•      

    Quelques phénomènes optiques atmosphériques

    Par Timo van Neerden

     

    Je vous avais déjà parlé des mirages et vous connaissez tous l’arc-en-ciel, mais saviez vous qu’il existe plein d’autres effets comme ça : souvent liés à la diffusion/diffraction/réfraction de la lumière sur les couches atmosphériques, dans l’eau des nuages ou les particules de glace en haute atmosphère ?

    Les phénomènes qui suivent sont rares, voire extrêmement rares et ne sont observables qu’à certains endroits sur Terre et avec des conditions météorologiques et des positions du Soleil (ou de la Lune) dans le ciel très précises. Vous l’aurez compris, voir ces phénomènes est une chose rare et une chance, encore plus grande que de voir un arc-en-ciel, qui est bien commun à côté de ceux-là.

    Le rayon vert


    Mirage green flash

    Au coucher du soleil, le soleil rouge disparaît lentement sous l’horizon, la dernière chose qui reste visible juste avant qu’il ne disparaît complètement est un flash vert très bref.

    L’origine physique est la dispersion de la lumière, à laquelle s’ajoute l’origine de la couleur bleue du ciel. Le ciel est bleu parce que cette couleur (comme le violet) est beaucoup plus déviée par les molécules de l’atmosphère que ne le sont les autres couleurs : le bleu nous arrive donc de partout au lieu de nous parvenir uniquement du Soleil.
    Notre étoile nous apparait donc (en simplifiant) : blanc–bleu = jaune.
    Sans le bleu, la plus grande fréquence parmi les couleurs qui restent est donc le vert.

    Au coucher du soleil, la lumière verte étant plus déviée vers le bas, l’image verte du soleil a sa position apparente légèrement plus haute dans le ciel : elle a donc un peu plus de temps pour se coucher.

    Les rayons vert du soleil sont ainsi les derniers à se coucher, et donc visibles quelques secondes de plus.

    Le parhélie (ou la parasélène)


    parhelie

    Vous voyez 3 soleils (mieux que sur Tatouïne, sans drogue, juste une combinaison de chance et de science !) : le Soleil normal ainsi que deux images de part et d’autre. Il s’agit de la déviation de l’image du Soleil par les cristaux de glace de l’atmosphère, ces cristaux étant tous de forme hexagonale, la déviation est alors de 22°. On voit alors deux autres Soleils de chaque côté, à 22° du vrai.

    Le pilier solaire


    light-pillars

    Ce sont des colonnes de lumière au dessus du Soleil. Ils sont aussi visibles au dessus de fortes lumières des villes (photo) par grand froid (–20°C) : les cristaux de glace plats et horizontaux agissent comme des plein de miroirs qui renvoient la lumière du soleil couchant vers l’observateur.

    Le spectre de Brocken


    Spectre_Brocken.jpg

    En montagne, le spectre de Brocken est visible quand l’observateur se trouve entre le soleil et les brouillards ou nuages : l’ombre de l’observateur se projette donc sur le nuage, ce qui forme une silhouette sombre en contre bas.
    La tête de la silhouette est entouré d’un halo coloré par réflexion de la lumière sur les gouttelettes en direction qui n’est visible que pour l’observateur, renforçant l’idée d’un fantôme.

    La bande d’Alexandre


    bande d’Alexandre

    Il s’agit de la bande sombre qui est visible entre deux arcs-en-ciel classiques : à cause de la réflexion de la lumière dans l’eau, la lumière est réémise vers le bas (arc-en-ciel inférieur, le plus lumineux) mais aussi vers le haut si la lumière fait une réflexion supplémentaire (arc-en-ciel supérieur, moins lumineuse). Entre les deux, il y a une bande qui est moins éclairée : c’est la bande d’Alexandre.
    Le nom fait référence à Alexandre d’Aphrodise, qui remarqua cette zone sombre il y a plus de 2200 ans.

    La poussière de diamant


    diamond-dust.jpg

    Il s’agit simplement d’une formation de cristaux de glace dans l’air lors des premiers rayons de soleil les matin très froids. Les rayons du soleil subliment la neige du sol (qui passe directement de solide à gaz, sous l’effet du choc thermique) et se mélange à l’air encore très froid. L’eau sous forme de gaz se condense ensuite sous forme de mini-cristaux de glace qui scintillent dans l’air, telle de la poussière de diamant.

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •   Les plus belles forêts du monde  

     

     

    Pour le plaisir des yeux voici quelques-unes des plus belles forêts du monde !

     

    1 – Le Sequoia National Park, en Californie, abrite quelques-uns des plus grands arbres de la planète.(source : naffziger.net)

     

    parc chine

    2 – Le parc forestier de Zhangjiajie, en Chine (source : gangpiaoquan.com)

     

    fontainebleau3 – La forêt de Fontainebleau, en France (source : lexpress.fr)

     

    cedre du liban4 – La forêt de cèdres du Liban (source : alteretego.canalblog.com)

     

    brocéliande5 – La mythique forêt de Brocéliande, en Bretagne, berceau des légendes Arthuriennes (source : relais-de-broceliande.fr)

     

    australie6 – Le parc national de Daintree, en Australie (source : fr.gde-fon.com)

     

    7 – L’île Yakushima, au Japon, renferme des forêts féériques dont s’est inspiré le célèbre réalisateur de films d’animation Hayao Miyazaki (source : Casey Yee)

     

     olympicNationalForest-1024x6688 – L’Olympic National Forest, aux Etats-Unis. (source : stephenpenland.com)

     

    rainforest9 – La forêt amazonienne, en Amérique du sud (source : worldfortravel.com)

     

    Sagano_Bamboo_forest
    10 – La forêt de bambous de Sagano, au Japon (source : zastavki.com)

    Pin It

    1 commentaire
  •    

     Les 10 plus beaux jardins du monde

     
    • Jardin Majorelle à Marrakech
      Alazane Sancho
      Le jardin Majorelle est incroyable avec son esprit coloré, sa végétation et son histoire. Tout d'abord créé par un artiste français qui lui donna son nom, il est surtout connu grâce à Yves Saint Laurent et Pierre Bergé à qui il appartenait. On y trouve de nombreuses variétés de plantes comme des palmiers, des cactus et une bambouseraie également. Un lieu inspirant et apaisant.

      Plus d’infos sur 
      Marrakech
    • Jardin de Monet à Giverny (France)
      Lilou
      C'est en arrivant à Giverny en Normandie que le célèbre peintre Monet a décidé de refaire complètement ce jardin, en y ajoutant de nombreuses variétés de fleurs et un pont vert, qui rappelle les parcs japonais. Plus de 500 000 personnes vont visiter la fondation Claude Monet chaque année avec le jardin mais aussi la grande maison, monument historique.

      Plus d’infos sur la 
      Haute Normandie
    • Jardins du Generalife à Grenade (Espagne)
      Joxu
      Visiter Grenade, c'est bien sûr aller voir son Alhambra et ce qui est particulièrement beau à voir c'est le Généralife, un ancien palais d'été des Nasrides à l'intérieur duquel il y a une cours magnifique. Un ensemble d'allées, de miradors, de cours où l'on peut se promener à l'ombre des arcades et regarder les jets d'eau, c'est apaisant.

      Plus d’infos sur 
      Grenade
    • Jardins de Butchart (Canada)
      Germán Bertrand Baschwitz
      A l'extrémité ouest du Canada, à Brentwood Bay il faut visiter les jardins de Butchart. En mars, vous pouvez aller voir leur jardin d'intérieur, en avril les premiers oiseaux reviennent et les fleurs apparaissent, puis les soirs d'été ils illuminent les jardins. En Automne, le jardin japonais est incroyable, beaucoup de couleurs. En hiver le parc est enneigé, c'est magnifique aussi.

      Plus d’infos sur le 
      Canada
    • Jardins du Palais de Peterhof (Russie)
      Tania Delgado
      Le Palais de Peterhof fut la résidence de Pierre le Grand, d'abord tsar puis 1er empereur russe au 17ème siècle. Des jardins à la française, une immense cascade et la fontaine Samson, sont décorés avec des dizaines de sculptures et jets d'eau. On devine clairement l'inspiration venant de Versailles. On peut passer des heures à visiter ce jardin, entre les différentes parties, la cascade et le canal maritime.

      Plus d’infos sur la région de 
      Saint Pétersbourg
    • Jardin Keukenhof à Lisse (Pays Bas)
      Giuseppe Civica
      Le jardin Keukenhof se trouve à Lisse, à environ 40 minutes au sud-ouest d'Amsterdam. Il existe des excursions qui vous permettent de visiter la ville d'Amsterdam puis le jardin ensuite. La particularité du parc est qu'il n'est ouvert qu'au printemps et on y trouve plus de 800 espèces de tulipes, l'emblème des Pays Bas.

      Plus d’infos sur 
      Amsterdam
    • Jardins du temple Ryoan-ji à Kyoto (Japon)
      Jennifer
      Le monastère de Ryoan-ji à Kyoto fait partie du patrimoine mondial et se trouve dans un environnement verdoyant avec un lac et un jardin de pierre très connu pour sa beauté. Ce jardin zen et bouddhiste, typique de la culture japonaise, fut construit à la fin du 15ème siècle, c'est un moment de calme lors d’une visite de la ville de Kyoto.

      Plus d’infos sur 
      Kyoto
    • Jardins de la Villa d’Este à Tivoli (Italie)
      Elisabeth Vazquez Cordon
      La villa d'Este de Tivoli est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. En effet son architecture et ses jardins en font un endroit spectaculaire de plus de 4 hectares. C'est un lieu très romantique, qui rappelle la Renaissance et la splendeur italienne. Une excursion à faire depuis Rome, avec la Villa d'Hadrien sur votre chemin également, très bel ensemble architectural aussi.

      Plus d’infos sur 
      Tivoli
    • Jardins de Las Pozas à Xilitla (Mexique)
      Diana Patricia Montemayor Flores
      Le jardin de Las Pozas est beaucoup plus récent que les autres, en effet c'est l'œuvre d'un artiste britannique Edward James qui créa ce parc de sculptures dans les années 60 à Xilitla au Mexique. Sur plus de 30 hectares, on peut voir des sculptures surréalistes, des ponts, et une végétation tropicale. La balade à travers ce jardin est incroyable à faire et dure quelques heures pour tout voir.

      Plus d’infos sur la région de 
      San Luis Potosi
    • Jardin botanique de Singapour
      Casakika
      Le jardin botanique de Singapour s'étend sur plus de 60 hectares au nord-ouest de la ville. Il est reparti en plusieurs zones : les orchidées, les gingembres, la porte de Tanglin, la jungle, le jardin de l'évolution... On peut aussi voir un lac et un kiosque à musique. On peut se rendre très facilement au jardin car il est ouvert tôt le matin et jusqu'à tard dans la nuit, et c'est un jardin gratuit (sauf la partie des orchidées).

     

    •  

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    L'Islande inaugure un tunnel de glace en

    plein cœur du glacier Langjökull

     
     
     
    David
     
     
    Comme s'il fallait encore nous convaincre d'aller visiter l'Islande, voilà que le pays vient d'ouvrir le plus grand tunnel artificiel du monde, creusé en plein coeur du Langjokull, deuxième plus grand glacier d'Europe culminant à 1355 mètres d'altitude. Une balade de 550 mètres vous y attend, à 30 mètres sous la surface, l'occasion d'observer de l'intérieur comment la glace s'est formée au fil des siècles.
     
     

    Il aura fallu pas moins de quatre ans de travaux pour arriver à bout de ce premier tunnel/cave artificiel d'Islande. Ce pays qui nous offre déjà tant de merveilles veut ici nous plonger littéralement au coeur d'un glacier, totalement entourés par la glace, pour nous offrir l'occasion d'observer les superbes "glaces bleues". 

    Officiellement ouvert depuis le 1er juin dernier, ce tunnel n'a pas qu'une vocation touristique pour destinée. En effet, il sera aussi, entre autres, le théâtre de cérémonies de mariage et servira également aux chercheurs et aux étudiants de l'Université d'Islande afin qu'ils puissent mesurer les mouvements de la glace dans le temps.

     
     
     
     

    "Into The Glacier", du nom donné à cette expérience unique, offre différents packs de visite adaptés à toutes les envies et toutes les bourses. Ainsi, cela varie du "Classic Tour" d'environ trois heures pour un tarif de 17 900 ISK (environ 120 €) jusqu'au "Extended Tour", une visite prolongée pour durer environ 13 heures, et à un tarif de 38 900 ISK, soit environ 260 €.

    La société propose également des services complémentaires, comme un guide privé pour vous accompagner ou encore une visite du glacier en hélicoptère, avec ses 950 km² de merveilles pour les yeux. 

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Alors ? On file en Islande ? 

     

    Nature en Images 2:  L'Islande inaugure un tunnel de glace en plein cœur du glacier Langjökull

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Brume et atmosphère inquiétante,

    bienvenue dans la forêt d'Oiartzun

     

     

    Corentin Vilsalmon 
     
     

    Pour de nombreuses personnes, la vue d'une forêt enveloppée dans la brume mettrait plutôt mal à l'aise, quitte à rebrousser chemin aussi sec. Ce n'est pas le cas d'Oskar Zapirain. Ce photographe est passionné par l'une des forêts du Pays Basque espagnol et parcourt régulièrement les pentes et sentiers de celle-ci pour l'immortaliser en photo.

    Des photographies saisissantes où les arbres sont presque tout le temps plongés dans le brouillard. Sans parler de la forme des arbres, aux longues branches élancées, donnent de faux airs de monstres fantastiques. D'ailleurs, cela n'est pas totalement naturel : la forêt d'Oiartzun a longtemps été utilisée pour s'approvisionner en bois à charbon. Mais au lieu de déboiser complètement, les habitants de l'époque préféraient tailler certaines branches et morceaux de tronc. Ainsi les arbres ont pu continuer à grandir, prenant cette forme très particulière.

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Source :Thisiscolossal.com

    Nature en Images 2:  Brume et atmosphère inquiétante, bienvenue dans la forêt d'Oiartzun

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique