• Entre ciel et eau, détours dans les marais de France

    Labyrinthe de canaux entre Niort et l'île de Ré, le Marais poitevin est une Venise verte, jalonnée de d'églises et de villages traditionnels ? Une terre secrète, peuplée de frênes têtards, peupliers, loutres, hérons et autres échassiers, que l'on explore en barque. Une faune et une flore fragiles que le parc interrégional du Marais poitev... Lire la suite   
    ©  seb hovaguimian - Fotolia.com

    Vu du ciel

    Survol du marais Poitevin.
    ©  philippe Devanne - Fotolia.com

    L'estuaire de la Seine

    La réserve naturelle nationale de l'Estuaire de la Seine s'étend sur plus de 8500 hectares entre le pont de Tancarville et la baie de Seine. Tandis que l'estuaire offre de gourmands espaces de pâturage, il est également consacré à la fauche pratiquée sur l'ensemble des prairies de la réserve.
    ©  pepere24 - Fotolia.com

    Une roselière magnifique

    La roselière de l'estuaire de la Seine, parmi plus grandes de France, fournit le roseau pour la confection du toit des chaumières.
    ©  Radu Razvan - Fotolia.com

    La Baie de Somme

    Sur le littoral de la côte picarde, là où la Somme se jette dans la Manche et où l'eau douce devient saumâtre, se forme le vaste estuaire de la Baie de Somme dans un paysage de dunes, de marais et de réserve naturelle.
    ©  nicophoto7 - Fotolia.com

    Des oiseaux par milliers

    Haut lieu ornithologique, la baie est reconnue pour accueillir une multitude d'oiseaux sédentaires et migrateurs.
    ©  Seabird75 - Fotolia.com

    Marais de la Grande Brière

    Avec ses quelques 40 000 hectares, le marais de la Grande Brière est le second marais français après la Camargue. Au nord de l'estuaire de la Loire, il s'étend de Savenay à Guérande. C'est en barque qu'il faut sillonner sa multitude de canaux, de roselières, de tourbières et d'îles sauvages.
    ©  Josette Cheval

    Promenade en barque

    C'est en barque qu'il faut sillonner sa multitude de canaux, de roselières, de tourbières et d'îles sauvages.
    ©  JuliaM - Fotolia.com

    La Tremblade

    Sur le littoral charentais, la Tremblade, est une incontournable étape ostréicole dans le bassin de Marennes-Oléron. Elle est en partie constituée de marais et de vasières bordant le large estuaire de la Seudre.
    ©  philippe Devanne - Fotolia.com

    L'affinage des huîtres

    La Tremblade a reconverti une partie de son espaces naturel en "claires", lieux d'affinage pour les huîtres du bassin de Marennes-Oléron.
    ©  serge LEGRENZI - Fotolia.com

    Marais du Cotentin

    En Basse-Normandie, au sud de la presqu'île du Cotentin, le parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin est une vaste étendue de marais et de polders abritant une faune et une flore uniques. De la baie des Veys à la Réserve de Beauguillot, ce sont toutes sortes d'espèces d'oiseaux et de végétaux rares ou protégées que l'on peut observer.
    ©  Olivier Rault - Fotolia.com

    Les pieds dans l'eau

    De mai à septembre, on se laisse tenter par une promenade fluviale sur la Taute ou sur la Douve, à la découverte de toutes les facettes du Marais du Cotentin.
    ©  vipaladi - Fotolia.com

    Les Marais salants de l'Ile de Ré

    C'est évidemment à vélo qu'il faut sillonner des Portes à Loix, en passant par Ars et Saint-Clément-des-Baleines, les paysages de l'Ile de Ré qui se composent de marais salants à perte de vue.
    ©  Gilles Boisset

    Tranquilité

    Richesse naturelle de l'Ile de Ré, l'or blanc se récolte encore par les sauniers rétais de manière traditionnelle, perpétuant une tradition vieille de plusieurs siècles.
    ©  Thierry RYO - Fotolia.com

    Les marais salés de la Baie du Mont-Saint-Michel

    Dans la Baie du Mont-Saint-Michel, la mer ne cesse d'apporter des vases et des sédiments formant ces fameux herbus ou prés salés.
    ©  Tilio & Paolo - Fotolia.com

    Les lumières du soir

    Les plaines naturelles du Mont-Saint-Michel, inondées par les eaux salées lors des hautes marées, sont les plus étendues d'Europe et servent de pâturages aux agneaux de pré-salé.
    ©  Tilio & Paolo - Fotolia.com

    La Camargue

    Au creux du delta du Rhône, la Camargue s'étend de la plaine de la Crau à Aigues-Mortes en passant par Beaucaire.
    ©  Isabelle Schuller

    Les chevaux de Camargues

    Cet ensemble de vastes étendues marécageuses entre ciel et l'eau où se côtoient flamants roses par centaine, chevaux et taureaux, ne laisse jamais indifférents les amoureux de nature.
    ©  helenedevun - Fotolia.com

    Les Dombes

    Région naturelle et historique située au nord-est de Lyon, La Dombes est un territoire constitué d?innombrables étangs creusés autrefois par les moines. Plus grande région piscicole en eau douce de France, la Dombes charme aussi par ses traditions ancestrales. Un paradis également pour les oiseaux et une faune d?exception que l'on débusque lors de randonnées pédestres ou de balades à vélo
    ©  Jean-Pierre BEURET

    Le Marais breton

    Au bord de l'océan Atlantique, le Marais Breton s'étend de la Loire-Atlantique à la Vendée en un réseau de canaux, de prairies humides et de polders d'une grande richesse biologique. Si l'on y produit encore du sel et de fameuses huîtres, c'est aussi un territoire colonisé par une riche faune composée de hérons, aigrettes blanches, busards des roseaux et canards.
    ©  Jean Sauvaget

    Le Marais de Saône

    Le Marais de Saône, zone humide de 800 ha située aux portes de Besançon, séduit les amoureux de nature qu'ils soient randonneurs ou ornithologue en herbe. Des visites guidées y sont d'ailleurs régulièrement proposées de mars à septembre par le Syndicat Mixte du Marais de Saône.
    ©  Nicolas GUINCHARD Aronaturel

    Les Palus du Moron

    Zone marécageuse située en région Aquitaine, les Palus du Moron constituent un des marais de l'Estuaire de la Gironde, territoire de confluence entre la Dordogne et le ruisseau du Moron.Un site répertorié dans le réseau Natura 2000 pour la conservation d'espèces animales européennes menacées telles le le Vison d'Europe, la Loutre d'Europe et le Toxostome.
    ©  Richard Villalon - Fotolia.com

    Marais de Goulaine

    Au cœur du pays du vignoble nantais, se cachent les richesses du Marais de Goulaine, un marais d?eau douce de 1 500 hectares relié à la Loire par le Canal de Goulaine. Avec une grande diversité de paysages, alternant douves et canaux, prairies inondables, roselières, boisements et prairies bocagères, le Marais de Goulaine offre un contraste saisissant avec les vignes qui l?entourent.
    ©  GENEVIEVE BOUFFAUD

    Le Marais d'Olonne

    En Vendée, les Marais d'Olonne racontent des histoires d''eau, de sel, de poissons et d'hommes. Avec ses sept marais salants encore en activité aujourd?hui, le marais ornithologique reste un site protégé de 1300 hectares. Et c'est encore en bateau que vous explorerez le mieux la rivière salée à la découverte du parcours historique du sel.
    ©  Marie MINOZA

    Presqu'île de Giens

    <:FIGURE style="WIDTH: 630px" class=ccmcss_cms_figure>

    <:FIGCAPTION>Site unique au monde, la Presqu'île de Giens est une zone de marais disposés en salines enserrée entre deux bras sableux. D'abord exploités pour le sel, ses marais reprennent au fil du temps leurs droits sur la nature, avant de devenir aujourd'hui l'escale privilégiée des oiseaux migrateurs.
    ©  Yves TREBAOL

    Pin It

    votre commentaire
  • Un vent de folie

    souffle sur la nature

     

     Lorsque la brise ou le mistral n'en font qu'à leur tête, ils décoiffent les plus téméraires des arbres et font virevolter les derniers fruits duveteux des pissenlits. Les paysages peuvent se parer des plus belles couleurs, faisant alterner la course des nuages et les lumières du soleil. © Anne-Marie Lebron

      

      

    Lotus fragile

     Cette magnifique et fragile fleur de lotus semble pouvoir peu résister aux assauts du vent, et pourtant... © Danielle Dupré

      

      

    Avant le coup de vent...

     Cette fleur de pissenlit à l'apparence simple est en fait un complexe d'akènes, fruits de la plante, qui contiennent des graines. Avant le coup de vent, tout est encore en place... © David Lapleau

      

      

    Atmosphère orageuse

     Un orage est toujours accompagné de vents parfois violents et de rafales, qui sont des variations irrégulières de la vitesse du vent. Sous leurs coups, les blés plient mais résistent. © Serge Agombart

      

      

    Coup de vent en Bretagne

     Météo sympathique pour le surf, un peu moins pour les marins ou les baigneurs. Le temps breton peut parfois être très capricieux. © Valérie Sévillon

      

      

    Bray Dunes sous le vent

     Lorsque le vent soulève le sable de la plage, on s'imagine flottant dans les airs, transporté dans un désert imaginaire. © Renaud Scalbert

      

      

    Porté par le vent d'automne

     En automne, les forêts se parent des plus belles couleurs. L'occasion pour quelques feuilles baladeuses de partir se promener. © Nadine Prost-Romand

      

      

    Dans le courant porteur

     Cette aigrette profite d'un vent favorable pour se laisser planer tranquillement. © Alain Lapierre

      

      

    Graminées légères

     Près de la mer, ces graminées ont plus de chances d'être tourmentées par le vent. © Philippe Pineau

      

      

    Le sommet glacial du Cervin

     En altitude, le vent peut atteindre des vitesses très élevées et les rafales peuvent être d'autant plus dangereuses que l'on se trouve sur un glacier, comme c'est le cas ici sur le glacier du Cervin. © Alexandre Gosselin

      

      

    Entre les dunes

     Les dunes sont un terrain de jeu rêvé pour le vent, qui les modèle, les plie, les froisse en fonction de sa puissance. © Emilie Dufour

      

      

    Cirrus

     Les cirrus sont les premiers nuages à apparaître dans un ciel dégagé. Ils annoncent en général la pluie ou le vent. © Bernard Us

      

      

    Libellule accrochée

     Cette libellule s'accroche tant bien que mal à une feuille lors d'une rafale. © Bénédicte Letillois

      

      

    Projection de neige

    Le vent a littéralement projeté de la neige glacée sur ce pauvre arbre qui n'a rien demandé... © Jean Detain

      

      

    Après le coup de vent

     Après le coup de vent, les akènes ont été disséminés et vont parcourir de longues distances permettant au pissenlit de se multiplier. © Delphine Tournier

      

      

    Crinière au vent

     Crinière au vent, le cheval s'ébroue joyeusement. © Elise Lenaerts

      

      

    Poème à Houlgate

     "La mer envoie ses vagues musicales. Sous un ciel froid et pâle. L'air frissonne le vent sonne aux portes. Les gens restent chez eux plutôt qu'ils ne sortent". © Suzanna Palasti

      

      

    Contre le vent

     Cette petite sterne semble vouloir dire : Ô vent, reprend ton souffle ! © Dagmar Legrand

      

      

    Vent parfumé

     On imagine sans mal l'odeur parfumée qui se dégage lorsque le vent balaie ces fleurs de lavande. Le papillon, lui, l'a senti avant nous... © Henri Champion

      

      

    Comme du velours

     Caresse du vent sur un champ de blé. © Jacques Bury

      

      

    Plume vole au vent

     Légère comme une plume. La douceur du plumage de cet oiseau ira caresser l'eau ou le sol, au gré des caprices du vent. © Christelle Milesi

      

      

    Fleur des champs

     Cette fleur fragile protège ses étamines affolées par un coup de vent, avec ses longs pétales. © Jacques Bury

      

      

    Le vent sous les tropiques

     La Nouvelle-Calédonie est dans une zone intertropicale : ce sont donc les alizées, doux et chauds, qui soufflent et font danser les palmiers. © Isa Cochet

      

      

    Coquelicots

     Les fruits des coquelicots contiennent de nombreuses graines, facilement disséminées par le vent. © Philippe Leroy

      

      

    Tiendra ou tiendra pas ?

     Certains arbres sont extrêmement résistants au vent. Celui-ci a quelque peu été décoiffé lors de la dernière rafale ! © Alain Mainot

      

      

    Le vent est un phénomène naturel qui apparaît sur toute planète ayant une atmosphère. 

      

    Il est le résultat d'un réchauffement inégal de la surface de la terre par le soleil et la rotation continue de la planète. Chaque région du globe connaît des vents particuliers. Si l'on connaît bien le mistral ou la tramontane dans le sud de la France, on connaît moins l'Harmattan, soufflant en Afrique ou le Balaguère, qui souffle de l'Espagne en direction des Pyrénées.

      

    Dans la nature, il est un élément essentiel de dissémination des graines, avec les insectes, et permet à de nombreuses plantes de se reproduire par ce biais.

    Nature en images...Un vent de folie ,souffle sur la nature

    Pin It

    votre commentaire
  • Eté indien : un tour du monde flamboyant

    Découvrez les lumières et les couleurs de la fin de l'été avec ce tour du monde enchanteur. Ici, les montagnes du comté de Skamania dans le sud de l'Etat de Washingtonaux Etats-Unis.
    ©  Brooke Hoyer - Flickr

    Colorado, extraordinaire

    Les forêts embrasées du Colorado.
    ©  Jeff Foster - Flickr

    Fin d'été à Prague

    La Vltava non loin de Prague en Autriche.
    ©  Geneviève Dubois

    Dans les fjörds norvégiens

    Cette photographie a été prise tout près de la ville d'Urnes en Norvège, le 26 août dernier.
    ©  Saw2 - Flickr

    Les mystères de Silbury Hill

    Silbury Hill, site archéologique situé à une vingtaine de kilomètres de Stonehenge affiche encore des couleurs estivales.
    ©  Ben Cremin - Flickr

    Les couleurs du Mt. Rainier

    Coucher de soleil étincelant sur le Mt. Rainier aux Etats-Unis.
    ©  Laurel F - Flickr

    New York depuis l'Empire State

    Un ciel azuré, des rues bordées d'arbres aux couleurs chatoyantes, en ce moment New York  atteint le summum du romantisme.
    ©  Michela Simoncini - Flickr

    Groenland, les lumières du nord

    Le Groenland à la fin de l'été.
    ©  Greenland Travel - Flickr

    Balade irlandaise

    Survolés par des oiseaux qui partent en direction du sud, le Connemara plus grandiose que jamais à la fin de l'été.
    ©  Cosmo_71 - Flickr

    Le Crater Lake radieux

    Le Crater Lake, ancien volcan qui culmine à plus de 2 400 mètres, dans l'Etat de l'Oregon.
    ©  GPS - Flickr

    Sur les bord du Rhin

    Jolie lumière en Rhénanie, en Allemagne.
    ©  Bernhard Friess - Flickr

    Une nuit en Californie

    La voie lactée au-dessus du Blue Canyon Lake en Californie. Cette photo a été prise le 30 août dernier.
    ©  Jeff P - Flickr

    L'arrivée des citrouilles

    Les citrouilles peaufinent leur bel oranger en prévision de la fête d'Halloween.
    ©  Jvoldan - Flickr

    Coucher de soleil à Budapest

    La capitale hongroise affiche actuellement de très belles nuances à la tombée de la nuit comme le prouve cette photo prise le 31 août dernier.
    ©  Xavier Chazelas

    Les champs de fleurs de l'Ontario

    Magnifique photo prise près d'Ottawa au Canada.
    ©  Jamie McCaffrey - Flickr

    Yellowstone aux Etats-Unis

    Après l'averse. Dans le parc national de Yellowstone aux Etats-Unis.
    ©  Régis Pinchon

    Kyoto illuminé

    Un temple de Kyoto à l'automne : joli, non ?
    ©  ??? - Flickr

    Coney Island, le soir

    Fin de journée à Coney Island, à l'extrême sud de Brooklyn.
    ©  Marco Cortese - Flickr

    Une Écosse féerique

    L'arrière-saison sied tout particulièrement aux paysages mystérieux de l'Écosse.
    ©  Jan - Flickr

    Rentrée des classes à Cambridge

    Un goût de rentrée des classes un peu spécial dans les ruelles médiévales de Cambridge u Royaume-Uni.
    ©  Still Epsilon - Flickr

    Les moissons du Yorkshire

    Dans le Yorkshire, en Grande-Bretagne, la paille est prête pour l'hiver.
    ©  Tim Fields - Flickr

    Terre lunaire du Nunavik

    Le Nunavik se trouve à l'extrême nord du Canada. Il affiche encore des paysages verdoyants irradiés chaque soir par des couchers de soleil envoutant.
    ©  Etienne Denis - Flickr

    Istanbul, dorée

    Dans les rues d'Istanbul, il fait encore bon. Le port illuminé par la mosquée bleue.
    ©  Nick Harris - Flickr

    L'envol

    Une photo prise le 1er septembre dernier en Californie au moment du levé du soleil.
    ©  Malcom Carlow - Flickr

    Bavière et fête de la bière en Allemagne

    En Bavière, on sait célébrer dignement la fin de l'été ! Pour festoyer, on ira à Munich, et on en profitera pour admirer les couleurs des forêts alentours. Ici, l'île du lac de montagne à Bad Säckingen, au sud du pays. Les couleurs d'automne restituent une atmosphère dorée idyllique.
    ©  Lutz-R. Frank

    Un automne dans le Sichuan

    La province de Sichouan est située en plein cœur de la Chine. Difficile d'accès, ses montagnes et ses rivières sont restées sauvages. L'automne est la période idéale pour découvrir cette frondaison du bout du monde.
    ©  Deffes Djeeks

    Le charme de la Bretagne

    Une petite halte au Port de Carhaix, dans le centre de la Bretagne, pour admirer les reflets dans l'onde, sublimés par le soleil automnale de fin de journée.
    ©  Serge Agombart

    Chypre, l'île la plus chaude de la méditerranée

    Chypre bénéficie d'un long été. L'ensoleillement est très important et les amateurs de plage se baigneront dans une mer tiède en octobre.
    ©  Nicole Braut Moray

    Un automne en musique

    Dans les rues de Vienne résonne l'écho des valses à trois temps.
    ©  Maison de l'Autriche

    Le monde à l'envers !

    <:FIGURE style="WIDTH: 630px" class=ccmcss_cms_figure>

    <:FIGCAPTION>Dans l'hémisphère austral, les saisons sont inversées. L'Australie est la destination idéale pour trouver un peu de chaleur, puisque là-bas, c'est le début du printemps !
    ©  Eric Bokan

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Top 10 des trous et cratères les plus impressionnants du monde

     

    Il y a des intro comme ça où on tourne un peu autour, où on hésite un peu sur l'approche, ou l'on cherche un jeu de mot à la con. Et là, un jour, un top sur "les trous". Presque trop facile pour être vrai. Ah si j'étais en forme, je vous ferai une de ces intro ravageuses, graveleuses, racoleuses, mais là non. Juste un top sur les trous, ces cratères qui apparaissent on ne sait pas trop comment ni pourquoi, un peu partout sur la planète comme dernièrement en Sibérie. Impressionnant. Autant qu'un trou peut l'être en tout cas.

    1. Cratère de Darvaza - Turkménistan (60m de diamètre, 20m de profondeur)
      Surnommée "porte de l'enfer", ce trou riche en gaz naturel brûle sans interruption depuis 1971.
      1024px-The_Door_to_Hell_resultat

      Crédits photo (creative commons) : flydime


      Darvaza_resultat

      Crédits photo (creative commons) : P.Lechien

    2. Le Big Hole de Kimberley - Afrique du Sud (17ha de surface, 463m de profondeur)
      Le plus grand trou jamais creusé par l'homme. Ce trou fut creusé par 50 000 mineurs, à la recherche de diamants, de 1871 à 1914.
      1024px-Kimberley-001_resultat

      Crédits photo (creative commons) : NJR ZA


      Crédits photo (creative commons) : Rudolph Botha

    3. La mine Mirny - Russie (525m de profondeur, 1,2km de diamètre)
      Mine de diamants à ciel ouvert, aujourd'hui fermée à cause d'accidents.

       

      Mirny_in_Yakutia_resultat

      Crédits photo (creative commons) : Staselnik

       

    4. L'évacuateur du barrage Monticello - Etats-Unis (22m de diamètre)
      Ce trou particulièrement photogénique permet d'évacuer 1370 mètres cube d'eau à la seconde.

       

    5. La mine Bingham Canyon - Etats-Unis (7,7km2 de surface, 1,2km de profondeur)
      Plus grande mine à ciel ouvert du monde.

       

      Bingham_Canyon_April_2005_resultat

      Crédits photo (creative commons) : Tim Jarrett

       

    6. Le cénote Zacatón - Mexique (335m de profondeur)
      Le plus profond puits naturel au monde.

       

    7. La mine de diamants Diavik - Canada
      Située à quelques kilomètres du Pôle Nord, cette mine possède est reliée par une route de glace, et possède son propre aéroport.

       

      Crédits photo (creative commons) : Trevor MacInnis

       

    8. Le Grand Trou Bleu - Belize (300m de diamètre, 120m de profondeur)
      Rendu célèbre par Jacques-Yves Cousteau qui l'a déclaré comme l'un des dix principaux emplacements de plongée dans le monde.

       

    9. La Grotte des hirondelles - Mexique (400m de profondeur)
      Un spot culte pour les pros du base jump.

       

    10. Chand Baori - Inde (30m de profondeur)
      Puits construit au 11ème siècle de plus de 3500 marches d'escaliers sur 13 niveaux.

      Crédits photo (creative commons) : chetan

       

    11. (Bonus) Le trou géant de Guatemala City - Guatemala (100m de profondeur)
      Tragique effondrement en 2007 survenu lors d'un concert de la tournée internationale de Régine.

       

      Le trou apparu mystérieusement en Sibérie cette semaine

      Crédits photo (creative commons) : Wikipedia

      Nature

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Les 10 plus grands et reposants lacs du monde

     

    Ils passent parfois inaperçus … Nous leur préférons souvent les mers et les fleuves, mais ils ont aussi leur charme, le charme indescriptible qu’offre l’immensité de leurs eaux tranquilles et mystérieuses.

    C’est pour cela que nous vous proposons de découvrir les 10 plus grands lacs du monde afin que vous puissiez planifier une escapade différente et profiter d’entourages naturels d’exception.

    De plus, contrairement à bien des plages, la plupart d’entre eux sont peu exploités. Le calme, la quiétude et la sérénité sont des raisons plus que convaincantes pour s’envoler vers ces destinations … C’est parti?

    1. MER CASPIENNE

    Avec une superficie de 371,000 km2 qui s’étend sur l’Azerbaïdjan, l’Iran, le Kazakhstan, la Russie et le Turkménistan, la Mer Caspienne est considérée comme le plus grand lac salé du monde.

    Mer Caspienne

    2. LE LAC SUPERIEUR

    Il se situe entre le Canada et les États-Unis dans la région des Grands Lacs. Il est le plus grand lac d’eau douce au monde avec une superficie de 82.414 km2.

    Lac Supérieur etats unis

    3. LAC VICTORIA

    Il est le plus grand lac d’Afrique avec une superficie de 69.485 km2, et s’étend sur les territoires du Kenya, de la Tanzanie et du Ouganda.

    Lac Victoria

    4. LE LAC HURON

    C’est le deuxième en taille des 5 Grands Lacs d’Amérique du Nord, après le lac Supérieur. Il se situe aussi entre le Canada et les États-Unis. Sa superficie est de 59.596 km2.

    Lac Huron

    5. LAC MICHIGAN

    Il appartient aussi à la région des Grands Lacs, mais c’est le seul qui ne se trouve sur le territoire américain. Il possède une superficie de 57.750 km2 et, sur ses rives, on rencontre les villes de Chicago et Milwaukee.

    Lac Michigan

    6. LAC BAÏKAL

    Avec une superficie de 31.500 km2, il appartient à la Russie et géographiquement il se situe en Asie. C’est le lac le plus profond du monde.

    Lac Baïkal

    7. Le lac Tanganyika

    C’est le deuxième lac le plus profond du le monde. Il possède une superficie de 32.893 km2 et s’étend sur les pays africains du Burundi, République démocratique du Congo, Tanzanie et Zambie.

    Lac Tanganika

    8. GRAND LAC DE L’OURS

    Il possède 31.080 km2 en superficie, autrement dit c’est le plus grand lac des Territoires du Nord-ouest Canadien.

    Grand Lac de l'Ours canada

    9. LAC NYASA

    Sa superficie est de 30.044 km2 et il sélargit sur les territoires du Malawi, de la Tanzanie et du Mozambique. Il est aussi connu sous les noms de Nyassa et Niassa.

    Lac Nyasa

    10. GRAND LAC DES ESCLAVES

    Situé au Canada, il est le lac le plus profond d’Amérique du Nord, et possède une superficie de 28.930 km2.

    Grand Lac des Esclaves

     

    Nature en images /2...

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique