•  

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    En Thaïlande, un temple d’une blancheur

    extraordinaire semble descendu du ciel

     

    Situé à 13 km au sud de Chiang Rai, en Thaïlande, le Wat Rong Khun, communément appelé le « temple blanc », semble avoir été déposé sur Terre par les Dieux.

     

    En rupture avec la plupart des autres temples, celui-ci est d’une blancheur extraordinaire et incrusté de morceaux de miroirs pour symboliser la pureté du bouddhisme, et suggérer la réflexion de l’illumination.

     

    Pour y arriver, vous allez devoir passer entre deux crocs géants et un lac parsemé de créatures des enfers. Bien qu’une inspiration divine puisse être impliquée, il s’agit de l’une des constructions les plus étranges conçue par l’homme. Chalermchai Kositpipat, un artiste thaïlandais, conçut cette merveille en 1997, mais elle fut presque totalement détruite par un tremblement de terre en mai dernier ; ainsi soit-il. Les Dieux seraient-ils si exigeants pour ainsi tout recommencer ?

     

    white-temple-thailand-32

    Ying Tong Low

     

    Toujours est-il que Kositpipat a pris la décision de reconstruire le temple après une vague de soutien international, qui lui demandait de ne pas abandonner, de ne pas le laisser le temple s’effriter.

     

    Un grand nombre de bâtiments sont aujourd’hui interdit à la visite jusqu’à ce que certaines fissures structurelles soient réparées, mais les visiteurs peuvent encore photographier les temples de l’extérieur.

     

    white-temple-thailand-20

    Passenger32A

     

    white-temple-thailand-12

    Paul Biris

     

    white-temple-thailand-5

    Massimo

     

    white-temple-thailand-13

    Jenny

     

    white-temple-thailand-30

    Nicola Frassineti

     

    white-temple-thailand-7

    Maya

     

    white-temple-thailand-33

    Vivian Wan

     

    white-temple-thailand-1

    Reddit

     

    white-temple-thailand-22

    Bob Gala

     

    Siebe

    Siebe

     

    Kamren B

    Kamren B

     

    Ji Jirawat

    Ji Jirawat

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    40 Photos qui prouvent que Dubaï est le

    paradis des milliardaires

     
     
     
     
     

    La ville de Dubaï brille de mille feux par son luxe et sa démesure. Bénéficiant d'un boom immobilier sans précédent, la ville s'est en quelques années transformée avec des projets architecturaux de grande ampleur, le tout financé par les pétro-dollars.

     

    Si Dubaï attire également les milliardaires du monde entier, c'est parce que la ville a su s'ouvrir au tourisme, offrant des activités décalées au beau milieu du désert comme le quad, le buggy ou encore le ski, pratiqué dans un mall gigantesque. 

     

    Il est maintenant l'heure d'aller à la rencontre du paradis des milliardaires, entre tradition et décadence.

     

     
     

    L'argent peut vous faire faire n'importe quoi !

    Qu'on les mettent en prison !

     
     

    Si la destination n'est pas accessible à tous les portefeuilles, il est facile de pouvoir déhambuler quelques jours dans les rues de Dubaï lors d'une escale par exemple. Le grandeur et le luxe de la ville vous en mettront plein les yeux, c'est garanti !

     

    Pin It

    1 commentaire
  •  

     

    Le meilleur d’Amsterdam en 10 lieux

    incontournables

     
     
     
     
    Une ville paradoxale qui a su mêler l'ancien et le moderne, la culture traditionnelle et alternative, la religion et l'ouverture d'esprit ; Welkom in Amsterdam ! Capitale culturelle des Pays-Bas et classée au patrimoine mondiale de l'UNESCO, Amsterdam attire chaque année des millions de touristes venus goûter au charme de ses quartiers inondés et ses canaux qui en font sa renommée. Boire un verre dans un café brun, se balader le long des quais, flâner dans l'un des multiples musées, la liste est bien trop longue pour vous présenter les incroyables atouts de cette Venise du Nord. Voici mes incontournables, pour un week-end entre amis ou en amoureux, c'est vous qui voyez :

    1. Faire une balade en Yellow bike le long des canaux

     

    Comment visiter Amsterdam sans enfourcher la bicyclette, l'un des emblèmes de la ville. Faire une balade le long des canaux sera le meilleur moyen de découvrir toute la beauté de la ville en sortant des sentiers battus, grâce à de superbes randonnées sur les multiples pistes cyclables aménagées.
     
     
    amsterbikeIlke Van Genechten

    2. Visitez des musées ludiques et originaux.

     

    Amsterdam abrite une grande variété de musées mondialement reconnus. Outre le musée de Van Gogh ou le Rijksmuseum Amsterdam, la ville compte des collections insolites comme le musée des chats, de la torture, du sexe, ou encore des péniches, pour ne citer que quelques exemples !
     
     
     
    article-1260360-08EC1037000005DC-173_634x407
    Naomi via Flickr

    3. Faire une pause dans l’un des “cafés bruns” d’Amsterdam

     

    Les cafés bruns d'Amsterdam sont une véritable institution. Certains retracent leurs origines jusqu’au début des années 1600. Ces lieux sont des points de rencontres incontournables qui vous permettrons de ressentir toute la culture et le folklore de la ville, de goûter aux bières locales ainsi qu'aux spécialités culinaires néerlandaises, ou prendre une bonne Heineken ! (on vous connaît)
     
     
     
    Cafe-de-Blauwe-Druif-HDRNick von Vricht

    4. Prendre un cocktail à Tales and Spirits qui a récemment reçu le titre du

    meilleur bar d’Europe.

     

    Ne jamais se fier aux apparences ! Si la devanture du Tale and Spirits ne paye pas de mine, le bar offre des cocktails aux noms plutôt saugrenus mais qui sauront ravir les amateurs de breuvages insolites. Le bar est également victime de son succès, donc n'hésitez pas à réserver une table à l'avance afin de profiter de cet endroit unique.
     
     
     
    t-s

    5. Vivre un concert (gratuit) dans le Vondelpark

     

    Le Vondelpark est le parc le plus populaire d’Amsterdam. Outre les restaurants, les cafés et la superbe roseraie, le parc accueille également un théâtre de plein air où vous pourrez profiter de nombreux concerts gratuits. Evasion et relaxation au beau milieu de la ville.
     
     
     
    OLYMPUS DIGITAL CAMERAPieter van Tilburg

    6. Flâner au Cuyp market

     

    Près de 300 étales s'installent chaque jour sur les trottoirs de la rue Albert Cuyp. Ce marché, le plus grand et le plus populaire d’Amsterdam, est une institution vieille de plus de 300 ans. Au menu : fromages, harengs, encas fris, vêtements et chaussures. Une atmosphère unique qui saura égayer vos sens.
     
     
     
    NL-amsterdam-albert-cuyp-markt-2 (1)wikipedia commons

    7. naviguer sur le fleuve Spui.

     

    Surnommée la "Venise du Nord", quoi de plus normal que d'emprunter les centaines de canaux de la ville à bord du pédalo néerlandais, si atypique. Un mode de transport unique pour explorer le labyrinthe de canaux d'Amsterdam.
     

    8. Déguster une bière dans le moulin à vent Brouwerij ‘t IJ

     

    Située sous le moulin à vent historique de Brouwerij, c'est l'une des rares brasserie de plein air d'Amsterdam. La bière et ses bouteilles ornées d'une autruche est brassée directement dans le
    moulin.
     
    biskolik-moulin-à-vent-564x564
    biskolik via Instagram

    9. Rentrer prendre un verre (ou autre...) dans un coffee shop

     

    Les coffee-shops sont un passage obligatoire (ou pas) de votre séjour à Amsterdam. Que vous soyez consommateur ou pas, l'atmosphère si particulier des lieux vous fera décoller sur une autre planète et vous permettront de goûter aux spécialités locales...Toujours avec modération ! Les gros Coffee Shop tel que le Bulldog sont très touristique, préférez les coffee les dans petites ruelles, ce sont les meilleurs !
     
     
    AMS_coffe_shop_rowikipedia commons

    10. Les magasins vintages du quartier de Pijp.

     

    Amsterdam est connue pour ses nombreuses friperies qui raviront toutes les amateurs de bonnes affaires. Le quartier de Pijp est une véritable expérience bohémienne, où vous trouverez également cafés et restaurants aux ambiances agréables. Idéal après une bonne session shopping !
     
    store_4936a_4936a-banner4
     
     

     
     
    Pin It

    votre commentaire
  • Ces maisons pittoresques des régions de France

    Très présentes en Normandie et en Brière, les chaumières se distinguent par leurs toitures recouvertes de chaume, constituées de paille et de tiges de roseaux, et par leurs façades en colombage. Aujourd'hui très recherchées, les chaumières étaient à l'origine des maisons de paysans construites avec les matériaux locaux.
    ©  Jacky SABOS

    La Bastide provençale

    Aux XVIIe et XVIIIe siècles en Provence, les bastides étaient ces exploitations agricoles acquises par la riche bourgeoisie urbaine qui les utilisait comme lieu de villégiature champêtre. La bastide se distingue du mas par son toit à quatre pentes et à son jardin (contrairement au mas qui possède généralement une cour).
    ©  Domefb - Fotolia.com

    La Maison basque

    Avec ses murs blanchis à la chaux, ses colombages aux couleurs rouges, ses longs balcons en bois et sa porte d'entrée rehaussée d'un linteau arborant sa date de construction ou le nom de sa famille, la maison labourdine fait partie du patrimoine du Pays basque français.
    ©  Jean-Louis GUIANVARCH

    La Malouinière

    A Saint-Malo, on nomme malouinières les vastes demeures de plaisance construites par de riches armateurs entre les XVIIe siècle et XVIIIe siècles. Situées dans la campagne proche de la cité corsaire, elles sont généralement plantées au cœur de vastes parcs arborés.
    ©  Emile Gallais

    Les canuts lyonnais

    Si à Lyon les canuts désignent jusqu'au XIXe siècle les ouvriers tisserands de la soie, le mot qualifie ces immeubles typiques de la Croix-Rousse. Hauts de cinq ou six étages, les immeubles canuts abritent d'anciens appartements-ateliers, caractérisés par des plafonds hauts qui pouvaient accueillir d'imposants métiers à tisser, de hautes fenêtres, des poutres apparentes ainsi que des "soupentes".
    ©  erretcloud - Fotolia.com

    Le chalet savoyard

    Que serait la Savoie sans le charme des chalets d'alpage ? Construction traditionnelle montagnarde que l'on trouve également en Suisse, en Autriche et en Allemagne, le chalet des Alpes est un édifice en bois prévu pour résister aux hivers rigoureux avec son toit en pente et en saillie qui le protège de la neige.
    ©  Richard Villalon - Fotolia.com

    La Cabane tchanquée du Bassin d'Arcachon

    Perchées sur leurs pilotis, les cabanes tchanquées sont emblématiques du Bassin d'Arcachon. Cabanes de fortune nées au XIXe siècle, ces petites maisons tirent leur nom du gascon "tchanca" qui veut dire "fixé sur des piquets, monté sur des échasses". Autrefois occupées par les ostréiculteurs qui pouvaient y surveiller les parcs à huitres, même à marée haute, elles sont a... Lire la suite   
    ©  Daniel DUCAMP

    La maison alsacienne

    En Alsace, ce sont des villages entiers qui ont conservé bon nombre de leurs traditionnelles maisons à colombage. Ces maisons individuelles aux façades colorées peuvent comporter plusieurs étages à colombages, leur nombre variant selon la richesse de la famille. Les plus anciennes comptent un rez-de-chaussée en pierre, des étages supérieurs en bois sculptés et des fenêtres en cul-de-bouteille.
    ©  Jean-Pierre MARRO

    Les Corons du Nord

    Maisons ouvrières situées à proximité des usines du bassin minier du Nord de la France, les corons sont de précieux témoignages du patrimoine industriel et font aujourd'hui l'objet de restaurations. Constituées en quartier, ces maisons mitoyennes à un étage possédaient souvent un petit jardin potager à l'arrière.
    ©  Hervé LECLERC

    Le Mas provençal

    Habitation du sud de la France, le Mas est à l'origine un bâtiment d'habitation et d'exploitation à vocation agricole, à la différence de la bastide, réservée à la bourgeoisie. Le mas prend souvent la forme d'un pavé rectangulaire ou ouvertures étroites pour garder un peu de fraicheur l'été.
    ©  Jean-Pierre MAILLARD

    La ferme comtoise

    En Franche-Comté, les fermes traditionnelles sont des édifices trapus constitués d'une structure et d'une charpente en sapin ou en épicéa et de murs en pierre. Les toits descendent très bas pour se protéger des hivers rigoureux. Hébergements authentiques du Haut-Doubs, on y pratique également le fumage et la salaison dans le tuyé, la pièce centrale de la maison.
    ©  Sylviane CHAUVIN

    La maison rétaise

    Le long des venelles de l'Ile de Ré les roses trémières s'accrochent aux façades blanches des maisons rétaises. Des maisons extrêmement simples, construites autrefois par des vignerons ou des sauniers avec les matériaux trouvés sur l'île, insularité oblige. Blanchies au lait de chaux, les façades donnent aux hameaux un aspect homogène que vient à peine troubler la palette de bleus et de verts des volets.
    ©  Gilles BOISSET

    L'habitat troglodytique

    Creusées dans la roche tendre à flanc de montagne, les maisons troglodytiques s'éparpillent sur le territoire de la Provence à la Dordogne, en passant par l'Anjou, la Touraine et le Saumurois. Certains sites sont encore habités aujourd'hui.
    ©  Jacques Thireau

    La maison picarde

    Mariant pans de bois et brique rouge, les maisons picardes se distinguent par leurs flamboyantes façades.
    ©  Nicole Mylle

    La Longère

    Présente dans de nombreuses régions françaises, la longère était l'habitat typique des petits paysans et artisans. Reconnaissable à son architecture toute en longueur, cette bâtisse était construite avec les matériaux du cru, granit en Bretagne ou colombage en Normandie. Sous le même toit, cohabitaient à chaque extrémité de la maison, hommes et animaux.
    ©  Serge AGOMBART

    La Bergerie corse

    Indissociables du patrimoine de l'Ile de Beauté, les bergeries ponctuent le maquis corse de leurs murs de pierre sèche. Souvent difficiles d'accès, certaines de ces anciennes maisons de bergers abritent aujourd'hui des chambres d'hôtes authentiques.
    ©  Pat on stock - Fotolia.com

    L'Habitation créole

    Aux Antilles, l'habitation est une exploitation agricole avec ses plantations, sa maison et ses bâtiments d'exploitation. Jusqu'à l'abolition de l'esclavage en 1848, les esclaves y cultivaient le café, le tabac et le sucre, aujourd'hui elle est essentiellement orientée vers la production du rhum. Souvent ouvertes à la visite, ces plantations offrent l'occasion de s'immerger dans le mode de vie des planteurs du XIXe siècle et de découvrir l'architect... Lire la suite   
    ©  Christophe Fouquin

    La maison cévénole

    Bâtisses de caractère aux toits de lauzes, aux murs de schistes et munies d'un four à pain, les maisons cévenoles ponctuent tout le territoire des Cévennes.
    ©  Annie AUDRAN

    Ferme d'alpage

    A la fois étable, grange et habitation, la ferme d'alpage était consacrée à l'élevage. Construite en pierre taillée et en bois, l'hiver venu, la bâtiment devait abriter toute une famille, du bétail et stocker énormément de foin séché afin nourrir les animaux.
    ©  André OUSTRIC

    La Meulière d'Ile-de-France

    Ces maisons anciennes de la région parisienne doivent leur nom à la pierre meulière, une roche siliceuse et calcaire que l'on trouve aux alentours de Paris. Les meulières prennent l'apparence de jolies villas construites au début du XXe siècle, qui se singularisent par leur style architectural et leurs ornementations inspirées par l'Art

    Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique