•  

    Les 15 plus belles plages de Corse

     

    Par Marine Guiffray
     
     

    De la pointe du Cap corse à Bonifacio, à l’extrémité sud, l’île de Beauté se dévoile tout en reliefs et en villages perchés. Autour de cette forteresse naturelle, les plages d’exception se succèdent sur près de 1 000 kilomètres de côtes… Des grandes baies prisées des vacanciers aux criques dissimulées entre les rochers, voici notre classement des plus belles plages de Corse.

     

    Les plus belles plages de Haute-Corse

    La plage paradisiaque de Saleccia 

     

    La plage de Saleccia, en Haute-Corse
     

    Si vous rêvez d’eau turquoise et de sable fin, soyez sûrs d’être séduits par la plage de Saleccia. Située dans le désert des Agriates, elle est accessible à pied par le magnifique sentier du littoral. Si vous comptez vous aventurer en voiture dans cette région sauvage, en revanche, mieux vaut prévoir le 4x4. Pour ceux qui n’oseraient pas, il existe un système de navettes en mer depuis Saint-Florent et par la route depuis le hameau de Casta.

     

    La plage d’Ostriconi 

     

    La plage d'Ostriconi, en Haute-Corse
     
     

    Située entre le désert des Agriates et la région de Balagne, sur la commune de Palasca, l’embouchure du fleuve d’Ostriconi est un véritable paysage de carte postale : verdure, bassin naturel, sable blanc et eau transparente se succèdent ici sur fond de montagnes rocheuses.

     

    La plage de Nonza sur la presqu’île du Cap Corse

     

    La plage de Nonza en Haute-Corse, célèbre pour son sable noir et ses galets gris.
     
     

    En contrebas du village de Nonza, perdue dans une terre encore sauvage de montagnes rocheuses – le désert des Agriates –, la désormais célèbre plage de galets et de sable noir s’étend sur plus d’un kilomètre, offrant aux curieux les plus téméraires – on accède à la plage par un long escalier – un paysage exotique unique en France.

     

    La plage de Bodri 

     La plage de Bodri, en Haute-Corse

     

    A quelques minutes seulement du centre-ville d’Ile Rousse – qui, contrairement à ce que son nom indique, n’est pas une île ! – et à moins d’une demi-heure de Calvi, la plage de Bodri est l’une des plus belles de Haute-Corse. A noter qu’elle est aussi prisée des naturistes, qui occupent la partie nord de la plage.

     

    Les plus belles plages de Corse-du-Sud

    La plage de Rondinara

     

    La plage de Rondinara, en Corse-du-Sud
     
     

    La plus belle plage de Corse-du-Sud est sans doute celle de Rondinara. Idéalement située entre Porto-Vecchio et Bonifacio, elle est bordée de roches rouges contrastant délicatement avec ses eaux turquoise et son sable blanc. Un paysage idyllique qui lui fait souvent remporter tous les suffrages, mais attention, succès oblige, ce n’est pas la plage la plus tranquille de l’île…

     

    La plage de Palombaggia, à Porto Vecchio 

     La plage de Palombaggia, en Corse-du-Sud

     

    Avec ses pins centenaires et ses dunes de sable fin, la plage de Palombaggia est l’une des plus prisées de la Corse-du-Sud. Un lieu de baignade et de farniente où l’on jouit d’une vue panoramique sur les îles Cerbicale, et qui s’anime à l’arrivée des beaux jours. Au programme : ski nautique, voile, kayak, plongée sous-marine et déjeuner sous des paillottes éphémères.

     

    La plage d’Argent, à Sartène 

     

    La plage d'Argent en Corse-du-Sud
     
     

    La plage de Cala Barbaria, dite d’Argent, se cache entre les rochers du Golfe de Murtoli. Pour l’atteindre, le plus simple est de vous garer sur le parking de la plage de Tralicetu, sa voisine, puis de la longer jusqu’à son extrémité sud. Contournez la pointe, et vous y êtes !

     

    La plage du petit Spérone à Bonifacio 

     

    La plage du petit Sperone, en Corse-du-Sud
     
     

    La plage du petit Spérone se trouve à seulement 7 km de Bonifacio, sur la côte est de l’île. Plus étroite et abritée que sa grande sœur – la plage du grand Spérone, orientée au sud –, elle offre une vue magique sur l’île de Piana et est facilement accessible depuis Piantarella, où vous pouvez vous garer.

     

    La plage de Bussaglia, dans le golfe de Porto

     

    La plage de Bussaglia dans le golfe de Porto
     
     

    Plage de galets nichée dans le golfe de Porto, Bussaglia se prête davantage à la promenade qu’au farniente. Les falaises qui s’arquent autour d’elle plongent dans la mer profonde en nous invitant à faire de même… Difficile de résister !

     

    La plage de Ficajola, dans les calanques de Piana

     

    La plage de Ficajola, en Corse-du-Sud
     
     

    Toujours dans le golfe de Porto, à mi-chemin entre Calvi et Ajaccio, la plage de Ficajola est la seule crique des calanques de Piana accessible à pied. Au coucher du soleil, ses rochers rouges recouverts d’une douce lumière du soir offrent aux marcheurs les plus courageux – ou aux navigateurs chanceux – un tableau aux couleurs magiques.

     

    Les plages des îles Lavezzi

     

    Une plage des îles Lavezzi, cimetière d'Acciarino
     
     
    Sur l’îlot d’Acciarino, un cimetière du même nom accueille les sépultures des naufragés de la Sémillante, frégate française qui a sombré en mer en 1855.

    L’archipel des îles Lavezzi se trouve à l’extrémité sud-est de la Corse et de la France métropolitaine. Accessibles en bateau depuis Bonifacio – dont elles dépendent –, les îles de l’archipel offrent plages de sable fin, sentiers de randonnée et fonds marins extraordinaires aux nombreux touristes qui s’y rendent.

     

    La plage de Capitello

     

    La plage de Capitello, en Corse-du-Sud
     
     

    A deux pas de l’aéroport Napoléon Bonaparte, sur le golfe d’Ajaccio, la plage de Capitello donne le ton dès votre arrivée : eau turquoise, rochers de granit, sable blanc, tour génoise héritée de nos voisins italiens et emblématique du paysage corse… Pas de doute, vous êtes bien sur l’île de beauté !

     

    La plage de la Tour de Fautea, à Zonza

     

    La plage de la Tour de Fautea en Corse-du-Sud
     
     

    Sous la surveillance bienveillante d’une tour génoise perchée au sommet des rochers depuis le XVIe siècle, la plage dite « de la Tour de Fautea » a l’avantage de ne pas être excessivement fréquentée, malgré sa proximité avec Porto-Vecchio. Elle est accessible par un sentier piéton depuis la Nationale 198.

     

    La plage de Focaghia Osani dans le golfe de Girolata

     

    La plage de Focaghia Osani dans le golfe de Girolata
     
     
    On aperçoit à l'arrière-plan la tour génoise carrée du fort de Girolata.

    Au cœur du golfe de Girolata, le petit port d’Osani et sa plage de galets nous donnent des envies de balades. Le village ne se rejoint d’ailleurs qu’en bateau ou au terme d’une longue marche, récompensée à l’arrivée par les nombreux restaurants et buvettes installés le long de la plage.

     

    La plage de Capizzolu à Cargèse

     

    La plage de Capizzolu à Cargèse, en Corse-du-Sud
     
     

    Située sur la côte ouest de la Corse et facilement accessible en voiture depuis Cargèse, Capizzolu est une plage de sable fin encore sauvage et peu connue. Ne vous y trompez pas : son eau vire au turquoise dès les premiers rayons de soleil.

     

    Nature en Images 4:  Les 15 plus belles plages de Corse

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Les meilleures randonnées à

    faire en famille

     

    Par Clio Bayle
     
     

    Les randonnées, ce n’est pas uniquement pour les bons marcheurs ! En famille aussi, cette activité peut être un vrai moment de plaisir, surtout si une récompense attend les enfants à l’arrivée. Montagne, mer, forêt… En France, il existe mille paysages naturels époustouflants où la balade est accessible à tous. En voici une sélection "spécial famille".

     
     
     

    Les meilleures randonnées dans les Alpes

    Aux alentours du lac Guichard (Savoie)

     

     

    Les lacs d’altitude offrent toujours un paysage époustouflant, surtout quand dans leurs eaux se reflètent les sommets alentours. Le lac Guichard fait partie de cette catégorie, et il est accessible à tous, moyennant une petite heure de marche. L’idéal : y passer une demi-journée, et apporter son pique-nique, que l’on complète en cueillant des myrtilles le long du chemin. La vue sur les Aiguilles d’Arves est époustouflante et il est même possible de pêcher à la truite.

    Point de départ : parking du col mythique de la Croix de Fer
    Temps de parcours : environ 1 heure (6 km) jusqu’au lac.
    Dénivelé : 130 mètres
    Saison idéale : de début juin à mi-septembre

    Des conseils en fonction de l’âge des enfants

    Moins de 3 ans : l’enfant est transporté sur le dos bien protégé du froid et du soleil.
    À partir de 3 ans : comptez un kilomètre par année d'âge.
    De 8 à 12 ans : la balade peut aller jusqu'à 15 km.
    À partir de 12 ans : la randonnée peut même durer plusieurs jours, l’essentiel c’est qu’il y ait des points d’intérêt.

     

    Le Cirque de Saint-Même (Savoie / Isère)

     

    Les cascades sont toujours un bon argument pour motiver les troupes à partir en balade. Celles du cirque de Saint-Même, dans leur écrin de nature exceptionnel, au pied de la réserve naturelle des Hauts de Chartreuse, offrent un spectacle grandiose. Le sentier, à cheval entre torrent et forêt, entre Savoie et Isère, permet d’accéder à la Grande Cascade, clou du spectacle, qu’un petit pont permet d’approcher au plus près.

    Point de départ : Pont Drugey à Saint Pierre d'Entremont (parking payant en saison estivale
    Temps de parcours : environ 1 h (2,5 km) pour faire la boucle
    Dénivelé : 230 mètres
    Saison idéale : De début mai à fin novembre (attention aux conditions météorologiques). 

     

     

    Les meilleures randonnées dans les Pyrénées

    Le cirque de Gavarnie (Hautes-Pyrénées)

     

    Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997, le cirque de Gavarnie, arène naturelle gigantesque, offre l’occasion d’une randonnée à couper le souffle. Le sentier principal permet de pénétrer facilement en son cœur, jusqu’au pied de sa monumentale cascade (423 mètres), la plus haute de France métropolitaine. Un autre itinéraire (2-3 heures aller-retour), au départ du Col des Tentes, permet de découvrir le cirque par le haut. Le panorama est, là encore, majestueux.

    Point de départ : à l’entrée du village de Gavarnie (parkings payants en période estivale)
    Temps de parcours : 3-4 heures aller-retour
    Dénivelé : 377 mètres
    Saison idéale : toute l’année, mais très fréquenté en juillet et août.

     

    Les sentiers du parc animalier Les Angles (Pyrénées-Orientales)

    Isard, bouquetin, mouflon, marmotte, ours, loup… Pour apercevoir ces espèces emblématiques de la faune des Pyrénées lors d’une balade en montagne, mieux vaut être un peu chanceux. Sinon, on peut aussi emprunter les sentiers du parc animalier Les Angles. Cet espace forestier de 37 hectares est constitué de grands enclos où les animaux vivent dans des conditions les plus proches possibles de leur milieu naturel. Ainsi, les bouquetins et les isards qui s’ébattent dans un décor d’éboulis et de chaos granitique.

    Point de départ : parc animalier Les Angles
    Temps de parcours : 1 heure pour le petit circuit, 2 heures pour le grand circuit. Dénivelé : 100 mètres
    Saison idéale : ouvert du 10 juillet au 31 août.

     

    Les meilleures randonnées en bord de mer

    La randonnée de la boucle du Cap Blanc Nez - Côte d’Opale (Pas-de-Calais)

     

    S’il y a bien un site naturel qui fait le pied de nez aux idées reçues sur le Nord de la France, c’est la Côte d’Opale. La beauté de son grand site des Deux-Caps, baigné de lumières souvent surnaturelles, en fait un lieu magique pour une balade en bord de mer. Au programme : vue panoramique sur le Cap Gris-Nez, la baie Wissant, le village de Sangatte, par temps clair, sur les côtes anglaises !

    Point de départ : parking du Cap Blanc Nez
    Temps de parcours : 1h30 pour faire le tour
    Dénivelé : 137 mètres
    Saison idéale : toute l’année. Même quand le ciel est gris de plomb, les couleurs sont superbes.

     

    Perros-Guirec par le sentier des Douaniers (GR 34) – (Côtes d’Armor)

     

    C’est un site qui ne ressemble à aucun autre. Le chaos granitique étonnant qui donne son nom à la côte confère au lieu une aura de mystère, dont seule la Bretagne a le secret. Outre cet écrin naturel exceptionnel, le sentier des Douaniers concentre sur cette portion de 9 kilomètres, de nombreux points d’intérêt, dont un sémaphore, le phare de Mean Ruz, le Parc des Sculptures Christian Gad et Daniel Chhe, le Moulin à vent du Crac’h, les lavoirs de Traou Treuz et de la Grève Saint-Pierre et l’Oratoire et la chapelle Saint-Guirec.

    Point de départ : chapelle de la Clarté à Perros-Guirec
    Temps de parcours : 2 h 30 pour faire la boucle
    Dénivelé : 0
    Saison idéale : Toute l’année.

     

    Le circuit du Langoustier sur l'île de Porquerolles (Var)

     

    De nombreux itinéraires sont possibles sur l’île. Le circuit en direction de la presqu’île du Langoustier, en direction de l’ouest, est certainement l’un des plus beaux. La balade alterne forêt de pins et d’eucalyptus, plages paradisiaques et criques aux eaux turquoise. Le must : s’y rendre en dehors de la période estivale, mais par un temps suffisamment chaud pour permettre la baignade.

    Point de départ : embarcadère de Porquerolles
    Temps de parcours : 4 heures 30 pour la boucle
    Dénivelé : 286 mètres
    Saison idéale : printemps et automne

     

    Les meilleures randonnées en forêt

    Le circuit des cascades du Hérisson (Jura)

     

    Le torrent du Hérisson, formé des eaux des lacs de Bonlieu et d'Ilay, suit un parcours de 3,7 km pour un dénivelé de 805 mètres et offre pas moins de 31 sauts et 7 cascades. Une randonnée permet de toutes les découvrir. Les plus impressionnantes, L'Eventail (65m), le Grand Saut (60m) et le Saut Girard (35m), sauront faire oublier aux enfants les kilomètres parcourus. Attention, cette randonnée est moins facile que les autres, et son terrain parfois glissant demande de la vigilance.

    Découvrez aussi : Le plus belles cascades de France

    Point de départ : la maison des cascades
    Temps de parcours : 4h00
    Dénivelé : 330 mètres
    Saison idéale : printemps, automne (en été, le débit des cascades peut être faible)

     

    Forêt de Fontainebleau (Ile-de-France)

     

    Il existe de nombreuses possibilités d’itinéraires en forêt de Fontainebleau. L’un des plus accessibles part de la gare d’Avron, à 45 minutes de Paris (ligne R), et permet de découvrir quelques curiosités de la forêt, comme la croix du Calvaire, la Tour Denecourt, et quelques fontaines. Avis aux familles parisiennes !

    Point de départ : Gare d’Avon
    Temps de parcours : 2h30
    Dénivelé : 110 mètres
    Saison idéale : toute l’année. 

     

    Montagne noire – les cascades de Mouscaillou (Tarn)

     

    Ici encore, les possibilités d’itinéraire sont nombreuses. Dernier sursaut de l’Auvergne avant la bascule vers le Languedoc, la Montagne Noire, dans le Tarn, est un massif forestier aux arbres pluri-centenaires, aux senteurs vivifiantes et aux points de vue dégagés. Pour les enfants, le circuit des cascades de Mouscaillou offre un parcours à la fois ludique et facile, où se succèdent ruisseau et petites cascades.

    Point de départ : hameau de La Blancarié
    Temps de parcours : 3h30
    Dénivelé : 360 mètres
    Saison idéale : toute l’année

     

    Nature en Images 4:  Les meilleures randonnées à faire en famille

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Les plus belles cascades d’Ardèche

     

    Par Clio Bayle de Détours en France
     
     

    L’Ardèche cache bien des trésors. Parmi les plus jalousement gardés figurent ses cascades, souvent capricieuses, mais toujours superbes. Ray-pic, Pissevieille, Rochecolombe... Découvrez notre sélection des plus belles cascades d’Ardèche.

     

    Cascade du Ray-Pic (Péreyres)

     

    Cascade du Ray-Pic
     
     

    Classée site naturel volcanique depuis 1931, les cascades du Ray Pic impressionnent par leur hauteur (50 mètres), mais surtout par la formation basaltique de laquelle elles jaillissent. C'est le seul passage qu'a trouvé la Bourges pour se faufiler au milieu des coulées magmatiques du Ray Pic, un volcan autrefois très actif.

     

    Baignade ?

     

    Attention, la baignade dans les cascades est souvent interdite en Ardèche, car les chutes de pierre sont fréquentes. Il convient de se renseigner auprès des organismes touristiques locaux.

     

     

    Cascade de Pissevieille (Vallon-Pont-d'Arc)

     

    Cascade de Pissevieille
     
     

    Il faut bien choisir son moment pour aller découvrir cette petite merveille d’Ardèche. La cascade de Pissevieille n’est pas toujours en eau, mais quand elle active (après de fortes pluies, généralement au printemps ou en automne), elle offre un spectacle grandiose et, qui plus est, assez secret. Il faut dire que son panache de 70 mètres de haut ne jaillit dans ce cirque profond que quelques jours par an.

     

     

    Cascade de Baumicou et des tétines de Vernon (Vernon)

     

    Cascade de Baumicou
     
     

    Une cascade spectaculaire, une grotte et des formations géologiques mystérieuses, voilà ce qui attend les promeneurs qui s’engagent dans le sentier des Tétines, sur la commune de Vernon. La cascade est certes de taille modeste, mais le lieu a quelque chose de magique, comme tout droit sorti d'un film du genre Fantasy.

     

     

    Cascade de la Sompe (Lagorce)

     

     
    Cascade de la Sompe
     
     

    Les cascades de la Sompe, aussi appelées Gourd de la Sompe, ou encore trou du Diable, aiment à se faire désirer. Avec un peu de chance, après un épisode pluvieux, vous pourrez admirer les chutes dans toute leur splendeur. Peu hautes – seulement une douzaine de mètres –, elles n’en sont pas moins charmantes, et ont le mérite d’être rapidement accessible à pied.

     

    Cascade de Rochecolombe (Rochecolombe)

     

     

    Cascade de Rochecolombe
     
     

    Encore une cascade capricieuse ! Celle de Rochecolombe a pour particularité de prendre une teinte turquoise exotique quand elle est en eau, car son bassin est peu profond, et pavé de galets beiges. Autre curiosité du lieu, un gigantesque rocher fait obstacle à sa chute, créant à sa base, un superbe jaillissement.

     

    Nature en Images 4:

     

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique