compositions, citons :

    • Amargura
    • Cancion de Buenos Aires
    • Mi Buenos Aires querido
    • Cuesta abajo
    • El día que me quieras
    • En los campos en flor
    • Golondrinas
    • Guitarra, guitarra mía
    • Lejana tierra mía
    • Olvido
    • Por una cabeza
    • Requerdo malevo
    • Rubias de New York
    • Soledad
    • Suerte negra
    • Sus ojos se cerraron
    • Tomo y obligo
    • Volver
    • Volvió una noche
    • Caminito
    • Viva la Patria
    • Silencio

     

    Por una Cabeza - Carlos Gardel

     

    Musique:  Carlos Gardel

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :