• Marrakech, la ville rouge

    Marrakech

    Les places, ruelles et minarets de la somptueuse vieille ville de Marrakech se dressent comme un mirage au pied des sommets enneigés du Haut Atlas, au Maroc. Ici, vue de la grande place de Jamaa el Fna depuis une terrasse de café.
    ©  Belfkira TARIQ
     

    Crépuscule sur la Koutobia

    La tour de la mosquée de la Koutoubia au soleil couchant. Simple camp de caravaniers pendant des siècles, Marrakech est devenue capitale du Maroc en 1062, sous l'impulsion du roi Youssef Ibn Tachfine. La ville est aujourd'hui un centre culturel et religieux influent.
    ©  Lorraine SC
     

    Entrée de la médina

    Entourée de remparts rouges et ocre, Marrakech est surnommée la "ville rouge". Ici, la porte principale de la médina, la vieille ville.
    ©  Erwan GARGADENNEC
     

    Lumières zebrées

    A l'intérieur, les ruelles sont souvent recouvertes de pares-soleil pour atténuer la chaleur et la lumière parfois aveuglante.
    ©  Alain BATAREC
     

    La Koutoubia

    Le monument le plus emblématique de Marrakech est sans doute la Koutoubia. Abdelmoumen, le premier souverain de la dynastie Almohade, édifia cette mosquée au XIIe siècle. Son petit-fils Yacoub El Mansour acheva l'œuvre avec un superbe minaret, véritable chef-d'œuvre architectural d'influences hispano-mauresques.
    ©  Catherine BENIGAUD
     

    La lampe enchantée

    Les riads et palais de la médina regorgent de détails délicats et envoûtants, comme cette lampe qui a tout l'air d'abriter un génie.
    ©  Gosia CHASSA
     

    Balcon sur la place Jamaa el Fna

    Cette vaste place attire chaque jour des milliers de visiteurs pour assister aux numéros des charmeurs de serpents, de dresseurs de singes, de conteurs, de musiciens et d'autres artistes populaires du début de soirée jusqu'à l'appel de la prière à l'aube. L'intensité de ces activités a plaidé en faveur de son inscription sur la liste du patrimoine oral mondial de l'Unesco.
    ©  Corinne PESCADOU
     

    Couleurs des échoppes

    Le spectacle des couleurs, parfums et textures aussi riches que variés est omniprésent à Marrakech.
    ©  Emmanuelle PINES
     

    Porteur d'eau

    Un porteur d'eau berbère sur la place Jamma El Fnaa.
    ©  Servane PAUCHENNE
     

    La femme en bleu

    Cette photo résume parfaitement la richesse des couleurs utilisées à Marrakech, aussi bien dans les enduits sur les murs que dans les teintures des tissus.
    ©  Patrick DESMETTRE
     

    Mosaïques

    Détail d'une mosaïque étoilée de la vieille ville.
    ©  Fabienne PERENNES
     

    Fontaine du jardin Majorelle

    Oasis de fraîcheur et de tranquillité dans le tumulte de la vieille ville, le jardin Majorelle appartenait à l'artiste peintre et collectionneur de plantes du même nom.
    ©  Dominique COOK
     

    L'escalier bleu

    Ensemble surprenant de formes et de structures, les jeux de lumières et de couleurs du parc semblent tout droit sortis des tableaux de Jacques Majorelle.
    ©  Caroline GAUVIN
     

    Jeu de cactus

    Après le décès de celui-ci en 1962, le terrain fut racheté et restauré par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé. Les anciens ateliers de l'artiste abritent aujourd'hui leur magnifique collection d'art islamique.
    ©  Robert PICAVET
     

    Hall du musée de Marrakech

    Le musée de Marrakech, situé à coté de la medersa Ben Youssef, est un superbe palais doté d'un vaste patio de 709 m², typique de l'art mauresque, transformé en musée privé accueillant de nombreuses activités culturelles.
    ©  Jean-Pierre MARRO
     

    Les jardins de Bahia

    Autre bâtiment de renom : le palais de Bahia, une vaste demeure de 150 pièces ordonnées autour de plusieurs jardins. Il fut construit pour le grand vizir Ahmed ben Moussa.
    ©  Jean-Pierre MAILLARD
     

    Thé à la menthe

    Reflets argentés sur ce délicat service de thé à la menthe.
    ©  Edith FINET
     

    Au repos

    Petite sieste bien méritée pour ce dromadaire porteur dans les rues de la ville moderne.
    ©  Catherine LAJOYE
     

    Ombre de palmier

    L'ombre d'un palmier à dates se reflète contre les remparts ocres de la ville.
    ©  Frank LACHAUD
     

    Ruelles de la Médina

    Clair-obscur dans les ruelles couvertes à l'intérieur de la médina.
    ©  Dominique COHEN MAZEREAU
     

    Etal de souk

    Grand déballage de pâtisseries orientales sur cet étal du souk de Marrakech.
    ©  Christelle LE BOT
     

    Le théâtre de Marrakech

    Construit à l'angle de l'avenue de France et du boulevard Hassan II, une nouvelle salle de théâtre dont une partie est fermée et une autre à ciel ouvert, vit le jour en 2001 après 16 ans de travaux.
    ©  Patrick LE COZ
     

    Tatouage au henné

    Le henné est un pigment naturel aux teintes noirs ou rouges. Ses "tatouages" temporaires, aux motifs délicats, ornent les mains des femmes lors de mariages et cérémonies traditionnelles.
    ©  Abdelhaq ZEGZOUTI
     

    Marcheur solitaire

    Les trottoirs de la ville sont parfois agrémentés de motifs géométriques variables.
    ©  Patrick LE COZ
     

    Le marchand d'épices

    Les épices s'entassent dans un équilibre apparemment précaire, mais parfaitement maîtrisé, dans cette échoppe de la médina.
    ©  Andre ROSSIGNOL
     

    Fraîcheur d'une cour

    La végétation dans les cours et patios intérieurs des maisons marocaines est faite pour préserver la fraîcheur des habitations.
    ©  Valerie DURAND
     

    Invitation à la détente

    Dans les riads, des canapés bas installés autour d'un petit point d'eau offrent un cadre propice à la relaxation.
    ©  François-Xavier PREVOT
     

    Vue sur la place

    A travers le grillage décoratif d'une fenêtre, la place Jamma el Fna brille de tous ses feux.
    ©  Cecile BIGOT
     

    La cascade d'Ouzoud

    A 2h30 de Marrakech par la route, la cascade d'Ouzoud mérite une visite d'une journée complète. Non seulement le site est entourée d'agréables et pittoresques oliveraies, mais en plus la baignade est autorisée dans la belle piscine naturelle au pied des chutes d'eau.
    ©  Ernesto ANGELI
     

    Terre de soleil

    <:FIGURE style="WIDTH: 630px" class=ccmcss_cms_figure>

    <:FIGCAPTION>Marrakech, c'est à la fois un ensemble architectural fascinant, l'un des souks les plus riches du monde, et la porte d'entrée du sud Marocain. Bienvenus dans les terres où le soleil est roi...
    ©  Tatiana CLERC

    Pin It

    votre commentaire
  • 80 merveilles qui vont vous redonner foi en l'Europe

    L'Europe regorge de merveilles dont les Européens peuvent être fiers ! Voici quelques uns des plus beaux paysages du "Vieux Continent". Le site des Dolomites est une chaîne de montagnes dans le nord des Alpes italiennes qui compte 18 sommets culminant à plus de 3 000 mètres. Elle présente une diversité de paysages spectaculaires, avec ses falaises abruptes, ses vallées étroites et profondes et ses formations glaciaires.
    ©  Desantis / Fotolia

    Le mont Saint-Michel en France

    Prouesse d'architecture ancestrale, le Mont Saint-Michel est l'un des fleurons du patrimoine français. Vieille de plus de 1 300 ans, son abbaye attire toujours autant les foules.
    ©  Pixel & Création - Fotolia.com

    Le golfe de Porto en France

    Considéré comme l'un des joyaux de Corse, le golfe de Porto s'étire de la réserve de Scandola, au nord, jusqu'au capo Rosso, au sud. Il tient son nom le la marina de Porto, située dans le village d'Ota.
    ©  rochagneux - Fotolia.com

    Stonehenge au Royaume-Uni

    Dans la région de Wiltshire, au sud-ouest du Royaume-Uni, se trouve le monument mégalithique le plus connu d'Europe : Stonehenge, dont le nom signifie "les pierres suspendues". Depuis 5 000 ans, ce site intrigue autant les scientifiques que les touristes.
    ©  Fulcanelli - Fotolia.com

    Les Cinque Terre en Italie

    Ils sont 5 petits villages dans ce coin de Ligurie, à l'abri d'une côte rocheuse, les maisons tournées vers la mer, dos aux vignes et aux collines verdoyantes. On peut les rejoindre via une via ferrata... Et bien sûr se baigner dans les eaux claires qui les bordent. L'Italie par excellence !
    ©  Pixelshop - Fotolia.com

    Les îles Lofoten en Norvège

    Les îles Lofoten sont un archipel situés au-dessus du cercle polaire. Entre fjords, sommets montagneux, lagunes... On trouve un climat doux (jusqu'à 25 degrés en été) grâce à la présence du Gulf Stream.
    ©  Soese - Flickr

    Le Louvre en France

    Le palais du Louvre est l'une des nombreux joyaux que compte la ville de Paris et l'un des sites les plus visités du monde. Situé sur la rive droite de la Seine près des Tuileries, il s'étend sur près de 135 000 m2 !
    ©  Pavel Losevsky - Fotolia.com

    Les lacs de Burgas en Bulgarie

    Les lacs de Burgas sont en fait des lagunes d'eau salée (voire très salée) situées dans l'est de la Bulgarie et donnent sur la mer Noire.
    ©  arvall - Fotolia.com

    La Vallée de l'Orcia en Italie

    La Vallée de l'Orcia fait partie de l'arrière-pays agricole de Sienne en ToscaneSes paysages sont devenus les icônes de la Renaissance, notamment ses reproductions qui ont influencé la manière de penser un paysage dans les années suivantes.
    ©  Alain Hamon

    Les chutes de Plitvice en Croatie

    Le parc national de Plitvice est connu pour ses nombreuses chutes d'eau alternant avec des lacs d'un bleu fascinant ou d'un vert profond et énigmatique. Mais ce sublime endroit abrite aussi l'ours brun européen, quelques loups, des sangliers et des cerfs.
    ©  zkbld - Fotolia.com

    Les falaises de Moher en Irlande

    Plantées à plus de 200 mètres d'altitude, les falaises de Moher surplombent l'Atlantique avec majesté. Plusieurs scènes des films Harry Potter ont été tournées dans ce décor exceptionnel et teinté de mystères.
    ©  j0sh - Flickr

    La baie de Chia en Sardaigne

    Voici la baie de Chia en Sardaigne, elle accueille l'une des eaux les plus claires d'Europe !
    ©  Gabriele Maltinti - Fotolia.com

    La Chaussée des Géants en Irlande

    La Chaussée des Géants, située en Irlande du Nord, est une formation volcanique caractérisée par environ 40 000 colonnes hexagonales juxtaposées en escalier. Les plus grands de ces prismes de lave refroidie et érodée par la mer atteignent près de 12 mètres de haut.
    ©  ALCE - Fotolia.com

    Le château de Ségovie en Espagne

    L'Alcazar de Ségovie a été construit sur un éperon rocheux qui lui permet de dominer toute la ville depuis le XIIe siècle. Situé tout près de la Sierra Guadarrama, il est l'un des monuments les plus visités en Espagne.
    ©  Philipus / Fotolia

    Le volcan Etna en Italie

    L'Etna surplomble la ville de Catana de ses 3 300 mètres d'altitude. Ce volcan est particulièrement actif, on dénombre une centaine d'éruptions au XXème siècle. Sur cette photo, on l'aperçoit en éruption derrière la ville.
    ©  Gnuckx - Flickr

    Keukenhof, Pays Bas

    Bienvenue dans l'un des parcs les plus fleuris du monde : celui de Keukenhof où les bulbes sont rois ! Des sous-bois absolument magnifiques à découvrir au printemps.
    ©  olyagolyk - Fotolia.com

    Le mont Athos en Grèce

    Pas moins de 2 200 moines vivent sur le mont Athos, là où "aucune créature femelle n'est admise", exception faite pour les poules et les invertébrés. Nul envahisseur n'a troublé ces monastères depuis le Xe siècle, même si des féministes viennent régulièrement protester contre l'interdiction faite aux femmes d'accéder à la montagne.
    ©  vlas2002 - Fotolia.com

    Le Palais des Doge en Italie

    Et que dire de Venise ? Son Palais des Doges se situe sur la petite place Saint-Marc chef d'oeuvre d'architecture et de finesse. Bien plus qu'un bâtiment classé à l'Unesco, un décor de rêve !
    ©  Dgmar Legrand

    L'Aiguille du Midi, le Mont Blanc

    Comment parler des merveilles qui peuplent l'Europe sans parle de son sommet le plus haut : le Mont Blanc et de l'Aiguille du Midi située dans son massif. Il se trouve à la frontière de trois pays : l'Italie, la France et la Suisse et culmine à 4 810 mètres.
    ©  bortescristian - Flickr

    Les mille lacs en Finlande

    Dans cette région de la Finlande, l'eau couvre près de 25% des terres, d'où son nom. Un écosystème exceptionnel alimenté par les glaciers. Ici, toutes les zones forestières exploitées sont systématiquement replantées : un exemple !
    ©  Damork - Flickr

    L'Ile de Skye en Ecosse

    L'île de Skye se situe dans la mer des Hébrides au nord de l'Ecosse, elle offre des paysages magnifiques dignes des Highlands et une côte sauvage parsemée de petites maisons. Un petit joyau à découvrir.
    ©  Jonathan Combe - Flickr

    L'Algarve au Portugal

    L'Algarve est le nom donné à la côte sud du Portugal, un endroit sauvage et magnifique où l'on trouve quelques unes des plus belles criques d'Europe.
    ©  Serge Piquet

    Les monts Sibyllins en Italie

    Situés dans le massif des Apennins, les monts Sibyllins culminent à 2 700 mètres d'altitude et sont constellés de lacs d'altitude à l'eau claire.
    ©  Luigi_Alesi - Flickr

    L'Elbe en République tchèque

    Ce fleuve prend sa source dans le Mont des Géants en République tchèque et traverse l'Allemagne pour se jeter dans dans la Mer du Nord. Le fleuve a totalement gelé pour la dernière fois en 1963.
    ©  barthelemy corneli

    Versailles

    xx
    ©  Francisco Javier Gil - Fotolia.com

    La Grande Mosquée de Cordoue en Espagne

    Ce lieu de culte à Cordoue a été converti en église au XIIIe siècle, puis partiellement rebâti de façon un peu malheureuse par les chanoines, 300 ans plus tard. Charles Quint lui-même le regretta car il aimait cette extraordinaire enfilade de colonnes, unique au monde.
    ©  labelverte - Fotolia.com

    Les îles Skellig en Irlande

    Les îles Skellig sont deux petits promontoires rocheux à une dizaine de kilomètres au sud de l'Irlande. Sur le deuxième, Skellig Michael, se trouve l'un des plus anciens monastères celtes, construit par les premiers chrétiens irlandais en 600 après Jésus-Christ. Aujourd'hui, les moines sont partis et ont laissé place à de nombreuses colonies d'oiseaux marins.
    ©  cmfotoworks - Fotolia.com

    Le palais de l'Alhambra en Espagne

    Ce bijou de l'art hispano-islamique s'appelle l'Alhambra ou "la rouge", pour la magnifique couleur que prennent ses murs au soleil couchant. Ses atouts majeurs : cette fontaine "aux lions" et ses jardins luxuriants. Charles Quint trouva ce palais si beau qu'il en fit sa demeure à Grenade.
    ©  Sandor Jackal - Fotolia.com

    L'église Santa Maria delle Grazie en Italie

    Santa Maria delle Grazie est une église de Milan fondée en 1463 et remaniée à la fin du 15ème siècle par Bramante. Sur le mur nord est du réfectoire, on y trouve La Cène, chef-d'œuvre incontesté de Léonard de Vinci, à l'origine d'une nouvelle ère dans l'histoire de l'art.
    ©  Claudio Colombo - Fotolia.com

    La Piazza del Duomo en Italie

    La Piazza del Duomo de Pise réunit quatre chefs-d'?uvre de l'architecture médiévale : le cimetière, la cathédrale, le baptistère et la tour penchée, communément appelée la "Tour de Pise". Ces trois derniers sont en marbre blanc souligné de lignes et de figures vertes et rouges. Cette place avait une grande influence sur les arts monumentaux en Italie du 11... Lire la suite   
    ©  Lukasz Janyst - Fotolia.com

    Les îles éoliennes en Italie

    Les îles Éoliennes du nord de la Sicile dans la mer Tyrrhénienne, comptent 7 îles habitées sur les 17 d'origine volcanique. Avec leurs deux types d'éruption (vulcanienne et strombolienne), elles occupent une place prépondérante dans la géologie depuis plus de 200 ans. Le site continue d'enrichir le domaine de la volcanologie encore aujourd'hui. En image, l'île de Stromboli... Lire la suite   
    ©  Eyeworld / Fotolia

    La cathédrale de Ségovie en Espagne

    Cette magnifique cathédrale date du XVIe siècle. Elle mélange le style gothique tardif, avec ses flèches ouvragées, avec des éléments de la Renaissance, comme son dôme. Elle est, avec la cathédrale de Salamanque, la dernière grande réalisation gothique espagnole.
    ©  Lukasz Janyst - Fotolia.com

    Le canal du Midi en France

    De Toulouse à Sète en passant par Béziers et Carcassonne, le Canal du Midi est un axe historique aujourd'hui encore très fréquenté, surtout par les cyclotouristes. A l'image, le canal à Olonzac, dans l'Hérault.
    ©  thieury - Fotolia.com

    Les sites archéologiques de Paphos à Chypre

    Plusieurs des sites archéologiques de la ville de Paphos, située sur la côte occidentale de l'île de Chypre, ont été classés au patrimoine mondial de l'Unesco. Selon la légende, la ville aurait été fondée par Paphos même, personnage de la mythologie grecque. Nombreux de ces vestiges archéologiques de l'Antiquité grecque représentent Aphrodite, Art... Lire la suite   
    ©  Hassan Bensilman / Fotolia

    Pragues et son château

    "La ville au mille clochers" est considérée comme l'une des plus romantiques d'Europe. Ses vieux quartiers, ses ponts baroques et ses festivals musicaux contribuent à la douceur de son atmosphère.
    ©  Sergii Figurnyi - Fotolia.com

    Le fjord glacé d'Ilulissat au Danemark

    Situé sur la côte ouest du Groenland, le fjord glacé d'Ilulissat, d'une superficie de 4 024 km², est un des rares glaciers à travers lequel la calotte glaciaire groenlandaise atteint la mer. Ce glacier, plus grand fournisseur d'iceberg de l'hémisphère nord, fond à un rythme moyen de 20 à 35 mètres par jour, produisant chaque année 20 milliards de tonnes d'icebergs...
    ©  ykumsri - Fotolia.com

    La forêt de Bialowieza en Pologne

    La forêt de Bialowieza, située le long de la frontière entre la Biélorussie et la Pologne, est une véritable réserve de biosphère en Europe, restée à l'écart des influences humaines. Bialowieza est ainsi dotée d'une grande flore forestière et une faune sauvage et est considérée comme étant l'une des dernières reliques de la forêt hercynienne.
    ©  Alexander Bolbot / Fotolia

    Le monastère de Rila en Bulgarie

    Les dômes aux couleurs acidulées du monastère de Rila sont caractéristiques de la Renaissance Bulgare. A cette période, lors des XVIIIe et XIXe siècle, l'art bulgare se trouve enfin et s'affirme comme mode de pensée slave, en opposition avec l'Empire ottoman qui occupa longtemps la région. Si certaines parties du bâtiment datent de cette époque, d'autres, comme la tour médiévale, datent du Xe siècle.
    ©  Marc Chartier

    La Laponie suédoise

    Au pied du cercle polaire, la Laponie suédoise fait partie des zones naturelles les plus préservées d'Europe. Des étendues de forêts recouvertes de neiges, des troupeaux de rennes sans compter les aurores boréales ; voici le décor idyllique de la région.
    ©  gadagj - Fotolia.com

    Le centre de Budapest en Hongrie

    La "perle du Danube", reconstruite pierre par pierre après les bombardements dévastateurs des années 40, a retrouvé suffisamment d'éclat pour être considérée comme l'une des plus belles villes d'Europe. Cette ville cultive le contraste, entre les habitations colorées des pêcheurs et l'architecture solennelle du parlement.
    ©  Marco Saracco - Fotolia.com

    La Villa d'Este à Tivoli en Italie

    La Villa d'Este à Tivoli, avec son palais, son jardin et ses fontaines, témoigne de la culture de la Renaissance dans ce qu'elle a de plus raffiné. Cet exemple incomparable de jardin italien du XVIe siècle a servi très tôt de modèle pour le développement des jardins en Europe.
    ©  Pablo Debat - Fotolia.com

    Les collines du Haut-Douro au Portugal

    Le long du Douro, fleuve portugais qui se jette dans l'Atlantique, de nombreuses collines sont couvertes de vignes. Après les vendanges, leurs fruits étaient autrefois descendu par bateau jusqu'à Porto pour la fabrication de l'alcool du même nom.
    ©  mlehmann78 - Fotolia.com

    Le palais de Schönbrunn en Autriche

    Merveille de l'architecture baroque européenne, le palais de Schönbrunn de Vienne nous replonge dans l'histoire de la dynastie des Habsbourg. Le "Versailles autrichien" comporte plus de 1 400 pièces dont seules 40 sont ouvertes au public. 
    ©  pavel068 - Fotolia.com

    Les jardins royaux de Kew au Royaume-Uni

    Les Jardins botaniques royaux de Kew sont situés entre les quartiers de Richmond et Kew au sud-ouest de Londres, dans le Royaume-Uni. Avec ses 121 hectares regroupant quelque 30 000 espèces de végétaux, cet ensemble de jardins et de serres est la plus grande collection de plantes au monde.
    ©  mkos83 - Fotolia.com

    Le delta du Danube en Roumanie

    Après sa longue course depuis la Forêt-Noire en Allemagne, le Danube se jette dans la mer Noire en Roumanie et en Ukraine. Le delta du Danube est une réserve naturelle conséquente avec plus de 1 200 variétés de plantes, 300 espèces d'oiseaux et une quarantaine d'espèces de poissons d'eau douce.
    ©  porojnicu - Fotolia.com

    Le centre historique de Vilnius en Lituanie

    Le centre historique de Vilnius est particulièrement bien conservé d'un point de vue architectural. Le quartier des ambassades, avec ses façades typiques des pays du Nord de l'Europe, est largement coloré et sculpté. En image, la façade de l'église Sainte-Anne, avec l'église des Bernardins en arrière-plan.
    ©  mareciok - Fotolia.com

    Le monastère des Météores en Grèce

    Les habitants de ce monastère orthodoxe vivent coupés du monde. Rien de plus logique, dans ce cas, que leur présence sur ce rocher escarpé. On peut les admirer dans la plaine de Thessalie, près du village de Kalambaka.
    ©  sergemontval - Fotolia.com

    Las Médulas en Espagne

    Les reliefs de Las Médulas frappent surtout par leur inhabituelle couleur rouge. Couvertes de chênes et de châtaigniers, ces montagnes se sont vues profondément marquées par l'exploitation de leurs gisements d'or à l'époque romaine.
    ©  Argonautis - Fotolia.com

    Le vieux Porto au Portugal

    Porto est la traditionnelle rivale de Lisbonne. Elle a prospéré grâce au commerce de l'alcool qu'elle entretenait avec le Royaume-Uni, dont les distilleries sont présentes sur les rives du Douro. La plupart d'entre elles ont été rachetées par des familles portugaises.
    ©  Jean-François Frévol

    Le palais de Westminster au Royaume-Uni

    Le palais de Westminster est l'un des monuments emblématiques de Londres. Depuis la fin du XIXe siècle, il abrite la House of Parliamant, où siègent la chambre des Communes et la chambre des Lords.
    ©  revoc9 - Fotolia.com

    Le centre historique de Salzbourg en Autriche

    Avec son mélange hétéroclite d'architecture médiévale, renaissance, baroque et romantique, le centre historique de Salzbourg jouit à juste titre d'une renommée internationale. Ici, la cathédrale Saint-Rupert. 
    ©  rudi1976 - Fotolia.com

    L'Acropole en Grèce

    Surplombant majestueusement Athènes, l'Acropole compte non seulement le célèbre temple d'Athéna mais aussi l'Erechteion, dédié à Poséidon, et le théâtre de Dionysos. Ce site mystique est l'un des monuments les plus visités au monde.
    ©  sborisov - Fotolia.com

    La ville de Rhodes en Grèce

    Tout d'abord transformée en place forte, la ville de Rhodes est un étonnant mélange entre tours gothiques et mosquées ottomanes. Située dans le Dodécanèse, Rhodes peut se vanter d'avoir été construite plus de 4 siècles avant J.C.
    ©  porojnicu - Fotolia.com

    La forêt de Madère au Portugal

    La forêt de laurier qui recouvre l'île de Madère bénéficie d'un climat subtropical. Les colons la détruisirent presque complètement à leur arrivée, mais la politique de conservation qui a suivi lui permit de repousser en cohabitant avec de nouvelles essences d'arbres apportées par les colons.
    ©  Henner Damke - Fotolia.com

    Le palais des Papes en France

    Le palais des Papes d'Avignon constitue l'une des plus remarquables représentations de l'architecture gothique du XIVe siècle. Il symbolisait, à l'époque, le rayonnement de la Chrétienté.
    ©  Claudio Colombo - Fotolia.com

    La cathédrale de Cologne en Allemagne

    Après plus de 600 ans de travaux, la cathédrale de Cologne a été achevée en 1880. Malgré tout, les plans d'origine ont été fidèlement suivis pour obtenir ce chef-d'œuvre de l'art gothique. 
    ©  sborisov - Fotolia.com

    Le sanctuaire de Delphes en Grèce

    Ce sanctuaire dédié à Apollon était sacré pour tous les Grecs. C'est là qu'on venait chercher les conseils de la Pythie, capable de transmettre la parole des dieux. Le nom de Delphes vient du mot dauphin, Apollon s'étant transformé en cet animal pour fonder le sanctuaire.
    ©  Marmontel - Flickr

    La Grand Place de Bruxelles en Belgique

    Cœur historique de Bruxelles, la Grand-Place est entourée d'un concentré d'architecture flamande, à commencer par l'Hôtel de Ville. Tous les 2 ans, elle se couvre d'un tapis de fleurs de bégonias.
    ©  Jim Nix / Nomadic - Flickr

    Saint-Emilion en France

    Niché au milieu des vignes du Bordelais et sur la route de Saint Jacques de Compostelle, le petit village de Saint-Emilion dévoile en prime un patrimoine architectural très riche. De quoi en faire l'un des plus beaux villages de France. 
    ©  Joelle Lampin

    Le centre historique de Bruges en Belgique

    Surnommée à juste titre la Venise du Nord, la ville de Bruges est un véritable musée à ciel ouvert. Extrêmement bien conservés, les bâtiments de son centre historique représentent un précieux témoignage du patrimoine flamand.
    ©  Wolfgang Staudt - Flickr

    Le pont du Gard en France

    Partie la plus célèbre de l'aqueduc de Nîmes, le pont du Gard enjambe le Gardon au cœur d'une nature très riche. Erigé par les Romains au Ier siècle, ce vestige antique est très bien conservé et compte parmi les chefs d'œuvres de la Provence.
    ©  ?. ?????? - Flickr

    La Valette sur l'île de Malte

    Entre les XVIe et XVIIe siècles, la Valette a connu une grande période de prospérité, régie par les Chevaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Entre d'épais remparts fortifiés s'amassent des richesses : palais, églises, hôpital.
    ©  Esykr - Flickr

    Le Teide en Espagne

    Le pic du Teide, aussi surnommé le pain de sucre, surplombe l'archipel des Canaries. Ce volcan - toujours actif était considérée par le naturaliste Jean-Baptiste Bory de Saint-Vincent comme "l'une des plus belles montagnes du monde".
    ©  IUCN / Bernard Smith

    La vallée du Haut-Rhin moyen en Allemagne

    Surnommé Rhin romantique, la vallée du Haut-Rhin moyen s'étire le long du fleuve, entre Bingen à Coblence. Elle désigne un ensemble naturel et architectural. On y découvre notamment le château du Katz et le rocher de la Lorelei.
    ©  Anne-Marie Vanderlinden

    Les châteaux et parcs de Potsdam en Allemagne

    Situé à Potsdam, dans les environs de Berlin, le château de Sans-Souci illustre bien le style rococo du XVIIIe siècle. Il compte parmi les châteaux et parcs de la région du Brandebourg, soit une centaine de constructions édifiées entre le XVIIIe siècle et 1916.
    ©  Bénédicte Delabie

    La tour de Belém au Portugal

    La tour de Belém était autrefois chargée de protéger l'entrée du port de Lisbonne. Elle est très richement ornée, couverte de motifs torsadés. Également influencée par l'architecture mauresque, la tour a vu de nombreux navires partir pour la Guinée et ne pas en revenir...
    ©  Fredvic

    La mer de Wadden aux Pays-Bas et en Allemagne

    Cette bande côtière qui borde les Pays-Bas et l'Allemagne est l'une des dernières merveilles entrées au Patrimoine mondial de l'Unesco, en 2009. Le réseau de chenaux et de bancs de sable de la mer de Wadden abrite un écosystème particulièrement riche.
    ©  Martin Stock / Unesco

    Les frontières de l'Empire Romain au Royaume-Uni

    Ce mur édifié par l'empereur romain Hadrien, à l'apogée de l'Empire Romain au 2e siècle après J.C., marquait les limites : il s'étendait sur 5 000 km de la côte Atlantique au nord de la Grande-Bretagne, séparant le monde romain des barbares. En image, il traverse l'Angleterre, alors province Britnania, en son centre.
    ©  Lugome - Fotolia

    Le centre de Talinn en Estonie

    Campée sur les bords de la Baltique, Talinn est la capitale et le plus grand port d'Estonie. Miraculeusement épargnée par le Seconde Guerre Mondiale, la vieille ville peut encore s'enorgueillir de ses maisons colorées médiévales, baroques ou classiques.
    ©  Robert Delisle

    Le cœur néolithique des Orcades en Ecosse

    A l'époque néolithique, les premiers Hommes arrivèrent sur les îles des Orcades situées au nord de l'Ecosse. Ils y laissèrent des traces encore visibles aujourd'hui comme une grande tombe à chambres funéraires et des cercles de pierres dressées pour des cérémonies et des habitations. En image, l'Anneau de Brodgar composé de 27 mégalithes se détachant sur un paysage de lande.
    ©  Serge Pilou

    Les églises peintes de Troodos à Chypre

    La région de la ville de Troodos est parsemée de petites églises rurales et de monuments religieux datant de l'époque byzantine. 10 de ces monuments, tous richement décorés de peintures murales hautes en couleurs, ont été inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.
    ©  Alice Aubert

    La zone archéologique de Pompéi en Italie

    L'éruption du Vésuve, le 24 août 79, a enseveli la ville romaine florissante de Pompéi. Située à proximité de Naples, il y résulte des fouilles archéologiques depuis le XVIIIe siècle, sortant Pompéi de l'oubli.
    ©  Guy Armanet

    La ville du Luxembourg

    En raison de sa position stratégique, le Luxembourg a été, depuis le 16e siècle jusqu'en 1867, date de son démantèlement, l'un des plus grands sites fortifiés d'Europe. Jusqu'à leur démolition partielle, les fortifications ont été un bel exemple d'architecture militaire s'étendant sur plusieurs siècles. En image, vue sur le Bocq et l'église Saint-Jean.
    ©  Georgina Vandermosten

    Les ruelles de Riga en Lettonie

    La ville de Riga, capitale de la Lettonie, est arrosée par le fleuve Daugava. Ses petites maisons multicolores côtoient de nombreux bâtiments Art Nouveau, plus concentrés à cet endroit que partout ailleurs en Europe.
    ©  UNESCO / Alessandro Balsamo

    Le château de Spis en Slovaquie

    Le château de Spis, ou Spisjky Hrad en slovaque, est la plus grande forteresse de Slovaquie et plus largement d'Europe centrale. Témoin de l'époque médiévale, il date du XIIe siècle.
    ©  Carmen Redondo / Unesco

    La Tour de Londres au Royaume-Uni

    Situé au bord de la Tamise à Londres, ce bâtiment fortifié était à l'origine une forteresse de bois de Guillaume Ier qui lui permettait de voir arriver ses ennemis de loin. Plus tard agrandie, elle devint l'hôtel de la monnaie au Moyen-Age, servit également de prison, de lieu d'exécution des ennemis de la Couronne, de ménagerie, d'arsenal, de palais royal puis de lieu de protection pour les Joyaux de la Couronne.
    ©  Zoe Lacey / L'Internaute Magazine

    L'archipel de Kvarken en Finlande

    L'archipel de Kvarken, situé dans le golfe de Botnie, prolonge le nord de la mer Baltique. Les 5 600 îles de l'archipel ont été formées par la fonte de la calotte glaciaire continentale il y a 10 000 à 24 000 ans plus tôt. En image, différents types de ces moraines sur l'île de Märaskär.
    ©  Maxmo municapality / Hannu Vallas / Unesco

    Les grottes d'Aggtelek en Hongrie

    Au milieu des forêts hongroises, les grottes d'Aggtelek recèlent secrètement de magnifiques sculptures naturelles. Faites de karst, une roche soluble modelée par les cours d'eau souterrains, elles ressemblent à des draperies ou à des orgues. C'est là qu'on trouve la plus grande stalactite au monde : 25 mètres !
    ©  The World Heritage Collection / Unesco

    La cité de Mistra en Grèce

    <:FIGURE style="WIDTH: 630px" class=ccmcss_cms_figure>

    <:FIGCAPTION>La ville de Mistra fut fondée par les Francs, dans le Péloponnèse près de Sparte. Modelée par les occupations byzantines et ottomanes, elle était une capitale culturelle majeure. Ravagée par un incendie au début du XIXe siècle, la ville est abandonnée pendant plus de 100 ans avant qu'on entreprenne une restauration.
    ©  Sa Soulie

    Pin It

    votre commentaire
  • La Normandie sous son plus beau jour

    Paysages de cartes postales, monuments historiques, plages immaculées... Voici vos plus beaux souvenirs normands en images. Ici, la baie du Mont-Saint-Michel au soleil couchant. 
    ©  Franck Lenoel

    Les falaises d'Etretat

    Les falaises calcaires d'Etretat, sur le littoral de la Manche. Des chemins côtiers, sillonnant chacune d'elles, permettent de procéder à quelques promenades bien agréables et surtout de bénéficier d'une vue imprenable sur ces merveilles naturelles. 
    ©  Cathy

    La basilique Sainte-Thérèse de Lisieux

    La basilique Sainte-Thérèse de Lisieux a été construite en 1929. Deuxième lieu de pèlerinage en France, elle est inspirée du Sacré-Coeur à Paris, et de son style romano-byzantin.
    ©  Jacky

    Panorama

    La Normandie historique est aujourd'hui divisée en deux régions administratives : la Basse-Normandie, où l'on peut notamment admirer le Mont-Saint-Michel, et la Haute-Normandie, royaume des falaises. 
    ©  Michel Terrat

    Le pont de Normandie

    Le pont de Normandie enjambe l'estuaire de la Seine. Reliant Le Havre à Honfleur, il mesure 2 143 mètres, dont 856 mètres entre les deux pylônes. 
    ©  Jean-René

    Les cabanes de Linverville

    Les cabanes de Linverville, sur la côte des havres, entre le cap de Carteret et le cap de Granville.
    ©  Franck Lenoel

    Le Mont-Saint-Michel

    Le Mont-Saint-Michel et ses édifices. La baie se traverse aisément sous l'oeil vigilant d'un guide. Non pas à cause des moutons de pré-salé, mais à cause des marées et des sables mouvants. 
    ©  Emilie Clouet

    Le Havre

    Le bassin du commerce au Havre, construit au début du XIXe siècle.
    ©  Christophe Rambert

    La plage de Cabourg

    En Basse-Normandie, Cabourg est une coquette station balnéaire datant de la fin du XIXe siècle, réputée pour sa plage.
    ©  Mathieu Meunier

    Deauville

    Ses célèbres Planches, son casino, ses hôtels luxueux, son hippodrome... Plus qu'une anonyme station balnéaire, Deauville est devenue le synonyme du luxe et de l'élégance.
    ©  Patrick Le Coz

    Les jardins de Giverny

    Des coquelicots dans les jardins de Giverny, si chers à Claude Monet. En Haute-Normandie, ces "Jardins remarquables" se visitent facilement d'avril à novembre.
    ©  Helena Duhoo

    Rouen

    Rouen est traversée par la Seine. La rive gauche est tournée vers la modernité, avec l'implantation des administrations et des services. La rive droite, plus ancienne, constitue le joyau des sites touristiques rouennais. 
    ©  Dominique Prud'homme

    Balade sur la baie

    Balade sur la baie du Mont-Saint-Michel, qui reçoit chaque année plus de 3 millions de visiteurs.
    ©  Franck Lenoel

    Caen

    Caen, capitale de la Basse-Normandie. Ici, le bassin Saint-Pierre, plus ancien port de la ville. 
    ©  Annick Hemery

    Le sentier des Douaniers

    Le sentier des Douaniers relie la Baie du Mont-Saint-Michel à la Baie des Veys. Entre terre et mer, il permet d'admirer baies et criques, cap rocheux et petits ports de pêche.
    ©  Magali Haté

    Les Braves

    A Saint-Laurent-sur-Mer, sur Omaha Beach, cette sculpture, baptisée "Les Braves", rend hommage aux soldats tombés au Débarquement.
    ©  Jean-Pierre Verhaeghe

    Le Tréport

    La petite ville du Tréport, en Seine-Maritime. Cette station balnéaire possède les plus hautes falaises de craie d'Europe, à 110 mètres d'altitude.
    ©  Jean-Pierre Maillard

    Les vaches normandes

    La vache normande est, au même titre que la pomme ou Deauville, l'un des grands symboles de la Normandie.
    ©  Frédéric Boutard - Fotolia.com

    Maison normande

    Les fermes à colombage, disséminées à travers la campagne normande, sont caractéristiques de la région. Lors d'un séjour, on peut d'ailleurs louer ce type d'hébergement.
    ©  Johann GIRARD-CHERON - Fotolia.com

    Plage à Honfleur

    Soumise aux caprices des marées, la plage de Honfleur a inspiré Claude Monnet. 
    ©  Pierre Teinturier

    La Vanlée

    Classée en 1988, La Vanlée est un vaste pré-salé où sont élevés des moutons. 
    ©  Franck Lenoel

    Trouville

    Trouville et ses façades. Cette petite station balnéaire a séduit bon nombre d'écrivains et d'artistes, tels Marcel Proust et Marguerite Duras.
    ©  Sylvie

    Regnéville-sur-Mer

    Regnéville-sur-Mer, commune réputée pour ses monuments. Elle est également aujourd'hui connue pour les dangers qui la guettent, son havre étant menacé par son ensablement. 
    ©  Franck Lenoel

    Fécamp

    Aujourd'hui tournée vers le tourisme, Fécamp a vu ses bateaux de pêche remplacés par des bateaux de plaisance. La ville perpétue le souvenir de ses activités maritimes à travers le musée des Terre-Neuvas et de la Pêche. Votre avis sur cette photo | Voir les autres photos
    ©  Jean-Claude Tribout

    Les bocages de l'Eure

    A quelques kilomètres d'Evreux, vers Arnières-sur-Iton, les paysages de bocages bien connus des Normands. Votre avis sur cette photo | Voir toutes les photos
    ©  Marc Charbonnier

    La cathédrale de Rouen

    La cathédrale de Rouen, photographiée à la tombée de la nuit, est l'un des trois principaux monuments gothiques de la ville avec l'abbatiale Saint-Ouen et l'église Saint-Maclou.
    ©  Estelle Monin

    Saint-Valery-en-Caux

    Saint-Valery-en-Caux, petite station balnéaire et fleurie, située à 30 kilomètres de Dieppe et de Fécamp. Votre avis sur cette photo | Voir les autres photos
    ©  Cathy

    Le manoir de Cantepie

    Le manoir de Cantepie est une ancienne ferme du début du XVIe siècle. Situé aux Veys, dans la Manche, il est ouvert au public depuis sa restauration, il y a un peu plus de 10 ans.
    ©  Maryse Rozerot

    Honfleur

    Etabli sur l'estuaire de la Seine, à deux pas de la côte de grâce et du pays d'Auge, le port d'Honfleur est sans conteste le plus charmant port du Calvados et, plus largement, de Normandie. Votre avis sur cette photo | Voir les autres photos
    ©  Françoise Desfosse

    Les falaises du Pays de Caux

    Le Pays de Caux désigne une région naturelle de Normandie, délimitée par la Seine (au sud) et la côte d'Albâtre (au nord). Votre avis sur cette photo | Voir les autres photos
    ©  Joël Suroy

    La plage à Dieppe

    Port et ancienne cité médiévale, assaillie par les Anglais lors de la Guerre de Cent Ans, Dieppe est aussi une station balnéaire, avec sa longue plage de galets, bordée d'espaces verts. Votre avis sur cette photo | Voir les autres photos
    ©  Virginie Lejeune

    La plage du Plat-Gousset

    La plage du Plat-Gousset se situe à Granville. Cette photo a été prise du jardin Christian Dior, aménagé à l'anglaise et ouvert au public. Votre avis sur cette photos | Voir les autres photos
    ©  Jean-Louis Monge

    La Normandie au printemps

    Réputée pour ses paysages, la Normandie présente à chaque saison un visage particulier. Le printemps est une saison appropriée pour parcourir sa campagne. Votre avis sur cette photo | Voir les autres photos
    ©  Jacqueline Dubois

    Le casino de Trouville

    Le casino Barrière de Trouville, que l'on reconnaît facilement à son style colonial, sous la surveillance du feu de l'enrochement Ouest et du feu de l'enrochement Est. Votre avis sur cette photo | Voir les autres photos
    ©  Armelle Cailly

    Carolles

    Dans le département de la Manche, sur la presqu'île du Cotentin, Carolles se visite entre la découverte de la cabane Vauban et de sa réserve ornithologique. Votre avis sur cette photo | Voir les autres photos
    ©  Jean-Louis Monge

    L'île de Tatihou

    L'île de Tatihou et sa tour érigée en 1694 par Benjamin de Combes, élève de Vauban.
    ©  Maryse Rozerot

    Les Andelys

    En Haute-Normandie, adossée au méandre de la Seine, la commune des Andelys se compose de deux petites agglomérations : le Petit-Andely, au bord du fleuve et le Grand-Andely, à l'Est. Votre avis sur cette photo | Voir les autres photos
    ©  Marie-Anne

    Le port de Dieppe

    Le port et ses différents bassins, de même que le Pollet, ancien quartier de pêcheurs, et sa falaise, illustrent bien la ville dieppoise et son patrimoine maritime. Votre avis sur cette photo | Voir les autres photos
    ©  Janine

    Ecume

    Ecume de mer sur la grève en hiver, Saint-Valery-en-Caux.
    ©  Lionel Pupin

    Le voilier

    Voilier se faufilant entre les rochers d'Etretat. Votre avis sur cette photo | Voir les autres photos
    ©  Laurence Berkelmans

    La cathédrale d'Evreux

    La cathédrale Notre-Dame-d'Evreux. Cet édifice, très emblématique de la ville, mêle différents courants architecturaux : gothique rayonnant, gothique flamboyant et style Henri II. Votre avis sur cette photo | Voir les autres photos
    ©  Jacqueline Dubois

    L'Aiguille

    L'Aiguille, haute de 70 mètres, a inspiré Maurice Leblanc et Guy de Maupassant. Votre avis sur cette photo | Voir les autres photos
    ©  Laurence Berkelmans

    Le Moulin d'Andé

    Classé Monument historique, le Moulin d'And fut probablement construit à la fin du XIIè siècle. Depuis 1962, il accueille une association culturelle à vocation artistique et notamment musicale.
    ©  André Oustric

    Le phare de Goury

    Le phare de Goury, situé à 800 mètres au large du cap de la Hague, a été construit en 1834.
    ©  L'Internaute Magazine

    Les champs de Gravigny

    Les champs de Gravigny, dans l'Eure, en Haute-Normandie.
    ©  Jacqueline Dubois

    La cathédrale Notre-Dame de Sées

    La cathédrale Notre-Dame de Sées, dans l'Orne, a été construite au XIIIe siècle. De style gothique, elle a été endommagée de très nombreuses fois lors des guerres de religion. Votre avis sur cette photo | Voir les autres photos
    ©  François

    Bagnoles-de-l'Orne

    Bagnoles-de-l'Orne, station thermale réputée et le Casino du Lac, de style art Déco, très en vogue durant l'entre-deux-guerres.
    ©  Anne Coiëffey

    Ouistreham

    Ouistreham est située à 14 kilomètres de Caen. C'est une plage emblématique du Débarquement, durant lequel elle portait le nom de Sword Beach. Votre avis sur cette photo | Voir les autres photos
    ©  Annick Hemery

    Saint-Vaast-la-Hougue

    Le fort de Saint-Vaast-la-Hougue, dans la Manche.
    ©  Patrick Picot

    Les falaises de La Hague

    Les falaises de La Hague, un coin apprécié des randonneurs et des amoureux de nature, comme l'ensemble du Cotentin. ©  Laurence Vaultier
     

    Pin It

    votre commentaire
  • Aix-en-Provence au fil de l'eau

    Aix-en-Provence, escapade dans la ville aux mille fontaines

    A quelques encablures du littoral marseillais. les charmes d'Aix-en-Provence se déclinent à l'infini. Dans ses ruelles bordées d'hôtels particuliers, seul le clapotis des fontaines vient troubler cette douceur de vivre à la provençale.
    ©  Claudia Meyer

    La Cathédrale Saint-Sauveur

    Ville d 'eau, d'art et d'histoire, Aix-en-Provence, dominée par la tour de la cathédrale Saint-Sauveur, présente un patrimoine architectural exceptionnel.
    ©  Laure Castillon

    Le Cours Mirabeau

    Impossible de faire faire escale à Aix-en-Provence sans parcourir le fameux cours Mirabeau. Lieu de promenade de l'aristocratie aixoise au XVIIe siècle, on l'apprécie aujourd'hui pour ses allées ombragées bordées d'hôtels particuliers et de fontaines.
    ©  Ivan Herman

    Le Musée Granet

    Inauguré en 1838 dans l'ancien prieuré de l'église Saint-Jean-de-Malte, le Musée Granet doit son nom au peintre François Marius Granet qui légua à sa ville natale son imposante collection de tableaux et dessins. Depuis 2010, la nouvelle présentation des collections de peinture française, nordique et italienne du XVe au XVIIIe siècle, vient compléter la splendeur des collections permanentes. Près de 500 peintures, sculptures, pièces d?ar... Lire la suite   
    ©  Y. Blaise - Musée Granet - Communauté du Pays d'Aix

    Cloître de la Cathédrale Saint-Sauveur

    La cathédrale Saint-Sauveur abrite l'un des plus jolis cloîtres de France. Admirablement rénové, ce cloitre du second Art roman provençal, construit à la fin du XIIe siècle présente une abondante décoration faite d'animaux fabuleux, de feuillages, d'anges et de démons.
    ©  Ivan Herman

    L'Atelier de Cézanne

    En 1901, le peintre Paul Cézanne fait construire à Aix-en-Provence une petite maison couverte de tuiles romaines au premier étage de laquelle il installe son atelier. Il y mène une existence isolée et simple, consacrant tout son temps à son art. Ouvert aujourd'hui aux visiteurs, l'atelier restitue l'ambiance de travail de l'artiste.
    ©  Régis Cintas Flores

    Place d'Albertas

    Petit joyau de la ville, la Place d'Albertas se niche au cœur des ruelles d'Aix. Ancien hôtel particulier des Albertas, l'une des plus grandes familles d'Aix-en-Provence, l'édifice sera doté au XVIIIe siècle d'une élégante petite place conçue selon la mode parisienne des places royales.
    ©  Isabelle F.

    Le Pavillon de Vendôme

    On doit cette demeure aixoise exceptionnelle avec son jardin a la française à Louis de Mercœur, duc de Vendôme, désireux de posséder une folie hors la ville d'Aix pour y abriter ses amours avec la Belle du Canet. Derrière cette façade richement décorée et ornée de deux atlantes baroques, le Pavillon de Vendôme abrite des expositions d'art contemporain et de photographie.
    ©  Ivan Herman

    La Place des Quatre-Dauphins

    Dans le Quartier Mazarin, au cœur d'une place bordée d'hôtels particuliers, la Fontaine des Quatre-Dauphins coule des jours heureux à l'ombre des marronniers. Sculptée en 1667 par Jean-Claude Rambot dans le plus pur style baroque, la fontaine représente quatre dauphins entourant une pyramide.
    ©  Ivan Herman

    La Halle aux grains

    Au XVIIIe siècle, Aix-en-Provence honore sa principale ressource financière en édifiant une Halle aux grains digne d'un palais italien. Confié à l'architecte Georges Vallon, l'édifice est couronnée d?un fronton allégorique, tandis que sa partie sud est ornée de motifs décoratifs liés à la fonction de l'édifice : fruits, céréales, olives. La Halle accueille aujourd'hui des bureaux de la poste, des bureaux de la Mairie ainsi que une annexe... Lire la suite   
    ©  Salva Barbera

    L'Eglise Saint-Jean-de-Malte

    A l'angle de la rue d'Italie et de la rue Cardinale, s'élève l'Eglise Saint-Jean-de-Malte, la première église gothique de Provence.  Édifiée de 1272 à 1277, l'édifice est surmonté d'un clocher haut de 67 mètres, le point le plus élevé de la ville, tandis qu'à l'intérieur, on se recueille devant "La Crucifixion" de Delacroix.
    ©  R. Cintas Flores

    La Fontaine des neufs canons

    Sous sa toison de mousse et de végétation, la Fontaine des Neuf Canons est l'une des trois fontaines qui jalonnent le cours Mirabeau. Construite par Laurent Vallon en 1691, elle servait d'abreuvoir pour les troupeaux en transhumance.
    ©  Helene BOUSQUET-CASSAGNE

    La Tour de l'Horloge

    Porte d'entrée vers le bourg Saint-Sauveur, la Tour de l'Horloge arbore fièrement une horloge astronomique datant de 1661 et abritant quatre statues de bois illustrant les saisons. Une inscription aujourd'hui disparue mentionnait que la tour avait été élevée en 1510 sur une porte de la ville comtale.
    ©  Claude Gortchakoff

    La Sainte-Victoire

    Indissociable de l'arrière pays aixois, la montagne Sainte-Victoire s'élève à l'est de la cité. Paradis des marcheurs et des amoureux de la nature, elle était surtout très chère à Paul Cézanne qui la peindra dans plus de soixante œuvres.
    ©  Lucien Ruth

    Monument de Joseph Sec

    Rare vestige d'une architecture révolutionnaire, le Monument de Joseph Sec est un imposant monument allégorique dédié à la municipalité de la ville "observatrice de la loi", légué par Joseph Sec (1715-1794) maitre menuisier et un marchand de bois aixois.
    ©  Cintas Flores

    Les marchés provençaux

    Fruits et légumes, fleurs, produits de terroir, puces... Les jours de marché, Aix la belle s'anime et se pare de toutes les couleurs et des parfums de Provence.
    ©  Ivan Herman

    La Halle aux grains

    La Halle aux grains surmontée d'un admirable fronton en pierre de Calissane. Sculptés par Chastel, le Rhône et la Durance y symbolisent les deux éléments de la prospérité agricole de la Provence.
    ©  Christelle LAFAYE

    L'Hôtel de Ville

    Installé depuis le XIVe siècle au pied de la tour de l'Horloge, l'Hôtel de ville d'Aix-en-Provence déploie sa façade à l?italienne, ses portes de bois sculpté et sa cour intérieure derrière son imposante grille.
    ©  Claudia MEYER

    La fontaine de la Rotonde

    Célèbre monument aixois, la Fontaine de la Rotonde marque le bas du Cours Mirabeau. Conçue par l'ingénieur des Ponts et Chaussées Théophile de Tournadre et inaugurée en 1860, quatre groupes de lions montent la garde, tandis qu'à l'intérieur du bassin des groupes d'enfants montent des cygnes.
    ©  Magali Morvan

    Le Palais de Justice

    Construit après la Révolution sur les ruines de l'ancien palais comtal, le Palais de Justice est commandé en 1787 à Claude-Nicolas Ledoux. Plus de 200 maisons sont détruites pour créer ce nouvel édifice, temple du néoclassicisme.
    ©  R. Cintas Flores
     

      

    <:FIGURE style="WIDTH: 630px" class=ccmcss_cms_figure><:FIGCAPTION>

      
    Pin It

    votre commentaire
  • Au pied du Mont Ventoux, balade entre villages et vignobles

    Au cœur des Côtes du Rhône, entre Rhône au Mont Ventoux, se dessine le Pays de Vaison-Ventoux. De villages pittoresques en coteaux ensoleillés où naissent des vins de caractère, flânez à travers campaniles, remparts, mas, bastides et champs d'oliviers et savourez cet art de vivre typiquement provençal.
    ©  Jennifer Durand

    Rasteau, côté vignes

    Au c?ur du vignoble aux trois appellations "Côtes du Rhône", "Rasteau" et "Vin doux Naturel Rasteau", Rasteau est un village perché entre plaines et forêts. Fier de son identité viticole, Rasteau multiplie les animations dans ses caveaux et invite chaque année le public à découvrir ses vignobles lors de "L' Escapade Gourmande", une balade de 6 km au milieu des vignes et des bois environnants rythmée par de nombreuses dégustations et rencon... Lire la suite   
    ©  Stéphane Edelson

    Rasteau, côté village

    A mi-chemin entre Vaison-la-Romaine et Orange, Rasteau doit sa réputation à ses fameux vins aux Trois Appellations : "Côtes du Rhône",  "Rasteau" et "Vin doux Naturel Rasteau". Côté village, Rasteau articulé autour de sa place centrale bordée de platanes centenaires mérite toute autant qu'on s'y attarde. L'église romane et les ruines du château médiéval y surplombent le vignoble et la vallée de l'Ouvèze.
    ©  Office de Tourisme du Pays de Vaison Ventoux en Provence

    Le Crestet, village secret

    Dans le petit village médiéval du Crestet, à chaque coin de rue se cache un trésor... Au cœur de ses calades escarpées, ses arches de pierres et ses belles demeures Renaissance, la belle fontaine du XIXe siècle, le lavoir et le vieux puits font le charme de ce village où le temps semble s'être arrêté.
    ©  Jennifer Durand

    Panorama sur la plaine de l'Ouvèze

    Dominé par les ruines vertigineuses d'un des plus vieux châteaux du Comtat datant du IXe siècle, Le Crestet accroché sur une crête d'où il tire son nom, offre un point de vue panoramique sur la plaine de l'Ouvèze, les Dentelles de Montmirail et le Mont Ventoux jusqu'aux Baronnies.
    ©  Stéphane Edelson

    L'église Saint-Sauveur et Saint-Sixte du Crestet

    L'église paroissiale Saint-Sauveur et Saint-Sixte du Crestet, escortée de ses maisons regroupées autour de l'édifice, comme pour se protéger fut édifiée au XIe siècle. Avec de nombreux remaniements au fil des siècles, elle offre des aspects à la fois gothique et renaissance. Une partie de sa muraille est constituée par le rocher contre lequel elle s'appuie.
    ©  Stéphane Edelson

    Au coeur des vignes

    Terre de saveurs et de senteurs, les vignobles, les champs d'olivier et les arbres fruitiers parcourent les reliefs contrastés du Pays Vaison-Ventoux.
    ©  Jennifer Durand

    Brantes, un balcon sur le Ventoux

    A la frontière de la Drôme provençale, Brantes est un village fortifié accroché au flanc de  montagne, offrant un magnifique balcon sur la face nord du Mont Ventoux.
    ©  Jennifer Durand

    A la rencontre des artisans d'art

     Élu par les artistes et les artisans d'art, Brantes vit au rythme des ateliers d'artisanat, de décoration de faïence, de poteries, de santons, de son ferronnier d'art ou de son tailleur de pierre... Tous les deux ans, entre Noël et jour de l'an, le village s'illumine et s'anime en soirée dans une chaleureuse ambiance à l'occasion de sa Biennale des métiers "Brantes dans les étoiles".
    ©  Jennifer Durand

    Brantes, village fortifié

    Dominé par les ruines du château des seigneurs des Baux, le village fortifié de Brantes a gardé de son passé médiéval ses maisons en pierre, ses rues en calade et ses passages voûtés.
    ©  Stéphane Edelson

    Cairanne, village vigneron

    Dominant 760 hectares de vignobles classé en AOC "Côtes-du-Rhône Villages Cairanne", Cairanne, où l'on est vigneron de père en fils depuis plusieurs générations, est un village bien connu des amateurs d'oenotourisme.
    ©  Stéphane Edelson

    Le vieux village de Cairanne

    Le vieux village de Cairanne, perché au sommet du piton rocheux les vallées d'Aygues, d'Ouvèze et du Rhône, était au Moyen âge, un petit village fortifié appartenant successivement aux Templiers, aux Hospitaliers et enfin aux Papes. Le long de l'escalier en calade les flâneurs se laissent conduire jusqu'au donjon, puis à la chapelle Saint-Roch avec son clocher d'arcade installé sur le rempart.
    ©  Jennifer Durand

    Les Dentelles de Montmirail

    Grand arc montagneux qui s'étend sur huit kilomètres de l'Ouvèze au mont Ventoux, les Dentelles de Montmirail constituent un massif marquant la limite occidentale du massif des Baronnies. Au cœur de la nature provençale, les Dentelles séduisent également par la variété des activités de plein-air qu'elles offrent, de l'escalade à la randonnée pédestre, en passant par le VTT.
    ©  Jennifer Durand

    Les ruines du château d'Entrechaux

    Les ruines du château féodal du XIe et XIIe siècles, démantelé à la Révolution, surplombent le village d'Entrechaux. Le donjon carré avec un logis et une chapelle castrale est entouré d'un rempart que l'on franchit par une porte fortifiée comportant une bretèche. Au pied du village, le Pont Saint-Michel date de l'époque romane.
    ©  Jennifer Durand

    Faucon, ancienne cité fortifiée

    Ancienne cité fortifiée, Faucon est perchée sur une colline offrant un magnifique panorama sur les Préalpes et le Mont Ventoux. Un village provençal authentique qui doit son charme à ses maisons construites en pierre du pays.
    ©  Jennifer Durand

    Chapelles provençales

    Au fil de rues caladées de Faucon, église, chapelles et vestiges de château féodal apparaissent. Sur une placette pittoresque, face à la fontaine, la chapelle Notre-Dame-des-Sept-Douleurs fut construite en 1644 et restaurée en 1850.
    ©  Jennifer Durand

    Séguret, Béthléem provençale

    Bâti à flanc de colline au milieu des vignes, Séguret avec ses rues pavées, ses places et ses fontaines figure parmi les plus beaux villages de France. Un décor de crèche qui a valu au village le surnom de Béthléem provençale.
    ©  Stéphane Edelson

    La fontaine des mascarons

    Par l'étroite rue des poternes bordée de maisons anciennes menant au centre du village de Séguret, la Fontaine des Mascarons, datant du XVIIe siècle, a été élevée au titre de monument historique. Ses gargouilles au style baroque éloignaient, dit-on, les mauvais esprits.
    ©  Stéphane Edelson

    Le Mont Ventoux, géant de Provence

    Avec ses 1 912 mètres d'altitude, le Mont Ventoux domine la Provence et le massif des Barronies. Si la neige recouvre son sommet en hiver, les neiges éternelles ne durent pas en été et c'est bel et bien une calotte couverte de lauses qui coiffe son sommet, lui valant le surnom de  "Géant de Provence" ou de "mont Chauve".
    ©  Office de Tourisme du Pays de Vaison Ventoux en Provence

    2 000 ans d'histoire à Vaison-la-Romaine

     Étape incontournable du Haut-Vaucluse et de la Provence des Papes, Vaison-la-Romaine se conjugue à tous les temps. Ville tour à tour antique, médiévale et moderne, la cité nous fait embrasser 2000 ans d'histoire d'un seul coup d'œil.
    ©  Jennifer Durand

    Vaison-la-Romaine, un musée à ciel ouvert

    Figurant parmi les plus riches villes de la Gaule narbonnaise, Vaison-la-Romaine possède un patrimoine archéologique remarquable. Les vestiges antiques, qui se déploient sur près de 15 hectares, sont séparés en deux quartiers La Villasse et Puymin... Lire la suite   
    ©  Jennifer Durand

    Le théâtre antique de Vaison-la-Romaine

    Entièrement enseveli jusqu'en 1907, le théâtre antique de Vaison-la-Romaine renait dans les années 1930 suite à d'importantes restaurations. Datant du Ier siècle, il accueillait alors 6000 spectateurs assis dans la cavea, ces gradins adossés à la colline disposés en demi-cercle. Aujourd'hui, ... Lire la suite   
    ©  Jennifer Durand

    Le pont romain de Vaison-la-Romaine

    Pour passer de la cité antique à la ville médiévale, il faut emprunter le Pont Romain de Vaison-la-Romaine, menant à la Haute Ville et son château. Un quartier du XIIe siècle qui invite à la flânerie, de placettes en fontaines.
    ©  Stéphane Edelson

    Les caprices de l'Ouvèze

    Serpentant de Mollans-sur-Ouvèze à Vaison-la-Romaine, avant de rejoindre le Rhône à Sorgues, la paisible Ouvèze peut se transformer en un menaçant torrent lors de fortes crues. Le pont gallo-romain... Lire la suite   
    ©  Stéphane Edelson

    Mollans-sur-Ouvèze

    <:FIGURE style="WIDTH: 630px" class=ccmcss_cms_figure>

    <:FIGCAPTION>Porte des Baronnies, la petite ville de Mollans-sur-Ouvèze joua longtemps le rôle de ville frontière, entre Drôme et Vaucluse. Elle vit aujourd'hui de l'agriculture et du tourisme, attirant les visiteurs qui viennent y savourer l'art de vivre provençal à quelques pas de sa fontaine et et de son vieux lavoir à arcades.
    ©  Jennifer Durand

     

    <:FIGURE style="WIDTH: 630px" class=ccmcss_cms_figure><:FIGCAPTION>

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique