•    

    Les plus belles photos de Normandie

    Par Clio Bayle
    Publié le 18/05/2015

    Qu'elle soit Haute ou Basse, la Normandie est généreuse en paysages époustouflants ! Voici notre sélection maison des plus belles photos de la région.

    Yport en Seine-Maritime (Haute-Normandie)

    dt158_yport_cote_bateau_br.jpg

    Vous venez de passer 
par la valleuse du Curé, l’aiguille de Belval, Vaucottes. Yport est à vos pieds, bien protégé par la pointe du Chicard. Pendant des siècles, les Yportais grossirent les rangs des équipages des terre-neuvas et des « islandais ». Pêcheurs sans port, ils développèrent également une pêche côtière à bord des « caïques », barques ventrues, treuillées par des cabestans sur les galets de l’estran.

    Le Mont-Saint-Michel dans la Manche (Basse-Normandie)

    dt171_baie_mont_saint_michel_jds.jpg

    Voir le Mont-Saint-Michel du ciel est une expérience inoubliable. À bord d’un autogire, confortable appareil à rotor, la baie, au départ d’Avranches, dévoile toute sa splendeur. Idéal pour découvrir polders, prés-salés… et l’intense vie maritime dont, à terre, on soupçonne à peine l’existence.

    Le phare de Goury dans la Manche (Basse-Normandie)

    Phare de Goury - cap de la Hague

    Le phare de Goury. Une fois l’obscurité venue, il darde à 25 kilomètres à la ronde ses éclats blancs.

    dt171_la_hague_raz_blanchard_jds.jpg

    Au large de Goury, le raz Blanchard doit son nom à la puissance du courant, qui provoque un ourlet d’écume blanche. On ne s’étonnera donc pas d’y trouver un phare et une bâtisse octogonale qui abrite le gros canot de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM).

    Étretat en Seine-Maritime (Haute-Normandie)

    dt158_etretat_falaise_caux_br.jpg

    Sur le long trait de côte que constituent les falaises du pays de Caux, du cap de la Hève à l’entrée de la baie de Somme, le site d’Étretat est le plus insolite. Depuis le sommet de la Manneporte, belle vue amont sur l’Aiguille, dite « creuse » par Leblanc et son Arsène Lupin, la porte d’Aval et la porte d’Amont.

    Lire notre article : Étretat : sculptures nature

    dt158_etretat_rivage_falaise_br.jpg

    Désir de rivage... Étretat est dans votre dos, Yport et Fécamp, droit devant. Depuis le lit de galet de la grève et le platier rocheux, la falaise d’Amont et sa porte d’Amont (remarquez son arche) livrent une géologie complexe.

    Le vallon de Grainval en Seine-Maritime (Haute-Normandie)

    Entre Yport et Fécamp, la Côte d'Albâtre
    Entre Yport (au sud) et Fécamp (au nord), la Côte d’Albâtre vous amène au vallon de Grainval, que Monet peignit après sa rencontre avec Maupassant à Étretat.

    La lagune de Vauville et le nez de Jobourg dans la Manche (Basse-Normandie)

    Normandie-

     La lagune de Vauville est un monde à elle seule : elle héberge non seulement des moutons, mais encore 333 espèces de plantes et 147 espèces d’oiseaux, 24 de mammifères, 19 d’amphibiens et reptiles et 550 d’insectes !
    - Les falaises du nez de Jobourg culminent à 128 mètres au-dessus de la mer. À marée basse et en été, on peut visiter, en contrebas, les grottes qui servaient autrefois de cachettes aux contrebandiers. Le site est aussi une réserve ornithologique.

    La Seine aux rives de Muids dans l'Eure (Haute-Normandie)

    La Seine à Muids
    Ici, aux rives de Muids, en aval des Andelys (Eure), où est né Nicolas Poussin et où Turner réalisa pour partie ses Flâneries au bord de la Seine, on comprend mieux pourquoi, à partir des années 1870, Monet, Pissarro, Gauguin, Lebourg ou Sisley y amarrèrent leurs chevalets de campagne. Dans les vibrations de la lumière, tout un monde de sensations, d’impressions, provoque le génie créatif...

    Giverny dans l'Eure (Haute-Normandie)

    giverny_19_fondation_claude_monet_giverny.jpg

    Les Nymphéas. Depuis toujours, Monet est fasciné par les reflets inversés que renvoient les miroirs d’eau. Il détourne le cours du Ru, petit bras de l’Epte, pour façonner son « jardin d’eau » et y plante des nénuphars de toutes
 les variétés.

    dt158_giverny_maison_br_0.jpg

    Aujourd’hui, des milliers de visiteurs viennent découvrir les jardins féeriques de sa propriété de Giverny, comme on vient admirer un tableau.

    La vallée de la Vire dans le bocage normand - Manche (Basse-Normandie)

    Roches de Ham

    Depuis les Roches de Ham, si vous n’êtes pas sujet au vertige, profitez du spectacle tranquille de la vallée de la Vire. Cent cinq mètres sous vos pieds, le bocage normand, incomparable camaïeu de vert.

    Lire notre article : Balade dans le bocage normand

    La baie du Mont-Saint-Michel - Manche (Basse-Normandie)

    mont-saint-michel

    L’îlot de Tombelaine (qui culmine à 45 m), dans la baie du Mont-Saint-Michel. Il y avait autrefois un bourg, mais désormais ce sont les colonies d’oiseaux migrateurs ou de phoques qui le peuplent.

    Baie du Mont-Saint-Michel

    Vus du ciel, polders, chenaux, prés-salés de la baie dessinent d’étranges œuvres d’art.

    Auderville - Manche (Basse-Normandie)

    Auderville

    Auderville, est un hameau où le vent souffle fort. Ici, les maisons situées sur la côte sont appelées cotis.

    Dieppe en Seine-Maritime - (Haute-Normandie)

    dt158_dieppe_vue_generale_br.jpg

    Dieppe s’est développée le regard tourné vers la mer, à l’embouchure de l’Arque. Petit port de pêche à sa fondation au
 XIe siècle, il devient la porte d'embarcation vers  l’Afrique, Terre-Neuve, le Nouveau-Monde, au  XVIe.

    L'abbaye de Hambye dans la Manche (Basse-Normandie)

    dt143_manche_abbay_hambye_br.jpg

    Les ruines de l'abbaye de Hambye, fondée au XIIe siècle.

    Utah Beach dans la Manche (Basse Normandie)

    Utah Beach

    L'une des cinq plages du débarquement. Les quatre autres s'appellent Omaha Beach, Gold Beach, Juno Beach et Sword Beach.

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •   

    Les plus belles plages de Bretagne

    Par Clio Bayle
     

    Et si les plus belles plages de France étaient en Bretagne ? Voici notre classement des 20 plus belles plages bretonnes !

    La plage de Goas Treiz - Trebeurden (Côtes d'Armor)

    bretagne_plage_trebeurden_mg_4217.jpg

    Une plage avec un point de vue saisissant où les couleurs du ciel et de la mer se confondent dans un bleu nuit aux reflets lavande... Théâtre des plus beaux couchers de soleil. De jour, c’est un tout autre spectacle pour les yeux : celui des nombreux pêcheurs qui s’y pressent pour prélever le meilleur de la mer.

    La plage des Trois-Curés - Plougonvelin - pointe de Saint-Mathieu (Finistère)

    bretagne_plage_plougonvelin_mg_5127.jpg

    Un coin de paradis aux allures de carte postale et à la taille d’un timbre-poste : la palette de cyan, turquoise, azur, dragée, céruléen explique la réputation caribéenne du site ! Située sur la corniche entre le Trez-Hir et Bertheaume, la plage des Trois-Curés a tout d’une crique : petit espace ensablé, coincé entre des parois rocheuses, accessible par un escalier escarpé.

    La Plage du Pissot - Pleneuf val André (Côtes d'Armor)

    bretagne_plage_pleneuf_mg_7067.jpg
    Un croissant de sable à la courbe parfaite, un dégradé unique du blanc au saphir en passant par l’émeraude et le corail et des falaises verdoyantes pour ceindre ce décor magique... Elle est située entre la grande plage du Pléneuf Val André et le port de Dahouët qui armait autrefois pour Terre Neuve.

    La Plage de la Mine d’Or - Penestin (Morbihan)

    bretagne_plage_penestin_mg_9356b.jpg

    Surplombée d’une falaise de près de 15 mètres de haut, la Plage de Pénestin vaut son pesant d’or : au coucher du soleil, elle s’embrase de mille feux ! Site géologique unique en Europe, la Plage de la Mine d’or arbore des falaises aux teintes ocre et jaunes profondes. Un site exceptionnel à découvrir au crépuscule, lorsque la plage est baignée d’une lumière d’or sur 2 km. On peut découvrir ce site grandiose en survolant les falaises dorées en parapente.

    La plage de Tahiti - Carantec (Finistère)

    bretagne_plage_tahiti_carantec_-_credit_camille_thomas.jpg

    Dans la lumière blanche du matin, panorama unique sur sable fin caramel et eaux "bleus charon" dévoilant les lignes imposantes du Château du Taureau. Cachée entre deux pointes très connues de la Baie de Morlaix, le Cosmeur et Pen al Lann, la plage de Tahiti est une crique sauvage abritée des vents et des regards indiscrets. Invisible du continent, nichée au cœur d’une flore luxuriante composée de pins maritimes et de landes, on y accède uniquement par le sentier des Douaniers.

    La plage des Grands Sables - Île du Groix (Morbihan)

    Ile du Groix - la plage des Grands Sables

    La forme convexe de cette plage la rend unique en Europe. Le sable décrit un arc de cercle autour de la pointe est de l'île. Depuis 1989, la plage des Grands Sables se déplace d'environ une dizaine de mètres chaque année. On trouve des traces de ce phénomène qui remontent aussi loin que le XVIIe siècle. Les cartes successives de l'île signalent les Grands Sables à chaque fois, à différents emplacements de la côte !

    La plage du Corréjou - Camaret-sur-mer  (Finistère)

    bretagne_plage_camaret2013-pano1.jpg
    Avec son immense tapis de sable fin et son port d’attache de 500 bateaux résidents, la Plage du Corréjou est LA plage pour observer le va-et-vient dansant des bateaux. L’entrée du Goulet de Brest au Nord offre un spectacle de navigation fascinant : régates colorées, navires de commerces, bateaux de pêche ou de la Marine Nationale, le ballet est constant !

    La plage des Quatre Vaulx - St Cast-le-Guildo (Côtes d'Armor)

    bretagne_plage_181_st_cast.jpg

    Au fond de la Baie de l’Arguenon, la plage des Quatre Vaulx dévoile, à marée basse, langues de sable et forêts de bouchots : un cadre parfait qui se prête à l’équitation sur mer ... En mode lever de soleil, à 6h du matin, cap sur cette plage, croissant doré entouré de verdure et protégé par une haute falaise. Sur le sable pour les cavaliers avertis, ou dans les dunes pour les amateurs.

    La plage du Fogeo - Arzon - port du Crouesty - port Navalo  (Morbihan)

    bretagne_plage_arzon.jpg

    Saisissant contraste des couleurs, surprenantes nuances de turquoise et de bleus, une immensité lumineuse et colorée dédiée à la zen attitude ! Avec une langue de sable blanc dont les nuances se superposent aux bleus du rivage, des dunes vertes et fleuries et une eau limpide, la plage du Fogeo donne l’illusion aux "voileux" de mouiller dans une baie tropicale !

    La plage de l’Ecluse - Dinard (Ille-et-Vilaine)

    bretagne_plage_dinard_mg_7349.jpg

    Douce lumière du soir éclairant la Pointe du Moulinet... Un nuancier d’ocres et de bleu paon à savourer en fin de journée. Au cœur de la Station, la célèbre Plage de l’Ecluse s’abrite entre les deux Pointes du Moulinet et de la Malouine. Une mer couleur émeraude dont les tonalités varient au gré du ciel et des marées, dévoilant à l’envi bancs de sable blond doré et rochers patinés par les éléments. Une vue imprenable sur l‘Île de Cézembre et les folies architecturales du patrimoine "Belle Époque".

    Grande plage de Carnac - Carnac (Morbihan)

    Plage de Carnac - Morbihan

    C'est la plus grande des cinq plages de Carnac avec 2 kilomètres de sable fin. Son exposition plein sud et le charme de ses cabines de plage rayées font d'elle un incontournable des sorties en famille. D'autant qu'en période estivale, la baignade y est surveillée et les sports nautiques peuvent se pratiquer en toute sécurité. Depuis 2007, le site est labellisé tourisme et handicap.

    La plage du Verger - Cancale (Ille-et-Vilaine)

    bretagne_plage_cancale_mg_7762.jpg

    À fouler le matin pour ses couleurs franches et pures : sable miel, bleu azur et végétation vert pomme. Frangée d’oyats qui maintiennent son cordon dunaire, cette petite plage de 2 km située sur la Côte d’Émeraude, à l’ouest de la Pointe du Grouin, semble "sauvageonne" avec sa végétation touffue et son petit chemin douanier qui serpente plus haut (GR34). 

    La plage Saint-Michel - Erquy (Côtes d'Armor)

    bretagne_plage_erquy_mg_6464.jpg

    Des pastels de nacarat et de pourpre, des tons chauds, des gris doux, des bleus pierre ! Située à l’est, en lisière du Cap d’Erquy, cette grande plage de sable fin est parsemée de galets et de rochers de grès rose typiques. Un véritable festival de couleurs pour l’iris au coucher de soleil, lorsque les beaux cailloux se teintent de violet, que la mer émeraude devient bleue nuit, que le ciel se pare d’un voile orange !

    La plage de Port-Donnant - Belle-Île-en-Mer (Morbihan)

    Plage de Belle-Île

    Située sur la côte dites sauvage de l'île, la plage de Donnant se caractérise par ses rochers déchiquetés et un sable d'une excellente qualité. Attention cependant, la baignade peut être dangereuse à cause des forts courants. Idéal pour les surfeurs !

    Plage de Saint-Nicolas – Archipel des Glénan (Finistère)

    bretagne_les_glenan_credit_photo_job-nicolas.jpg

    Situé au large de Fouesnant sur l’Archipel des Glénan, la plage de Saint-Nicolas est paradisiaque : sable blond et fin, eaux turquoises et limpides, exposition plein soleil… Une véritable carte postale. Sur Saint-Nicolas, l’île au centre de l’Archipel, vous croiserez peut-être des plongeurs ébahis qui parlent de forêt d’algues où sillonnent bars et daurades et cachette secrète ou congres et homards sont à l’affût...

    La plage de l'île vierge - presqu'île de Crozon (Finistère)

    bretagne_plage_de_lile_vierge_-_ronan_gladu_0.jpg
    C’est l’une des plages les plus sauvages de la presqu’île de Crozon. C'est aussi la plus difficile d’accès. Plage de galets étincelants de blancheur, on se croirait dans une calanque marseillaise.  Par la mer, on peut y accède plus facilement  et c'est le paradis des kayakeurs grâce à toutes les cavités qui ponctuent les rivages alentours.

    Les criques de l'île d'Houat (Morbihan)

    Crique sur l'île d'Houat

    L'île d'Houat attire les amoureux de la vraie nature. L'économie de l'île se partage entre la pêche et le tourisme avec un certaine équilibre, ce qui garantis aux vacanciers de profiter d'un site remarquable et encore très sauvage.

    La Plage des Amiets - Cléder (Finistère)

    bretagne_plage_des_amiets_a_cleder_-_credit_photo_oti_du_leon_roscoff_cote_des_sables.jpg

    La Plage des Amiets est incontestablement l'une des plus belles plages du Nord Finistère. Entre la mer bleue turquoise, le sable blanc et fin... les dunes qui la bordent... Elle est surveillée du 1er juillet au 31 août, tous les jours, de 13h30 à 19h00. Une grenouillère est située non loin. Il s'agit d'une retenue d'eau spécialement adaptée pour les enfants. À marée basse, elle peut servir de mare d'initiation à la pêche à pied.

    La Grande Plage de l'île aux Moines (Morbihan)

    L'île aux Moines - la Grande Plage

    L'île aux Moines offre à elle seule tous les charmes des autres îles du golfe. Nombre de peintres et de d'écrivains y ont séjourné. L'île offre de très belles plages comme celle-ci, mais aussi de très belles promenades. Idéal pour ceux qui veulent allier farniente, culture et activités sportives.

    La plage du Fond de la Baie - Locquirec (Finistère)

    bretagne_fond_de_la_baie_a_locquirec_1_-_credit_photo_maison_du_tourisme_baie_de_morlaix_monts_darree.jpg

    La plage du Fond de la Baie est, comme son nom le suggère, une longue plage de sable blanc au fond d’une anse très protégée qui ferme la Baie de Locquirec. La marée, ici peut-être plus qu’ailleurs, offre un spectacle toujours renouvelé, tant la Baie se découvre loin à marée basse. Les bateaux se couchent sur leurs flancs, les anses du Douron se dessinent sur la grève, les pêcheurs à pied pointent leur nez. Et à marée haute, dans le bruissement des vagues qui se rapprochent, on pourra se baigner facilement, car l’eau se sera réchauffée en montant sur l’étendue de sable. C’est aussi un lieu de promenade, en toutes saisons.

     

    Pin It

    votre commentaire
  •   Nouvelle-Zélande Quel beau pays

    Le plus jeune pays du monde.

    Résultat du chevauchement de deux plaques tectoniques, la Nouvelle-Zélande est la partie immergée d'un gigantesque continent sous-marin baptisé Zealandia.    

    La Nouvelle-Zélande a surgi de l'océan il y a cinq millions d'années.

     

    Il y a 550 millions d’années, le Gondwana qui unifiait l’Afrique et l’Australie en un seul et même continent s’est scindé en plusieurs parties. Des fragments sont partis à la dérive avant d’être engloutis par la mer durant des centaines de millions d’années.

    La Nouvelle-Zélande appartient au gigantesque continent sous-marin baptisé Zealandia.

    Il y a trente millions d’années, le chevauchement des plaques tectoniques a fait remonter une partie des terres à la surface.

    La Nouvelle-Zélande telle que nous la connaissons aujourd’hui a fini d’émerger il y a seulement cinq millions d’années.

    Sur le plan géologique, c’est le pays le plus jeune au monde et le dernier a avoir été découvert par l’homme.

     

    Parce que le pays fut le dernier à être découvert par l'homme, la Nouvelle-Zélande possède un écosystème unique et de nombreuses espèces animales uniques au monde.

    Le dernier pays découvert par l'Homme.

     

    Les premiers explorateurs ont du lutter pour gagner leur place au milieu d'une fauneet d'une floresans équivalent sur Terre.

    Les îles de Nouvelle-Zélande possèdent une variété de paysages inégalée : forêts, fjords, déserts, volcans, plaines, montagnes, glaciers.

     

    2La campagne néo-zélandaise et ses vignobles.

     

     On estime que les moutons sont environ 30 millions à profiter des grandes prairies.

    Les plaines immenses font lebonheur des moutons.

     

    Ce sont principalement les Occidentaux qui ont déforesté une grande partie du pays pour gagner en pâturages. Les Maoris les avaient précédés en utilisant le feu plutôt que la hache.

    Depuis 1970 et la naissance du courant écologiste, le gouvernement a créé 14 parcs nationaux pour les randonneurs et mis un terme à la déforestation. Les zones déboisées n’en sont pas moins magnifiques !

    La découverte de la campagne néo-zélandaise est un véritable bonheur pour les yeux. Une impression renforcée lorsque l’on arrive en provenance d’Australie où sévit la sécheresse.

    Le chevauchement de deux plaques tectoniques a fait jaillir la Nouvelle-Zélande de l'océan Pacifique.


    Le relief tourmenté engendré par les plaques tectoniques.

     

    Parce qu’elle se situe dans l’axe des quarantièmes rugissants, la Nouvelle-Zélande est souvent arrosée par la pluie. À tel point que la couleur de l’herbe est à la limite du fluorescent lorsque le soleil brille. Plaines et vallées sont loin d’être monotones, car l’activité volcanique a donné du relief au terrain. Ajoutez 30 millions de moutons qui font office de tondeuse à gazon, et vous aurez l’impression de parcourir un terrain de golf immense.

     

    Les vignobles néo-zélandais tirent parti de la richesse du sol volcanique. Certaines vignes donnent un excellent sauvignon blanc.

    La vigne tire sa force d'un sol volcanique riche en minéraux.

     

     

    Dégustation des vins de l'Otago et visite des vignobles.

    Réalisé par purequeenstown.  

    Être éleveur de bétail est un métier d’avenir dans le pays, mais il existe une autre manière de faire fortune en exploitant la terre. Le sol volcanique a la particularité d’être très fertile et les Néo-Zélandais ont eu la bonne idée de planter des vignes qui donnent des vins parmi les meilleurs du monde.

     Les vignobles de Nouvelle-Zélande produisent le meilleur Sauvignon blanc du monde.  

    La plupart des vignobles se situent sur l'Île du Nord mais les plus beaux sont sur l'Ile du Sud dans les régions du Marlborough et de l’Otago.

    Celui de Rippon Vineyard sur les rives du lac Wanaka propose des dégustations devant un panorama qui laisse rêveur.

    3Les forêts du Seigneur des anneaux.

     

    De nombreuses régions du Fiordland sont tellement difficiles d'accès que personne n'y a jamais posé le pied.

    Certaines forêts sauvages sont encore inexplorées

     

    La forêt couvre encore une grande partie des deux îles. Plus de 600 espèces d’arbres et de végétaux ont été répertoriées, dont une grande variété de fougères. Vous comprenez maintenant pourquoi les Néo-Zélandais on choisit la fougère comme emblème national.

    Si vous connaissez par coeur le Seigneur des anneaux, vous n’aurez aucun mal à reconnaître la forêt néo-zélandaise. Les séquences en forêt ont été tournées près de Wellington et dans le Fiordland.

    La présence d'un microclimat subtropical favorise la pousse d'espèces végétales qui ne devaient pas exister à une latitude aussi basse.


    Seul un microclimat permet aux palmiers nikaus de pousser.

     

    La présence de palmiers contribue aussi à l’image exotique du pays. Ils ne devraient pourtant pas exister à une latitude aussi basse. C’est un cas typique lié à la présence des microclimats qui varient d’une région à l’autre.

    Le pohutukawa doit son surnom d'arbre de Noël parce qu'il se couvre de fleurs rouges durant les fêtes de fin d'année.

     


    Le pohutukawa donne ses fleurs rouges à la période de Noël.

     

    Le Pohutukawa donne des fleurs rouges à Noël, mais une autre espèce lui vole la vedette et fascine les visiteurs. Les Kauris sont des arbres sacrés qui possèdent un tronc immense, et peuvent vivre plus d’un millier d’années ! Un guide maori vous guidera jusqu’à eux dans la forêt ancestrale de Waipoua.

     

    Les dimensions des branches ont de quoi surprendre les visiteurs. Pourtant, ce type d'arbre se retrouve même en ville dans les jardins publics comme celui de Christchurch.
     

    Vous avez admiré ces arbres dans le Seigneur des anneaux.

     

    Toutes les forêts ne sont pas endémiques, et certaines ont été plantées par l’homme. Le Giant Coastal Redwoods de Californie s’est remarquablement adapté au climat de la région de Rotorua. Aujourd’hui, ces domaines bien entretenus sont idéals pour faire du vélo (VTT) sans risquer de se perdre.

    Si l'on excepte le Milford Sound, la population du Fiordland est proche de zéro. La pluviométrie extraordinaire et la végétation dense qui pousse sur des montagnes abruptes compliquent l'accès au parc. La beauté du paysage a de quoi laisser rêveur n'importe quel visiteur.


    L'Île du Sud possède des régions sauvages presque inaccessibles.

     

    En revanche, il ne faut pas s’égarer hors du sentier lorsque l’on explore les forêts humides de l’Ile du Sud. La mousse recouvre même les troncs d’arbres et il faut s’appeler Bear Grylls (l’aventurier de Man VS Wild) pour espérer survivre dans un environnement aussi sauvage.

    4Des montagnes qui continuent de pousser.

    En raison de plissement de l'écorce terrestre, les montagnes de Nouvelle-Zélande se sont formées en cinq millions d'années. À peine un battement de cils à l'échelle du temps.

    Les montagnes se sont formées en quelques millions d'années.

     

    Les Alpes de l’Île du Sud sont recouvertes de neiges éternelles. Leur formation date d’il y a seulement deux millions d’années en raison d’un plissement géologique toujours à l’oeuvre : elles continuent de gagner quelques millimètres chaque année malgré l’érosion.

    On dénombre plus de 200 sommets d’environ 2300 mètres d’altitude dont une vingtaine dépassent même les 3000 mètres. Les fortes chutes de neige engendrent des glaciers qui descendent dans les vallées à travers la forêt, pour atteindre le niveau de la mer.

    L'immensité sauvage des paysages est une constante sur les deux îles du pays. L'absence de lignes haute tension et d'habitation vous garantit un dépaysement immédiat.


    Un paysage presque banal en Nouvelle-Zélande...

     

    Le Fox glacier et le Franz Joseph sont les plus populaires et les plus accessibles. Un guide de montagne vous conduira à travers les crevasses jusqu’aux grottes de glace bleue. Une fois à l’intérieur, vous aurez l’impression d’être sous la mer.

    Le réchauffement climatique accélère la formation de lacs glaciaires. Certains descendent dans la vallée jusqu'au niveau de la mer !


    La péninsule de Kaikoura où la montagne rejoint la mer.

    L'originalité de la péninsule de Kaikoura réside dans la proximité entre la mer et la montagne. Il est rare de pouvoir réunir ces deux paysages sur une même photographie. Avec la présence de baleines au large, on comprend pourquoi ce petit village accueille un million de visiteurs chaque année.

     

     

    La côte Est possède la chaîne de montagnes de la Kaikoura Sea Range. Elle rejoint l’océan où nagent des baleines, ce qui en fait un lieu unique pour les photographes.

    Certaines montagnes font l’objet d’un culte dans la tradition maorie. Leur accès et la prise de photos sont interdit aux visiteurs. C’est le cas notamment pour de nombreux volcans de l’Île du Nord.

    5Les volcans de la ceinture de feu.

    Certains volcans de l'Île du Nord sont toujours en activité et peuvent entrer en éruption. Les vulcanologues mesurent les risques pour protéger la population.  

    Quelques volcans de l'Île du Nord sont encore en activité.

     

    Les montagnes de l’Île du Nord sont en réalité des volcans de la grande ceinture de feu du Pacifique. Certains sont toujours en activité et se visitent malgré tout, comme l’île de White Island au large de la baie de l’abondance.

    La présence des volcans est liée à la rencontre des plaques tectoniques pacifique et indo-australienne. Les frictions souterraines génèrent une chaleur considérable qui remonte à la surface.

    La Nouvelle-Zélande se trouve à la fin de la ceinture de feu du Pacifique. Ce qui explique la présence de volcans en activité sur l'Île du Nord, ou au large comme à White Island dans la baie de l'abondance.

     


    La Nouvelle-Zélande se situe sur la ceinture de feu du Pacifique.

     

    Voilà pourquoi l’Île du Nord est marquée par une activité géothermique spectaculaire. Les bassins de boue en ébullition, les geysers et les mares de soufre font marcher l’industrie du tourisme et les centres de cures thermales.

    Les lacs se sont formés à la suite à des éruptions volcaniques. Recouverts de glace en hiver, ils se révèlent au début du printemps.


    Les lacs turquoise sont d'origine volcanique.

     

    Plus loin sur l’Île du Nord, la piste du Tongariro Crossing mène aux lacs émeraude. La proximité avec le mont Ruapehu dont la dernière éruption date de 2012 ne décourage pas les visiteurs. Le paysage de lave solidifié est employé comme décor naturel pour les scènes du Mordor dans le Seigneur des anneaux de Peter Jackson.


    Parce qu'il possède des lacs turquoise unique dans le cratère d'un volcan.   

    La plupart des volcans sont éteints depuis longtemps. Heureusement, car la métropole d’Auckland est bâtie sur une constellation de petits volcans.

    Certains étaient encore actifs il y a quelques siècles. Les monts One Tree Hill et Eden ont été reconvertis en parcs qui offrent de magnifiques points de vue sur la ville.

    6L’eau la plus pure du monde.

    L'éruption d'Oruanui a dévasté une superficie de 1000 km2 il y a 26.500 ans, donnant naissance à la caldera du lac Taupo.  

    Le lac Taupo, crée par le plus grand cataclysme de tout les temps.

     

    Tous les volcans ne donnent pas naissance à des montagnes. Les plus puissants creusent une caldera dans le sol. C’est ainsi que l’immense lac Taupo est né à la suite d’une éruption si violente qu’elle fut perçue jusqu’en Chine !

    Le lac Taupo alimente le fleuve Waikato qui donne lui-même naissance à une chute extraordinaire. Le débit des Huka Falls est si puissant que les flots déversés pourraient remplir deux piscines olympiques à la seconde ! Avec une concentration en oxygène aussi forte, l’eau apparaît turquoise sous nos yeux.

    Les Huka Falls sont le résultat d'un goulot d'étranglement sur le fleuve Waikato. La chute ne tombe que de quelques mètres, mais son débit est incroyablement puissant.

     


    La puissance des Huka Falls fait trembler la terre.

     

    Le pays détient également le record de la source la plus pure du monde. Blue Lake Springs offre une visibilité parfaite à plus de 80 mètres de profondeur ! D’autres fonds marins comme ceux des Poor Knight Islands et des épaves sous marines comme celle du Rainbow Warrior font de la Nouvelle-Zélande l’un des plus beaux spots de plongée de la planète.

    Les Pupu Springs possèdent une eau d'une pureté sans égale. La visibilité demeure parfaite jusqu'à des dizaines de mètres de profondeur.

     


    L'eau la plus pure du monde se trouve en Nouvelle-Zélande.

     

    Si de nombreux lacs ont déjà été cartographiés, certains attendent encore que vous veniez les découvrir. Selon la constitution du sol, l’eau apparaît bleue, verte ou turquoise, et quand la météo le permet, la surface du lac Matheson se transforme en véritable miroir !

    Parce que le fond du lac est de couleur sombre, les eaux du lac Matheson reflètent à la perfection le paysage de montagne et la vallée.

     


    Le lac Matheson reflète les montagnes enneigées.

     

    Autre reflet célèbre, celui du mont Aoraki/Cook sur le lac Pukaki n’a pas fini de remplir les albums de photos souvenirs. Mais le plus beau de l’Île du Sud reste encore à venir.

    7Remontez les fjords jusqu’à la mer.

    Pour de nombreux voyageurs, le Milford Sound offre le plus remarquable panorama du pays.  

    Le Milford Sound est le plus beau fjord du pays.

     

    Les glaciers ont creusé des vallées dans la roche jusqu’à la mer, donnant naissance aux fjords majestueux du Fiordland. Au Sud Ouest de la Nouvelle-Zélande, le Milford Sound était considéré comme la 8e merveille du monde par Rudyard Kipling.

    La pluie qui tombe un jour sur deux dans cette région donne naissance à des centaines de cascades. Certaines comptent parmi les plus hautes du monde. Elles alimentent les eaux sombres des fjords où nagent les dauphins et dont le fond est couvert de corail blanc.

    Dans des régions où il tombe plus de sept mètres de pluie chaque année, les rivières engendrent des cascades spectaculaires comme celles des Purakaunui falls.

     


    La pluie donne naissance à des centaines de cascades.

     

     
    Certains voyageurs préfèrent visiter le Fiordland en suivant le Milford Track. Cette randonnée de trois jours est considérée comme la plus belle du monde depuis plus d’un siècle. On y découvre des paysages qui semblent avoir été taillés pour des géants.

    Encore plus sauvage, le Doubtful Sound est un fjord difficile d’accès. L’excursion sur la journée est épuisante, mais offre un panorama à couper le souffle. Le calme, seulement troublé par les chants d’oiseaux, donne l’impression de revenir au temps des dinosaures.

    8Des plages de toutes les couleurs.

    La plage de Wharariki beach est l'une des plus belles du pays. Au petit matin, le reflet des rochers sur le sable humide est remarquable.  

    Les plages désertes s'étendent à perte de vue.

     

    La Nouvelle-Zélande possède 15.000 kilomètres de plages qui s’étendent à perte de vue. Certaines sont rattachées à des stations balnéaires, mais la nature reprend ses droits au fur et à mesure que l’on descend dans le Sud.

    Les plages de la côte Est sont recouvertes de sable blanc. La mer calme est idéale pour la baignade en compagnie des dauphins. À l’opposé, le sable noir de Piha (la plage de la leçon de Piano au cinéma) est typique des plages de la côte ouest.

    La leçon de piano qui a obtenu une palme d'or au festival de cannes fut tourné sur la plage de Piha non loin d'Auckland.


    Piha est la plage de la leçon de piano au cinéma.

     

     

    Les visiteurs adorent surtout les petites criques et lagons turquoise que l’on explore en kayak dans le parc d’Abel Tasman.

    Le sable riche en oxyde de fer apparaît orange et aucun hôtel ne vient gâcher le paysage.

     

    Le sable orange tire sa couleur des minéraux d'oxyde de fer. C'est une teinte unique dans le pays et elles expliquent en partie le succès du parc.

    La teinte orange du sable est unique au monde.

     

    Plus originale, la 90 mile beach qui mène au Cape Reinga peut être empruntée en voiture. Quelques kilomètres plus loin, les dunes de Te Paki sont dévalées quotidiennement par des surfeurs des sables.

    9Le plus beau pays du monde ?

    Imaginez un séjour de plusieurs semaines dans un pays qui ressemble à celui du Seigneur des anneaux.  

    Sans doute la destination ultime pour les amateurs de paysages.

     

    Trip Advisor a fait de la Nouvelle-Zélande sa destination touristique de l’année. Les trilogies du Seigneur des Anneaux et du Hobbit ont largement contribué à faire connaître la beauté des paysages.

    Certains prétendent que la Nouvelle-Zélande « ressemble au Canada, mais en mieux ». Une formule amusante, mais très subjective. Il existe des points communs entre les deux pays, mais le relief volcanique de la Nouvelle-Zélande est nettement plus contrasté.

    Tolkien ne connaissait pas la Nouvelle-Zélande et il s'était inspiré de ses voyages en Suisse pour imaginer l'univers du Seigneur des anneaux. Il suffit cependant d'observer les paysages néo-zélandais pour retrouver l'atmosphère des livres.

     


    Un univers digne du Seigneur des anneaux.

     

      

    La particularité du pays est de proposer une incroyable diversité de paysages rassemblés sur un même territoire. Les amoureux de la nature et des activités en plein air comme le vélo VTT considèrent la Nouvelle-Zélande comme leur paradis.

    Les activités sportives et la randonnée sont incontournables avec des paysages aussi grandioses.

     


    Un pays de rêve pour les activités en plein air.

     

    Est-ce pour autant le plus beau pays du monde ? On peut discuter ce point de vue, mais le simple fait d’en débattre est plutôt bon signe.

    Le pays arrive en tête des études d’opinion, et le taux de satisfaction des visiteurs s’élève à9,5 / 10.

     La Nouvelle-Zélande figure en tête du classement des pays les plus accueillants au monde.     Des questionnaires sont distribués aux vacanciers qui quittent la Nouvelle-Zélande. La moyenne des votes s'élève à 9 sur 10 dans la plupart des domaines. Seule la gastronomie est un peu moins appréciée avec une note de 7 sur 10.      

    La Nouvelle-Zélande est notée 9/10 par les visiteurs.

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •        

    La Bay of Fires en Tasmanie, Australie

    La Bay of Fires se situe sur la côte nord-est de la Tasmanie en Australie, s'étendant de Binalong Bay à Eddystone Point

     

    Cette baie porte le nom de "Baie des feux" simplement parceque le capitaine du HMS Adventure Tobias Furneaux en 1773, y a vu des feux d'autochtones sur les plages !

     

    Les paysages de la Bay of Fires sont composés de plages de sable blanc d'eaux bleues et de granit oranges (la couleur est produite par un lichen).

     

    La section nord de la baie fait partie du parc national du Mont William.

     

    Crédit photos : Matthew Stewart

    Crédit photos : Poco a poco - Wikimedia Commons 

     

    Localisation de la Bay of Fires en Tasmanie :

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    PHOTOS. Voyage: les plus beaux endroits du monde selon sept explorateurs

     
     

    VOYAGE - En quête de nouvelles idées pour vos vacances? Nous avons demandé à sept personnalités passionnantes - journalistes, athlètes de renommée internationale, entrepreneurs, artistes, etc. - de partager avec nous leurs meilleurs souvenirs de voyage.

    La Nouvelle Guinée

    Le biologiste Jared Diamond, qui a remporté le Prix Pulitzer pour son essai De l’inégalité parmi les sociétés, ne tarit pas d’éloges sur la Nouvelle Guinée: "Le plus bel endroit sur Terre, et aussi le plus excitant… sans conteste. Ce n’est pas une opinion, c’est un fait!"

    Ses arguments? "Sur une seule île, vous trouvez un concentré du monde entier, de l’Équateur au pôle Nord. L’île est sur l’Équateur, mais ses montagnes, qui font plus cinq mille mètres, sont recouvertes de glaciers. Si vous gravissez une montagne là-bas, vous passez en quelques kilomètres de la jungle subtropicale à une forêt de chênes, puis de hêtres, puis à une forêt subalpine avant de terminer par la toundra et les glaciers. C’est d’ailleurs le seul endroit au monde où vous pouvez vous monter sur un récif de corail et admirer un glacier… On y aussi trouve des centaines de tribus et autant de langages, ce qui en fait l’un des endroits les plus extraordinaires au monde, du point de vue humain." 

    sophia project

    Les hommes à perruques de la tribu des Huli traversent les forêts des Hauts plateaux méridionaux en Papouasie-Nouvelle Guinée (Wade Davis, Getty Images)

    sophia project

    Une vue aérienne du lit majeur de la rivière Bensbach (Col Roberts, Getty Images)

    Le parc national de Canyonlands (Utah)

    Tamin Ansary, un auteur afghano-américain très apprécié, a quitté Kaboul à seize ans pour poursuivre ses études aux États-Unis. Il se souvient: "Chaque année le lycée organisait une classe verte au printemps, une sortie de randonnée. Une fois, nous sommes allés aux Canyonlands, dans les terres rouges de l’Utah. Je me rappelle m’être dit que j’y reviendrais avant de mourir… Nous avons fini par y retourner il y a deux ans. Mais je suis trop vieux pour faire de la randonnée jusqu’aux sites dont je garde un souvenir extraordinaire. Cette région est tout simplement irrésistible. Il serait dommage de mourir avant d’y être allé…" [Carte]

    sophia project

    Lever de soleil sur la Mesa Arch, dans le parc national des Canyonlands (Dave Soldano, Getty Images)

    sophia project

    (Alan Majchrowicz via Getty Images)

    Zone des Lacs frontaliers (Minnesota)

    Tamin Ansary est tout aussi enthousiaste quand il évoque la zone naturelle protégée des Boundary Waters, "ces milliers de lacs à la frontière entre les Etats-Unis et le Canada. Les responsables du parc ne laissent passer que trois groupes par jour à chaque lieu de portage, et vous n’avez pas le droit de vous approcher à moins de quatre cent mètres les uns des autres. Ils trimballent votre canoë et tout votre matos jusqu’à la rive la plus proche, et vous vous mettez à l’eau… Vous passez d’un lac à l’autre, et il n’y a strictement personne! Nous y sommes restés un petit bout de temps et nous n’avons vu qu’un autre groupe. Nous avons passé la nuit sur une petite île où on pouvait camper, mais il n’y avait qu’un seul site et nous étions complètement seuls. J’ai adoré…" [Carte]

    sophia project

    Le Lac Birch, zone naturelle protégée des Boundary Waters, dans le Minnesota (Christian Heeb, 500px)

    Rishikesh (Inde)

    Britta Hölzel est une perle rare: pratiquante de yoga et de méditation, et docteur en neurosciences. Elle oriente ses recherches à la faculté de médecine de l’Université Harvard sur la façon dont la méditation modifie la structure du cerveau.

    "Je suis allée en Inde à de nombreuses reprises", explique-t-elle, "et j’ai une affection particulière pour la petite ville de Rishikesh, dans le nord du pays. Elle est située juste à l’endroit où le Gange sort de l’Himalaya et se jette dans les plaines. Il y a pleine d’ashrams et d’écoles de yoga, ce qui explique qu’on la surnomme ‘la capitale mondiale du yoga’! C’est là-bas que j’ai réalisé que je voulais consacrer ma vie à la recherche et à la pratique de la méditation, parce que je pense que quand on essaie de mener une existence spirituellement riche et pleine de sens, ça change vraiment la vie." [Carte]

    sophia project

    Le pont suspendu qui mène au temple de Swarg Niwas à Rishikesh (Exotica.im, UIG, Getty Images)

    sophia project

    Le Gange près de Rishikesh (Ivan604, Getty Images)

    Le sentier de grande randonnée de la Sierra Nevada (Californie)

    Pour se préparer au World’s Toughest Mudder (une compétition à mi-chemin du parcours du combattant géant et du triathlon, sur une journée entière… et dans la boue), le coureur de fond canadien Ryan Atkins, vainqueur de l’édition 2014, s’est amusé à courir 24 heures d’affilée sur plus de 150 km en combinaison de plongée dans le désert du Nevada.

    Les épreuves d’endurance extrêmes ont cela de bon qu’elles vous permettent de voir du pays. "Une de mes voyages les plus sympas, c’était quand j’ai fait le High Sierra Trail, le sentier de randonnée qui traverse la Sierra Nevada", raconte-t-il. "C’était impressionnant. Sans doute le plus magnifique parcours de cross que j’aie jamais emprunté. Il commence au Sequoia National Park et se termine au sommet du Mont Whitney en Californie. C’est un sentier absolument superbe. Un très bon souvenir." [Carte]

    180191624

    Le High Sierra Trail à l’approche du Mont Humphreys (Gettystock)

    Le parc provincial de Killarney (Canada)

    Nous avons aussi demandé à Ryan Atkins quel était le plus bel endroit qu’il avait visité. Il n’a pas hésité: "Honnêtement, c’est sans doute un coin pas très loin de là où j’habite, le parc régional de Killarney, à cinq ou six heures au nord de Toronto. C’est la forêt canadienne dans toute sa splendeur, avec des lacs à l’eau limpide et des roches en quartzite blanc dans tous les coins. On peut s’y balader ou faire du canoë, c’est grandiose." [Carte]

    killarney provincial park

    Un îlot dans la baie géorgienne, le long du sentier de Chikanishing, dans le parc provincial de Killarney

    Hanalei (Hawaii)

    "Je dirais que le plus bel endroit que j’ai vu, c’est Hanalei, sur la côte nord de l’île de Kauai dans l’archipel de Hawaii", déclare Tim Kochis, ex-Pdg d’Aspiriant, une société de gestion de patrimoine.

    "C’est tout simplement magnifique, surtout sous le soleil, mais aussi après la pluie parce que vous avez des cascades qui se forment et qui dégringolent des montagnes de la côte nord jusqu’à l’océan. Si vous voyez ce spectacle, quelle que soit la distance, vous vous dites qu’aucun autre endroit au monde ne pourrait être plus beau que celui-ci." [Carte]

    sophia project

    Pagayage debout sur un surf dans la baie de Hanalei, à Kauai (Hawaii)

    sophia project

    La vallée de Hanalei, tôt le matin (Scott Ingram Photography, Flickr)

    La Toscane et Positano (Italie)

    Lalita Tademy a écrit de nombreux romans historiques épiques qui se sont vendus comme des petits pains. Quand on lui demande de nous parler de ses voyages les plus mémorables, elle répond: "Mon mari et moi sommes partis un mois en Italie. Nous sommes restés en Toscane pendant deux semaines, au même endroit. Nous avions loué une ferme. J’écrivais tous les matins, de très bonne heure, et l’après-midi, nous partions visiter les petites villes sur les collines des environs. On ne prévoyait rien, on marchait au hasard. Parfois, on tombait sur le merveilleux marché du coin, très vivant, ou sur un restaurant qui n’apparaissait dans aucun guide mais qui était absolument délicieux." [Carte]

    À son avis, Positano remporte la palme. "J’ai trouvé cet endroit extraordinaire. Le village est perché sur les falaises, au dessus de tout, il surplombe l’océan, les bateaux. C’est sensationnel. J’ai passé un temps fou à contempler la vue du balcon : excellent pour mon inspiration! Les couleurs étaient merveilleuses, on était en pleine floraison. Somptueux!" [Carte]

    sophia project

    Lever de soleil sur les vignes et les oliviers en Toscane (Gettystock)

    sophia project

    Positano, sur la côte amalfitaine en Italie (Gettystock)

    La Mongolie

    Jamie Metzl, haut fonctionnaire chargé de l’élaboration de la politique extérieure américaine, s’est rendu dans les moindres recoins du continent asiatique. Sa destination préférée ? "Ça, c’est une question facile", répond-il. "J’adore la Mongolie, c’est un endroit magique. Vous saviez que la plupart des dinosaures du Musée d’Histoire Naturelle, à Washington, venaient du désert de Gobi?"

    "Contrairement à la Chine, la Mongolie est un pays gigantesque et très peu peuplé. Tout le monde y possède sa petite tente – les Occidentaux disent une yourte, mais c’est un mot turc. En Mongolie ils disent un ger –, et il n’y a personne à des kilomètres. Le résultat, c’est la prévalence d’une mentalité de pionniers, accueillante et indépendante, un état d’esprit qui vous fait refuser de prendre part à un système qui vous oppresse. Les Mongols — mes amis du moins, il serait présomptueux de généraliser – sont des gens très créatifs, très généreux. Ils adorent rire. Ils ne sont pas les seuls au monde à être comme ça, mais leur façon d’être m’a beaucoup touchée." [Carte]

    sophia project

    Un alignement de gers mongols (Gettystock)

    sophia project

    Des dunes de sable dans le désert de Gobi (David Santiago Garcia via Getty Images)

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique